L'âge ingrat

Par Anonyme - 11/10/2020 09:30 - France - Nice

Aujourd’hui, pleine de culpabilité parce que je suis encore rentrée tard du travail, je demande à ma fille de 13 ans si ça ne la dérange pas trop. Réponse cash : "T’es pas obligée de rentrer tu sais. La maison sans toi, c’est vachement mieux !" VDM
Je valide, c'est une VDM 4 783
Tu l'as bien mérité 765

Dans la même collection

Top commentaires

Elle a 13 ans. Elle a forcément les pires parents au monde et elle vivrait 1000 fois mieux sans eux.

Les (pré)ados, du moment qu’ils ont de quoi manger, de l’électricité et du réseau pour leur smartphone et/ou tablette et/ou ordinateur, ils sont content ; surtout s’ils peuvent faire ce qu’ils veulent sans contrainte de parent(s). En tout cas, c’est ce qu’ils imaginent. Je ne suis pas sûr qu’ils tiendraient (beaucoup plus que) une semaine, dès lors qu’il faudrait commencer à gérer tout le quotidien, comme les repas, les courses, le ménage...

Commentaires

Bonne idée, casse-toi et laisse-la avec un frigo qui sera vide dans trois jours !

Moeroch heureusement que tu es là pour nous le dire...

Le fée dora j'aime bien rendre service, ne me remercie pas ^^

Elle a 13 ans. Elle a forcément les pires parents au monde et elle vivrait 1000 fois mieux sans eux.

Les (pré)ados, du moment qu’ils ont de quoi manger, de l’électricité et du réseau pour leur smartphone et/ou tablette et/ou ordinateur, ils sont content ; surtout s’ils peuvent faire ce qu’ils veulent sans contrainte de parent(s). En tout cas, c’est ce qu’ils imaginent. Je ne suis pas sûr qu’ils tiendraient (beaucoup plus que) une semaine, dès lors qu’il faudrait commencer à gérer tout le quotidien, comme les repas, les courses, le ménage...

latourkipenche 40

Je ne suis pas sûr pour la nourriture, et le seul moment où ils ont besoin de l'électricité, c'est pour recharger

Capitaine_au_rap 19

Je vais te faire un petit tuto pour remédier à cette fâcheuse situation et remettre l'église au centre du village : -Tu lui sourit tendrement, mais genre un truc sincères, tout en approchant furtivement de la cible. -Tu lui retourne un gifle. Pas forcément de cammioneur mais un truc qui claque bien sur la joue. -Tu lui explique que si elle peut se sapper sans passer pour une clodo auprès de tous ses potes de collège, c'est justement parce que tu rentres tard. -Bonus : tu lui explique que la carte de cantine ne se remplit pas grâce à de l'amour et de l'eau fraîche et que la bouffe le soir tombe pas du plafond. Mais ça je vais être franc le paragraphe nourriture si c'est une petite conne il est inutile. À tester que si t'es stable sur tes appuies. Ensuite si c'est juste une grosse déconneuse, bah fait pas tout c que je viens de dire ce serait pas très gentil.

Pourquoi "pleine de culpabilité" ? Soit tu es fière de ce que tu fais pour ta famille et l'explique à ta gamine pour qu'elle comprenne. Soit ça ne te conviens pas et tu choisis de changer de vie et sachant tout ce que ça entraine comme conséquences. La vie est courte, ne passe pas ton temps à regretter. (enfin c'est ce que te dirons touts les coach de vie après t'avoir pris 200 euros.)

Genre en cinq minutes tu trouve un travail qui te plait, avec des horaires qui te vont bien, pas trop loin de chez toi, et tout qui va bien.

"Genre" tu assumes les conséquences de tes choix, chômage, baisse de revenus, formation pour un autre job, le parcours classique des gens qui changent de vie.

Pleine de culpabilité parce que rentrer tard pour une mère est toujours aussi mal connoté dans la société actuelle, et ce, peu importe si elle aime son boulot ou pas, qu'elle soit fière de ce qu'elle fait ou pas. Elle culpabilise parce qu'elle le veuille ou non elle a intégré dans son conscient et son inconscient qu'une mère "devrait" passer un maximum de temps avec ses enfants, parce que "bien sûr " personne ne sait mieux s'occuper de ses enfants qu'une mère, elle connaît leurs besoins avant même qu'ils les aient formulés, tout ça tout ça... D'ailleurs parfois le fait de kiffer son boulot et d'aimer y passer du temps est aussi source de culpabilité. Merci la société patriarcale, tout ça tout ça...

Oui évidemment, si tu trouves normal que l'avis des autres compte plus que ta propre estime de toi. Il a beau dos le" patriarcat ". Sinon, moi je te propose, l'apprentissage par l'exemple. Pour que plus tard sa fille soit épanouie et sans préjugée sur son propre rôle dans la société. Pour le moment, sa fille trouve normal que sa mère ce sente coupable de faire des efforts pour nourrir sa famille. Elle joue sur ce sentiment. Rien d'extraordinaire.

J'ai jamais dit que changer de vie était facile, je l'ai vécus je sais de quoi je parle. Je galère niveau thune, le regard inquiet de la famille, le statu social qui change, je connais. Je sais aussi pourquoi je l'ai fait et j'assume.

ohsocupcake 25

Après... tout le monde ne peut pas se le permettre

latourkipenche 40

tu coupes ta box au moment de sortir de chez toi, tu la rebranches en rentrant. Déjà, tu vas gagner en électricité (pas beaucoup, mais pourquoi pas) emmène l'alimentation avec toi, sinon c'est pas fun

C'est touchant de lire tant de naïveté. Aujourd'hui un gosse de 5 ans est capable de retrancher la box. Tu pourrais toujours emporter quelques câbles pour palier au problème mais ça n'arrêtera pas un ado qui aura vite fait d'en demander à un ami. A croire que tu n'a jamais été à sa place.

@maegovannen : même pas, il suffit d'utiliser son téléphone, voire de configurer celui-ci en point d'accès Wi-Fi pour contourner le problème et avoir du réseau.

C'est surtout que tu ne l'as pas vue grandir. Elle a 13 ans, pas 6, elle est plus autonome, est capable de rentrer seule de l'école, de faire seule son goûter en attendant ton retour, et même mieux: si tu lui laisse des post-it, elle sera capable de lancer une machine, étendre du linge, voire sortir un plat du frigo ou du congel' pour le mettre au four. Déculpabilise car si elle n'est pas perturbée par ton absence, c'est tant mieux pour vous deux.