Par Anonyme - 5/8/2021 09:30 - France

J'aime pas qu'on entende mes ploufs !

Aujourd'hui, je garde une maison avec ma nouvelle copine plutôt réservée, au point où quand elle va faire caca, je dois sortir de la maison. Je suis donc actuellement sous la pluie à attendre qu'elle sorte des chiottes. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  René Mouchaboeuf  |  15

La mienne n'a rien dit et mettait un demi rouleau de papier dans la cuvette pour amortir...
Je l'ai su quand le broyeur s'est bouché et que j'ai du le vider à la main. Et effectivement, elle ne ch... pas des paillettes.

COMMENTS
Par  René Mouchaboeuf  |  15

La mienne n'a rien dit et mettait un demi rouleau de papier dans la cuvette pour amortir...
Je l'ai su quand le broyeur s'est bouché et que j'ai du le vider à la main. Et effectivement, elle ne ch... pas des paillettes.

Répondre

Ça se voit, ça s'entend et en utilisation normale, il n'y a pas vraiment de contraintes. En 15 ans d'utilisation c'est la seule fois où j'ai du l'ouvrir.
C'est très bizarre à l'intérieur, j'ai même trouvé une vieille crotte pétrifiée. Quelqu'un a du manger du ciment. -_-

Répondre
  Tharkun  |  41

Ça se voit, si tu sais ce que c'est. Je suis de la génération qui a connu les pubs TV pour SFA, donc quand j'en vois, je reconnais ce que c'est. Mais les plus jeunes ?

Répondre
  Le_PoUnT  |  23

Heuu Tharkun... Je ne sais pas ce que tu entends par "les plus jeunes", mais je suis de 84, et il a fallut que je cherche ce que c'était SFA... Ha oui au passage, j'entends une femme parler comme ça, je me barre....

Par  latourkipenche  |  40

La honte du caca révèle pleins de soucis datant de la période de la toute petite enfance, elle est représentative de l'amour/haine de la mère :

Stade anal et psychopathologie :
C'est la mère qui imprime la notion de saleté et le sentiment de dégoût, créant chez l'enfant l'assimilation de ses rejets à un plaisir défendu, à l'interdit. L'enfant peut concevoir la rétention comme une opposition à la mère. L'expulsion est une expression de l'agressivité
Selon la théorie freudienne, le stade anal est impliqué plus particulièrement dans la paranoïa et dans la névrose obsessionnelle Karl Abraham y inclut la mélancolie au même titre que la névrose obsessionnelle


Bon appétit

Répondre
  latourkipenche  |  40

@ Nightbird83
C'est la copine névrosée (l'auteur est gentil, il dit "réservée") qui l'expulse de la maison quand elle va expulser son caca (merci le rapprochement)
le "bonhomme" devrait s'inquiéter, il va dans le mur avec cette personne
Moi je l'aurai laissée à ses soucis et je serai passé à autre chose, je ne suis pas psychiatre ni petit frère des pauvres

Répondre
  latourkipenche  |  40

@ jesuisbordelique
un plouf, c'est un plouf, on n'est ni des anges ni des licornes, et encore moins des fées ou des elfes. Faire caca, c'est normal
Il faut penser au pauvre mec qui va devoir déboucher tout ça un jour ou l'autre, parce que là, ce n'est jamais la nénette qui met la main là-dedans - et le coup de la ventouse ou du destop, ça marche cinq minutes

Répondre
  didelle  |  20

Pourquoi tant de préjugés homme/femme ? Chez moi par exemple, c'est mon homme qui bourre les WC de papier avant la grosse commission (même après 10 ans), et pour le débouchage c'est moi qui m'y colle... Au même titre que le débouchage ou le nettoyage des canalisations en tout genre, d'ailleurs (lavabo, etc...)

Répondre

Si l'un des partenaires se retrouve à aller chercher les papiers et excréments de sa moitié quand l'objectif de la manœuvre était justement d'en dissimuler l'existence, c'est contre-productif. ^^ Il faut y réfléchir à 2 fois avant de risquer une mauvaise affaire.

Répondre
  latourkipenche  |  40

@ didelle
ce n'est pas un préjugé, juste un constatation. Toute règle a ses exceptions, et je dois te féliciter pour ton sens du bricolage. La vie te permettra de constater que, sauf si tu connais Emma de Bricoflex, tu vas te sentir vite bien seule (va faire un tour chez Leroy Merlin et constate par toi même) - ça fait des décennies que j'entends "les femmes s'y mettent aussi" mais les faits sont têtus, mais ce sont les faits
Je vais aussi te préciser que je n'ai de ma part aucun doute sur les capacités d'une femme, j'ai eu il y a quelques temps un problème de toiture, et c'est une femme (une couvreuse professionnelle) qui est montée là-haut pour réparer tout ça, moi je n'ai même pas fait semblant d'y jeter un œil. Mais, elle aussi, elle est bien seule dans la région

Par  Llonewo  |  19

La mienne a mis 1 an... je n'avais pas besoin de sortir car elle attendait que je ne sois plus là ou que je dorme donc je ne l'ai pas su immédiatement...

... après propose lui de te mettre juste à l'opposé avec de la musique à fond pour commencer...