Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Scott Du Canada  |  19

Karura-o ..Parce qu'elle réagi de manière tellement irrationnelle qu'on est en droit de se demander si elle est pas frapadingue. Oui effectivement, on qualifie rarement les hommes d'hystériques et ceci a certainement quelque chose a voir avec l'origine même du mot et donc, de ce qu'il conceptualise. On trouve également des mots au sens péjoratifs que l'on attribut quasi exclusivement aux hommes au nom de certaines caractéristiques qui leur sont propres, tel que " beauf " par exemple . Quand on entend ça on ne se sent pas blessés dans notre virilité et on éprouve pas le besoin d'en faire une guerre des sexes. C'est une simple question de sémantique, faut arrêter de voir du sexisme partout😒😒.

COMMENTS
Répondre

Karura-o ..Parce qu'elle réagi de manière tellement irrationnelle qu'on est en droit de se demander si elle est pas frapadingue. Oui effectivement, on qualifie rarement les hommes d'hystériques et ceci a certainement quelque chose a voir avec l'origine même du mot et donc, de ce qu'il conceptualise. On trouve également des mots au sens péjoratifs que l'on attribut quasi exclusivement aux hommes au nom de certaines caractéristiques qui leur sont propres, tel que " beauf " par exemple . Quand on entend ça on ne se sent pas blessés dans notre virilité et on éprouve pas le besoin d'en faire une guerre des sexes. C'est une simple question de sémantique, faut arrêter de voir du sexisme partout😒😒.

Répondre
  Karura-o  |  10

Je t'invite à regarder la définition du mot hystérie et tu verras que ça n'a rien à voir avec la situation exposée. Je vois surtout là une femme qui profite de l'auteur, rien de plus, rien de moins.
Une hystérie est une pathologie psychologique et de nos jours, on a tendance à qualifier les femmes d'hystériques sans que ça ait un rapport avec ladite pathologie. C'est devenu une insulte sexiste. Il ne faut pas le nier.
Débat clos en ce qui me concerne.

Répondre

" simple question de sémantique, faut arrêter de voir du sexisme partout😒😒"

Dans toutes les langues du monde on trouvera des mots partiellement ou complètement sortis de leur contexte primaire pour coller à un contexte diffèrent. Le détournement et la vulgarisation d'une langue et donc de ses mots, constituent la base d'un langage familier que tout à chacun comprend qu'il ne doit pas être forcement pris au pied de la lettre. Que vous estimiez que le mot " hystérique " est une insulte sexiste, bah oui c'est votre point de vu légitime. Ca n'en fait cependant pas une vérité, j'en ai bien peur, car il faut le placer dans un contexte qui lui attribuera tout son sens. Familier ou pas. Ca reste toujours intéressant d'entendre ce genre de point de vu, ceci dit.

Répondre
  Poséidon1818  |  11

Karura-o, oui le 1er sens de l'hystérie fait référence à des troubles psychiatriques plutôt forts. Mais il y a aussi d'autres sens comme de nombreux mots de la langue française.
Il y aussi un sens moins lourd de sens qui correspond plus à un comportement inattendu, soudain, exagéré.
Le 2ème sens fait plutôt référence à un comportement à un moment T.
Tout dépend du contexte 😉
Et pourquoi toujours ramener au sexisme ? Tu peux utiliser le mot hystérique pour un homme, rien ne t'en empêche. Et faire une "crise" dans une situation similaire, le terme hystérique peut être approprié, que ce soit un homme ou une femme (tout dépend de la "crise" et de ses proportions).
Si c'était un homme tu valides le mot "salaud" donc j'imagine que dans le cas présent tu validerais le mot "salope" ? Est-ce sexiste ?

Répondre
  Noktambule65  |  22

La plupart des femmes que l'on traite d'hystériques ne le sont pas médicalement parlant.

Tout comme la majorité des personnes que l'on traite de mythomanes, paranoïaques, hyperactifs, passif-agressifs, pervers narcissiques, psychopathes...

La liste est encore longue.

C'est au pire un abus de langage.

Répondre
  cenlikin  |  20

Un partenaire qui ce met en colère parce qu'un acte sexuel entamé est soudain interrompu. On aurait attribué bien des maux à un homme pour ce comportement mais l'hystérie est employée uniquement pour décrire une pathologie de femme. Oui, moi aussi je trouve qu'on abuse en mettant du sexisme à toute les sauces mais en l’occurrence Karura-o me semble avoir raison.

Par  Naruto  |  23

Oui Karura, ce n'est pas péjoratif quand j ai employé le mot "hystérie". Et on peut également qualifier certains mecs "d'hysteriques" même si ce terme est moins employé pour nous. Tout ça pour dire que je ne suis pas du tout sexiste.
J'ai appris à faire un grand travail sur moi, mais plus jeune, j'étais très impulsif dans mes paroles, "pas avec les femmes mais avec les hommes".

Par  tubalc1  |  9

Aimer sans foutre est peu de chose,
Mais foutre sans aimer n'est rien. (La Fontaine ).
La goujatte. Dire n'importe quoi à un partenaire délicat en se fichant de lui couper la chique !
Tu as eu raison : c'est à toi qu'elle aurait reproché plus tard sa propre attitude, du genre : "Tu as profité de moi, etc..."
On connaît ça.