Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  bazou  |  29

Avec ce genre de voisin un truc bon à savoir : si ledit voisin est menaçant, une main courante. Comme ça, en cas d’agression ou d’autres menaces graves, la police se déplace beaucoup plus vite (car du coup prévenue au préalable). Et dans le cas où il viendrait sonner chez vous et que vous décidiez de lui ouvrir, veillez bien à rester chez vous avec de quoi vous défendre si besoin. Quand quelqu’un rentre chez soi sans y être invité, la légitime défense est d’office (bon, sans aller jusqu’à le poignarder hein, il faut que La Défense soit à la mesure de l’attaque)
En tout cas, bon courage, en espérant que ce ne soit qu’un malentendu

COMMENTS
Par  CaviaAperea  |  42

Un peu nerveux votre voisin. Il peut être dangereux donc vous n'alliez pas lui proposer d'aller consulter quelqu'un mais il mériterait sans doute une petite prescription et une bonne consultation.

Par  bazou  |  29

Avec ce genre de voisin un truc bon à savoir : si ledit voisin est menaçant, une main courante. Comme ça, en cas d’agression ou d’autres menaces graves, la police se déplace beaucoup plus vite (car du coup prévenue au préalable). Et dans le cas où il viendrait sonner chez vous et que vous décidiez de lui ouvrir, veillez bien à rester chez vous avec de quoi vous défendre si besoin. Quand quelqu’un rentre chez soi sans y être invité, la légitime défense est d’office (bon, sans aller jusqu’à le poignarder hein, il faut que La Défense soit à la mesure de l’attaque)
En tout cas, bon courage, en espérant que ce ne soit qu’un malentendu

Répondre
  Le_PoUnT  |  22

Et le tapage nocturne c'est à partir de 22h(non ça veut pas dire fight club à partir de 22h).

Par  Llonewo  |  19

Je me connais... après lui avoir demandé confirmation que s'était bien juste le bruit d'un scotch et non pas une confusion avec un autre voisin, je n'aurais pas pu m'empêcher de me foutre de sa gueule :D

Par  Azrael  |  25

Franchement si tu te bats avec le colis, aussi, ce serait bien d’avoir un minimum de savoir vivre. J’en connais des gens qui scotch des cartons comme des animaux et quelque chose me dit que tu en fais peut être parti.

Par  WB47  |  29

Je vais me faire l'avocat du diable : tant qu'on a pas une vision globale de la situation, il est facile de faire passer le voisin pour un taré.

Dans mon ancien immeuble, l'isolation était vraiment pourri, chacun le savais et pourtant mon voisin du dessus était du genre très bruyant.
J'ai eu droit à la tv trop forte, les soirées en semaines, les réparations de sa machine à laver à partir de 23h30, en la retournant brutalement toutes les 5min, pour finalement mettre de la musique bien forte à minuit, etc.
A chaque fois, je venais voir calmement mon voisin pour lui faire remarquer qu'il n'est pas seul dans l'immeuble et en lui demandant d'éviter de faire trop bruit après 23h.
Sachant qu'il est généralement admis qu'il faut faire moins de bruit après 22h (donc 23h c'est plutôt tranquille, il y a plus violent comme demande que de faire "moins de bruit").

La semaine avant son déménagement j'entendais le bruit des gros rouleaux de scotch pendant des heures (littéralement), je lui ai dit poliment que faire ça pendant des heures finissait par me taper sur les nerfs, il m'a fait comprendre qu'il s'en moquait, qu'il devait finir ses cartons.
Clairement, je ne pensais pas qu'il y avait besoin d'autant de scotch et de cartons pour déménager un si petit appart. Je suppose grandement qu'il le faisait exprès, surtout qu'il se moquait clairement de moi avec un grand sourire narquois.

Au bout d'un moment j'ai pété un câble et j'ai fini par l'insulter (heureusement il partait le lendemain). Ça surtout été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

A précisé que je ne parle que d'un voisin en particulier, c'est une exception. D'ailleurs j'ai eu une famille de 4 personnes après lui : je n'avais quasiment pas de bruit (autre que les bruits de vie)

Tout ça pour dire qu'on a pas toute l'histoire et qu'entendre qu'une seule version des faits ne signifie rien.