Par Evandar - 29/8/2021 09:38 - France - Courbevoie

Faites des gosses !

Aujourd'hui, dans le train, un gamin a hurlé, ce qui a réveillé, en pleurs, mon bébé, très fatigué, qui venait à peine de s'endormir. Quinze minutes passés à le rassurer et le rendormir après : succès ! Puis nouveau hurlement. Nouveau réveil en pleurs. Impossible de le rendormir. VDM
Evandar en dit plus :
Oh, mais c'est mon anecdote ça ! Bon, je vais vous faire la version longue et détaillée (pas possible de tout mettre dans une VDM) : Situation : vous êtes le parent d'un enfant d'un peu plus d'un an dans le train, 4:30 de trajet. Votre enfant a déjà dépassé l'heure de sa sieste (la seule de la journée) et galère à s'endormir. En conséquence de quoi, il est grognon et irritable. Après maintes tentatives et un moment passé à le bercer dans le couloir (avec une certaine quantité de cris incluse, rappel il est grognon car il aurait déjà dû dormir) vous arrivez enfin à l'endormir. Vous revenez précautionneusement à votre place dans la wagon, vous vous asseyez, il se réveille, vous le bercez un peu, il se rendort, enfin ! Et là, une minute après, le hurlement d'un enfant d'une dizaine d'années le réveille. En pleurs, il n'arrive plus à se calmer, et il vous faut plus de 5 minutes pour le rassurer, et 10 minutes de plus pour le rendormir. Quand enfin finalement il se rendort, moins de 3 minutes après, rebelote ! Hurlements du gamin, il se réveille en pleurs, et ne se rendormira plus de tout le trajet malgré tout vos efforts. Les parents de ce gamin, présent juste à côté, n'ont rien dit. Pas un mot. Que faites-vous : 1. Vous tuez le gamin qui a réveillé votre enfant 2 fois 2. Vous tuez les parents de ce gamin 3. Vous tuez les parents et l'enfant ? Voilà, à défaut de sommeil et de repos, j'ai une publication sur VDM !
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Evandar  |  76

Oh, mais c'est mon anecdote ça !
Bon, je vais vous faire la version longue et détaillée (pas possible de tout mettre dans une VDM) :
Situation : vous êtes le parent d'un enfant d'un peu plus d'un an dans le train, 4:30 de trajet.
Votre enfant a déjà dépassé l'heure de sa sieste (la seule de la journée) et galère à s'endormir. En conséquence de quoi, il est grognon et irritable.
Après maintes tentatives et un moment passé à le bercer dans le couloir (avec une certaine quantité de cris incluse, rappel il est grognon car il aurait déjà dû dormir) vous arrivez enfin à l'endormir.
Vous revenez précautionneusement à votre place dans la wagon, vous vous asseyez, il se réveille, vous le bercez un peu, il se rendort, enfin !
Et là, une minute après, le hurlement d'un enfant d'une dizaine d'années le réveille. En pleurs, il n'arrive plus à se calmer, et il vous faut plus de 5 minutes pour le rassurer, et 10 minutes de plus pour le rendormir.
Quand enfin finalement il se rendort, moins de 3 minutes après, rebelote ! Hurlements du gamin, il se réveille en pleurs, et ne se rendormira plus de tout le trajet malgré tout vos efforts. Les parents de ce gamin, présent juste à côté, n'ont rien dit. Pas un mot.
Que faites-vous :
1. Vous tuez le gamin qui a réveillé votre enfant 2 fois
2. Vous tuez les parents de ce gamin
3. Vous tuez les parents et l'enfant
?
Voilà, à défaut de sommeil et de repos, j'ai une publication sur VDM !

Par  Kmarlou  |  38

Les bruits dans le train c'est pas la même chose que les cris d'un gamin de 10 ans... A 1 an pleurer parce qu'on arrive pas à s'endormir c'est difficile de lui faire comprendre... A 10 ans on peut comprendre qu'il ne faut pas crier dans un train pour ne pas déranger les gens et encore moins réveiller un bébé... Et je pense que après une première fois non seulement les parents devraient dire quelque chose mais en plus le gamin de 10 ANS (10 ANS BORDEL, pas un mioche en maternelle !), devrait avoir compris la première fois par LUI-MÊME le lien de cause à effet : j'ai crié -> ça a réveillé le bébé...

Dans les transports autant oui je pleure de l'intérieur et je trouve ça pénible un bébé qui pleure, autant je n'en voudrai pas au parent ou au gamin qui n'est pas en mesure de se maîtriser puisque trop jeune...
Mais un gamin de 7 ans ou plus qui crie et fait du tapage là oui je peux vous die que je fusille du regard les parents qui ne feront rien... Parce que si à 10 ans on est largement en capacité de comprendre pour pas recommencer !

COMMENTS
Par  Evandar  |  76

Oh, mais c'est mon anecdote ça !
Bon, je vais vous faire la version longue et détaillée (pas possible de tout mettre dans une VDM) :
Situation : vous êtes le parent d'un enfant d'un peu plus d'un an dans le train, 4:30 de trajet.
Votre enfant a déjà dépassé l'heure de sa sieste (la seule de la journée) et galère à s'endormir. En conséquence de quoi, il est grognon et irritable.
Après maintes tentatives et un moment passé à le bercer dans le couloir (avec une certaine quantité de cris incluse, rappel il est grognon car il aurait déjà dû dormir) vous arrivez enfin à l'endormir.
Vous revenez précautionneusement à votre place dans la wagon, vous vous asseyez, il se réveille, vous le bercez un peu, il se rendort, enfin !
Et là, une minute après, le hurlement d'un enfant d'une dizaine d'années le réveille. En pleurs, il n'arrive plus à se calmer, et il vous faut plus de 5 minutes pour le rassurer, et 10 minutes de plus pour le rendormir.
Quand enfin finalement il se rendort, moins de 3 minutes après, rebelote ! Hurlements du gamin, il se réveille en pleurs, et ne se rendormira plus de tout le trajet malgré tout vos efforts. Les parents de ce gamin, présent juste à côté, n'ont rien dit. Pas un mot.
Que faites-vous :
1. Vous tuez le gamin qui a réveillé votre enfant 2 fois
2. Vous tuez les parents de ce gamin
3. Vous tuez les parents et l'enfant
?
Voilà, à défaut de sommeil et de repos, j'ai une publication sur VDM !

Répondre
  Kaa04  |  52

Autre solution: tu laisse chialer ton drôle pour qu’il casse bien les burnes a tout le monde, voire même tu te tires au wagon bar t’en jeter une histoire d’oublier tout ce bordel en disant aux parents "surveillez me le, je reviens dans 2 minutes"

(Oui je sais c’est pas facile de laisser pleurer sa progéniture sans rien faire)

Répondre
  RobertDeNice  |  21

Le meurtre n'est jamais une solution.
Tu mets tes bouchons d'oreille, et tu dis a ton gamin: "fais toi plaisir, cris, hurles, pleures, visiblement certains parents préfère entendre ta douce voix cristalline pendant 4h plutôt que recadrer leurs mioches."

Répondre
  effervescence  |  22

Solution n°4 : apprendre la tolérance. Les autres passagers ont supporté les pleurs de votre marmot, à vous de supporter les cris d'un autre enfant. Quand votre marmot aura 10 ans il sera peut-être celui qui va réveiller un bébé dans un train et vous ne ferez pas davantage que ce qu'ont fait ces parents que vous critiquez.

Répondre
  Evandar  |  76

@effervescence : "Quand votre marmot aura 10 ans il sera peut-être celui qui va réveiller un bébé dans un train et vous ne ferez pas davantage que ce qu'ont fait ces parents que vous critiquez. "

Ceci est totalement faux. Quand l'enfant a 10 ans, il est en mesure de comprendre qu'à certains moments il ne faut pas crier, surtout si les parents qui sont juste à côté lui explique.

Un bébé d'un an, malheureusement, n'a pas les capacités nécessaires pour comprendre ce qu'on lui dit, mais c'est très différent avec un enfant d'une dizaine d'années.

Et si après le premier réveil d'un bébé par ton enfant d'une dizaine d'années tu ne lui dit rien, qu'il réveille de nouveau le bébé et que tu ne lui dit toujours rien, alors, dans cette situation, tu n'as pas bien fait ton rôle de parent.

Je ne dis pas que c'est toujours possible de contrôler l'enfant, mais tu dois au moins essayer, et lui expliquer pourquoi. Surtout à dix ans. Ici les parents n'ont juste pas dit un mot.

Répondre
  MadameDodue  |  65

Ah, les parents qui ne mouftent pas, mes préférés 🥰 ou encore mieux, les "faut bien qu'il se défoule, hein" alors que leur chiard escalade les valises du porte-bagages, ou le fameux "si tu ne te calmes pas le monsieur va se fâcher" lâché quand ils voient que leur mioche commence vraiment à gonfler tout le wagon depuis 2 heures (mais explique-lui plutôt pourquoi il ne doit pas se comporter comme ça, bordel !). Autant quand ce sont des tout-petits ou quand les parents essaient de tenir leurs enfants et/ou s'excusent ça me passe complètement au dessus, autant la passivité me donne des envies de meurtre 😂

Répondre
  Grumpy Jack  |  25

@Evandar > Je fais rarement attention au symbole H / F et je ne visite jamais les profils. Pardon d'avoir supposé qu'il s'agissait d'une maman car on a beau défendre l'égalité des sexes, les vieilles habitudes persistent. D'ailleurs, je suis moi même papa et c'est fou comme les gens peuvent nous regarder tantôt de travers, tantôt d'admiration (bah oui, un homme qui donne le bib, qui gère simultanément une poussette et un caddie de supermarché ou surveille son môme au parc, c'est extraordinaire) alors que nous ne faisons que notre boulot de parent. Bref, mon message se voulait global et s'adresse autant aux mères, pères, grands parents ou tous autres adultes ayant en charge des enfants. Sans rancune 😉

Répondre
  Pandémonium  |  11

si je me retrouverais par hasard avec vous , je me plaindrai guère du bébé . une amie de ma grande sœur a eu un petit garçon qui est encore tout jeune , donc je comprends la notion que c'est impossible de s'exprimer autrement . mais un enfant de 10 ans .. de mon temps , tu faisais ça exprès dans le bus , tu étais interdit de prendre le bus et devait te farcir les trajets à pied pour t'apprendre le respect .

Répondre
  SuperBastos  |  59

Les deux !

Répondre
  Grumpy Jack  |  25

Les fenêtres ne s'ouvrent pas dans le train...

Par  Evatelia  |  5

oui c'est super pénible de devoir prendre le train avec un bébé de 1 an et on galère pour l'endormir il n'y a aucun débat là dessus. mais franchement la façon dont est tournée votre vdm me révulse et encore plus votre besoin de détailler votre histoire avec toutes vos "circonstances atténuantes" en commentaires, qui traduit bien la société individualiste dans laquelle on vit. Le monde ne tourne pas autour de vous !! Votre bébé a causé au moins autant de désagréments aux autres passagers que l'affreux méchant gamin que vous décrivez. et ses parents lui ont trouvé autant de circonstances atténuantes que vous en trouvez au vôtre. ni cet enfant ni ses parents ne sont responsables du fait qu'il est pénible d'endormir un bébé dans un train et que des bruits peuvent le réveiller.

Répondre
  Kmarlou  |  38

Les bruits dans le train c'est pas la même chose que les cris d'un gamin de 10 ans... A 1 an pleurer parce qu'on arrive pas à s'endormir c'est difficile de lui faire comprendre... A 10 ans on peut comprendre qu'il ne faut pas crier dans un train pour ne pas déranger les gens et encore moins réveiller un bébé... Et je pense que après une première fois non seulement les parents devraient dire quelque chose mais en plus le gamin de 10 ANS (10 ANS BORDEL, pas un mioche en maternelle !), devrait avoir compris la première fois par LUI-MÊME le lien de cause à effet : j'ai crié -> ça a réveillé le bébé...

Dans les transports autant oui je pleure de l'intérieur et je trouve ça pénible un bébé qui pleure, autant je n'en voudrai pas au parent ou au gamin qui n'est pas en mesure de se maîtriser puisque trop jeune...
Mais un gamin de 7 ans ou plus qui crie et fait du tapage là oui je peux vous die que je fusille du regard les parents qui ne feront rien... Parce que si à 10 ans on est largement en capacité de comprendre pour pas recommencer !

Répondre

« Votre bébé a causé au moins autant de désagréments aux autres passagers que l'affreux méchant gamin que vous décrivez » sauf que les premiers sont la conséquence des seconds ; et comme ça a été expliqué, un enfant de 10 ans est tout à fait en âge de comprendre les conséquences de son attitude sur l'entourage et de respecter la tranquillité des voyageurs, contrairement à un bébé.

Répondre

je déteste les enfants. mais je serais toujours plus indulgente vis à vis d'un bébé et de sa maman fatiguée que d'un monstre de 10 ans qui sait ce qu'il fait et que ses irresponsables de parents ne contrôlent pas.

Répondre
  Miharu  |  37

Sauf que l'enfant de 10 ans, vous ne le connaissez pas. Un enfant de 10 ans "normal" comprend très bien qu'il doit rester calme, alors s'il ne le peut pas, c'est peut-être parce qu'il est autiste ou TDAH, par exemple. Peut-être aussi que ça faisait 6 heures qu'il était dans le train et n'en pouvait plus, mais sa famille n'avait pas le choix de ce mode de transport.
Je trouve ça aussi un peu facile de dire "mon petit bébé tout mignon a dérangé les gens en pleurant mais c'est pas de sa faute, alors que l'autre sale môme est un vrai petit con lui" quand vous ne connaissez ni cet enfant, ni ses parents, ni son histoire.

Répondre
  EmiChafouine  |  28

Un bébé de 1 an, qui n'est pas capable de comprendrr ce qu'est la fatigue le bruit le train le mouvement la foulr etc, a toutes les raisons de pleurer lorsqu'il est épuisé. Par contre un enfant de 10 ans (10 ANS PUTAIN!! IL EST ASSEZ GRAND POUR INSULTER UN ADULTE IL DEVRAIT SAVOIR FERMER SA GUEULE!!) qui hurle sans raison alors que ses parents sont à côté, ça c'est une nuisance. A son âge on est assez mûr pour comprendre qu'il faut respecter les autres usagers, et en particulier ne pas hurler lorsqu'il y a un bébé dans le wagon, quant aux parents, s'ils avairnt un minimum le sens de leurs responsabilités parentales, ils auraient fait le nécessaire pour que leur enfant ne crie pas sans raison ou, dans le pire des cas, pour que ce premier cri soit le dernier. Ça s'appelle l'éducation, visiblement vous ne devez pas connaître.

Répondre
  Miharu  |  37

Essaie de dire à un enfant autiste de 10 ans d'arrêter de crier dans une situation qui le stresse, par exemple un voyage en train, tu verras bien, c'est comme pisser dans un violon. Et ça n'a rien à voir avec l'éducation. Donc quand on ne sait pas ...

Répondre

Admettons que l'enfant en question ait un TSA et/ou TDAH, et que les parents estiment que sa crise est incontrôlable. Ne pourraient-ils pas, à minima, présenter leurs excuses aux autres passagers en leur expliquant le problème ?

Je sais que les parents d'enfants dits « particuliers » doivent souvent affronter les jugements de l'entourage, les regards médusés, les remarques désobligeantes sur leur éducation alors qu'ils font des pieds et des mains pour élever leurs enfants dans les meilleures conditions possibles ; je sais que les situations sociales coûtent beaucoup d'énergie à certaines personnes autistes ; je sais que parfois on est las de devoir justifier ces comportements qui paraissent aberrants pour une personne lambda. Mais j'imagine mal les parents rester dans la plus stricte passivité et ne pas essayer de rassurer un tant soit peu leur enfant. Là ça ressemble plutôt à du jemenfoutisme et un certain manque de savoir-vivre.

Au passage, même si ça ne concerne pas tous les profils autistes (car l'éventail des particularités est très large et tous ne présenteront pas les mêmes caractéristiques), je sais que la plupart sont sensibles aux agressions sonores ; donc en admettant que l'enfant ait réagi ainsi parce qu'il est stressé, il aurait déclenché par 2 fois une source de stress supplémentaire en réveillant le bébé...

Par  Grumpy Jack  |  25

Moi, je dirais que tout le monde a sa part de responsabilités. La maman du bébé peut s'absenter dans le couloir, rester debout à tenter de réconforter son gniard pour qu'il se rendorme. La maman du gueulard de 10 ans peut aussi contrôler son gosse, lui expliquer que ça ne se fait pas de pousser des hurlements comme ça ou au moins chercher à comprendre pourquoi il hurle et le rassurer le cas échéant. En tant que parents, je sais ce que c'est que de devoir rester debout à bercer son p'tit parce qu'il ne veut pas s'endormir et se remet à chouiner dès qu'on se rasseoit. La mère de l'autre est tout aussi défendable car après tout, il n'y a pas que son gamin qui fout le bordel et puis lui, il a 10 ans donc il peut s'auto contrôler alors qu'on sait pertinemment qu'un bébé n'agit que par instinct primaire (faim, soif, pipi, caca, sommeil, besoin affectif). Mais justement, il a 10 ans donc il est en capacité de comprendre qu'il importune les autres, pour peu qu'on le lui explique si nécessaire et ça, c'est le rôle de sa mère. Alors que le p'tit d'1 an n'est pas capable de cette réflexion quelque soit la manière dont on essaie de lui faire comprendre. Ni la VDM ni l'explication de l'auteure ne le mentionne mais peut être s'est elle maintes fois excusée auprès des autres voyageurs du dérangement lié aux pleurs mais il semble que la mère de l'autre ne se soit pas sentie concernée par la gêne causée par son propre môme. Au final, qui doit d'excuser ? On a tous croisé des parents dans ce cas de figure, certains sont vraiment gênés et se confondent en excuses alors que d'autres ne se sentent pas responsables et ne voit pas où est le problème... Bref, ce sont les codes et les aléas de la vie en communauté donc j'estime que chacun est responsable et VDM pour tous les passagers d'avoir enduré ce voyage..

Répondre
  Evandar  |  76

Pourquoi assumer que je suis une femme ? Parce que je m’occupe de mon enfant ?
Eh bah non, je suis le père et pas la mère (il est bien mentionné « homme » sur mon profil).
Ensuite, je suis sorti dans le couloir plusieurs fois pour le calmer et atténuer le bruit pour les autres passagers, c’est mentionné dans ma version détaillée des événements.

Par  Grumpy Jack  |  25

PS : et si le môme de 10 ans souffrait d'un handicap invisible, genre autisme de type Asperger ? (j'aurais pu m'arrêter à "autisme" mais je trouvais que rajouter le nom du syndrome faisait hyper classe... Oui, allez y, ENTERREZ MOI !)

Répondre

Cela me paraît nettement moins probable... Oui, il y a des enfants neuro-atypiques qui sous l'effet du stress, d'une surcharge émotionnelle, de stimuli désagréables, de l'inconfort et autres contraintes (flemme de tout citer), peuvent péter des plombs, avoir des réactions impulsives et disproportionnées. MAIS en général les parents font ce qu'ils peuvent pour essayer tant bien que mal de comprendre et soulager la crise. Là ils n'ont pas réagi du tout.

Répondre
  EmiChafouine  |  28

Un autiste ne hurle pas sans raison, il hurle lorsque quelque chose, un bruit un contact un mouvement ou n'importe quoi, l'effraie ou le sort de sa zone de confort, et il hurle uniquement parce qu'il n'a pas d'autre moyen d'exprimer ce mal être. C'est pas un simple cri c'est une véritable crise de panique avec des larmes des cris des tremblements des difficultés à respirer même parfois. Par contre, les parents d'un enfant autiste ne le laissent pas hurler sans raison, ils usent de toutes leurs capacités pour le ramener à un état de calme. Les enfants chiants ne sont pas forcément handicapés, la plupart ne le sont pas, ils ont juste une mauvaise éducation.

Par  Titounouloulou  |  34

Solution 4, vous arrêtez de faire des gosses, la Terre est surpeuplée ! 😝

Par  Pandémonium  |  11

pour l'enfant d'un an , je veux bien entendre que c'est dur . mais le fait qu'il hurle et que certains ont parfois 5 arrêts ou plus avant de descendre et que tout le monde doit se taper un bébé qui hurle et un emmerdeur de 10 ans qui prends un malin plaisir à casser les couilles du bus entier ...

faites des gosses , ça vous changera la vie qu'ils disaient ...

ça donne pas du tout envie .

chance , j'ai jamais eu à faire avec des gamins et jeunes enfants affreux . mes trajets en bus et tram restent calmes et c'est tant mieux .