Fais voir

Par Anonyme - 11/10/2022 10:20

Aujourd'hui, souffrant d'hémorroïdes après mon accouchement, je consulte un spécialiste. Je lui décris la situation anale et je lui dis par pudeur qu'il n'est pas nécessaire qu'il regarde. Il me répond : "Madame, quand vous emmenez votre voiture au garage, ils soulèvent le capot. Ici c'est pareil." VDM
Je valide, c'est une VDM 4 179
Tu l'as bien mérité 1 734

Dans la même collection

Top commentaires

Bah en même temps... C'est comme dire à son dentiste qu'on a un problème mais refuser d'ouvrir la bouche. Je peux comprendre la pudeur mais le gars c'est son métier quand même.

Vous lui expliquez qu'il n'est pas nécessaire de regarder mais vous n'en savez rien, c'est lui le spécialiste... Je peux comprendre que vous n'ayez pas envie de lui montrer, mais dans ce cas, n'allez pas lui demander de vous soigner

Commentaires

Bah en même temps... C'est comme dire à son dentiste qu'on a un problème mais refuser d'ouvrir la bouche. Je peux comprendre la pudeur mais le gars c'est son métier quand même.

Ce n'est pas si incohérent. Pour des hémorroïdes pas besoin de consultation, même en crise. Go pharmacie pour suppo, pommade et cacheton et la plupart du temps ça suffit. Et on ne regarde pas ton cul à la pharmacie ;)

Faut déjà être sûr du diagnostic. Et même quelqu'un de compétent aura du mal à s'auto-diagnostiquer des hémorroïdes...

Vous lui expliquez qu'il n'est pas nécessaire de regarder mais vous n'en savez rien, c'est lui le spécialiste... Je peux comprendre que vous n'ayez pas envie de lui montrer, mais dans ce cas, n'allez pas lui demander de vous soigner

Tu voulais qu'il te soigne comment ?? Par la force de l'esprit ? Et puis, une fois qu'on a accouché...avec je ne sais combien de personnes qui passent dans ta salle d'accouchement, la pudeur n'a pas disparu ?

c'est vrai que la notion de pudeur change après un accouchement, on voit défiler tellement de monde 😂

Perso j'ai tellement donné pendant ma grossesse (hospitalisée à 6 mois donc beauuuucoup de monitoring et de touchers vaginaux), et t'enchaine ensuite sur la rééducation du périnée où on te cale encore des doigts pendants deux mois, et bien dès que ça a été fini je n'ai plus voulu me faire ausculter pendant un bon moment !

Tu peux toujours aller voir un guérisseur traditionnel à la place, mais il risque de t'entuber sans même soulever ta jupe.

idem + une épisiotomie. le carnage !!! après visionnage de nénette pendant des mois visionnage de cucul. elle est pas belle la vie

Et il t’a pas encore fait le toucher rectal + la photo pour sa documentation 🤣

Frédéric Belleton 8

Le respect du patient franchement, comparer une personne avec une bagnole... Et sinon prescription d'une crème, de toute façon c'est ce qu'il va faire donc je ne vois pas l'intérêt de "regarder"

Grumpy Jack 26

C'est une image assez parlante pour être comprise par tout le monde, rien à voir avec le respect. Et quand on va voir le doc pour une angine, quand bien même c'est une maladie classique avec des symptômes classiques, il ausculte quand même pour vérifier l'état des amygdales, des ganglions etc... des fois que ça ne soit pas une angine. Car un grand nombre de maladies partagent les mêmes symptômes. Moi aussi, je suis over pudique mais il a bien fallu que je me désape devant le dermato quand j'ai eu une mycose dans le pli de l'aine, ce qui a permis de voir l'étendue et d'adapter le traitement !

Devant un professionnel de santé, il n'y a pas de pudeur à avoir. Il faut aussi séparer "l'homme de l'artiste", même quand l'homme est une femme. J'ai eu une proctologue qui était aussi une amie de mon ex. Quand on se retrouve à prendre l'apéro sur la terrasse l'été, il faut voir en face de soi l'amie, pas la proctologue qui t'a fait un toucher rectal quelques semaines avant.

C'est mieux que le docteur trop gênée pour t'inspecter... J'ai eu des hémorroïdes il y a quelques années et je suis allée chez le médecin. J'étais très gênée donc quand le docteur m'a dit qu'il ne pensait pas avoir besoin de m'inspecter avec un air très embarrassé, je n'ai pas insisté. Sauf que mes hémorroïdes étaient infectées, que j'ai passé une journée à avoir super mal et une nuit à pleurer de douleur avant d'y retourner (j'aurai dû aller aux urgences, mais je ne pensais pas que c'était assez grave). Résultat : un week-end à morfler, un docteur qui a quand même vu mes fesses et qui m'a envoyé aux urgences où 4 personnes différentes ont regardé...