Empathie professionnelle

Par Hliney - 14/06/2022 18:15

Aujourd'hui, mon collègue ne se sent pas bien, il a des problèmes cardiaques, et s'assoit à plusieurs reprises pour reprendre son souffle. Je lui dis de rentrer chez lui se reposer, mais il refuse. Je vais voir mon employeur et je lui explique la situation. Il me répond : "Oui mais tu sais, cette personne est hypocondriaque." VDM
Je valide, c'est une VDM 3 224
Tu l'as bien mérité 418

Dans la même collection

Top commentaires

Déni de merde. L'hypocondrie est la peur excessive d'avoir une maladie grave (qu'on n'a très probablement pas). Pas de signes cliniques de la maladie tant redoutée, donc. Dès lors si tu constates que ton collègue est mal en point et à bout de souffle, avec signes extérieurs évidents, ça n'a rien à voir avec l'hypocondrie ; et votre employeur n'a absolument pas à psychosomatiser son état. S'il raisonne ainsi chaque fois que son employé va mal, il ne risque pas de reconnaître les signaux d'alerte en cas de maladie ou de danger réel.

Et ton patron il est hyper con réac ;-)

Commentaires

Et ton patron il est hyper con réac ;-)

Déni de merde. L'hypocondrie est la peur excessive d'avoir une maladie grave (qu'on n'a très probablement pas). Pas de signes cliniques de la maladie tant redoutée, donc. Dès lors si tu constates que ton collègue est mal en point et à bout de souffle, avec signes extérieurs évidents, ça n'a rien à voir avec l'hypocondrie ; et votre employeur n'a absolument pas à psychosomatiser son état. S'il raisonne ainsi chaque fois que son employé va mal, il ne risque pas de reconnaître les signaux d'alerte en cas de maladie ou de danger réel.

lauremel 14

Lors d’un réveillon du 31/12, lors du brief sur les invités, une amie m’indique « elle, y a tjrs un truc qui ne va pas ». Sans réelle méchanceté mais amusée. A 2h du mat, effectivement, demande de médoc de ladite invitée qui souffrait d’un mal de ventre. Regard complice de l’amie qui se démène malgré tout pour la soulager. Le lendemain, nous réévoquons le sujet. Je lui rappelle nos 15 ans qd ns traitions de douillettes les filles qui supportaient si mal leurs règles (oui j’ai honte 🫣 ! Depuis j’ai compris. Ttes différentes. L’endométriose tt ça tt ça et le reste). Bref. 6 mois plus tard la pseudo-hypocondriaque de 30 ans à peine était DCD. Cancer. Qui devait être déjà bien présent lors de ce 1er janvier….. Les règles susmentionnées m’avaient déjà bien fait cogiter. Mais alors là…

Grumpy Jack 26

Votre histoire me donne envie de pleurer. Vraiment désolé pour elle et vous. L'expérience vous aura permis de réaliser vos torts et de considérer plus sérieusement le mal-être que les gens peuvent exprimer, mais quand cet apprentissage implique qu'il y ait eu un décès, c'est terrible. Malgré tout, les tumeurs et cancers ne sont pas forcément évidents à deviner. C'est plus facile à dire quand on n'a rien vécu de tel et qu'on n'a pas le poids de la culpabilité sur la conscience, mais essayez de ne pas trop vous en vouloir si aucun d'entre vous ne l'a su assez tôt.

Difficile d'imaginer un cancer à 30 ans, même pour les médecins. On se dit que ça va passer, que c'est un truc qu'on a mangé. J'ai personnellement 2 connaissances qui sont mortes d'un cancer du colon (la même année) à 37 ans et un autre ami avec tumeur au cerveau (enlevée heureusement et toujours suivie). Les examens poussés sont souvent fait trop tard à ces âges là :/

Grumpy Jack 26

Et sinon, un appel au 18 plutôt que de perdre du temps à aller demander quoi faire au patron qui, de toute évidence, n'en a rien à carrer ?? Mieux vaut les appeler pour un hypocondriaque qui ne se sent pas bien que d'attendre et qu'il fasse un malaise... Surtout si le type est connu comme étant cardiaque, y a pas à tergiverser pendant 1 heure !

Bah après en théorie elle a pas de téléphone sur elle a son boulot, donc elle a été voir la personne qui en avait un...

Pourquoi ? Ça dépend du boulot mais moi j'ai toujours mon portable dans une poche, imaginons que l'école appelle pour un enfant malade... Puis bon même si y'a pas de portable pour raison de sécurité par exemple et que le patron a la seule ligne fixe tu perds pas ton temps à expliquer. Patron , appelez les secours y'a untel qui fait un malaise

Grumpy Jack 26

En théorie, dans le réglement intérieur de bcp d'entreprises, le téléphone personnel n'est pas autorisé pendant les heures de boulot. En pratique, tout le monde l'a sur soi. Parfois, on reçoit même des appels professionnels dessus ! Pour ma part, en tant que parent, ce n'est même pas discutable : si l'école de mes gamins appelle pour une urgence, qui va répondre ??

MirabellePrune 36

Il faudrait demander à un médecin, mais ces symptômes ne sont-ils pas les mêmes que ceux d'une attaque de panique qu'un hypocondriaque diagnostiqué peut s'auto-infliger parce qu'il vient de se faire piquer par une bestiole ?

Y a quand même une grosse différence de symptômes entre :"attaque de panique" et "malaise cardiaque". De plus, je vous invite à ne pas vous jeter trop vite sur l'option qui vous arrange lorsque quelqu'un vous dit "intel est hypocondriaque" et que le reste de l'entreprise sait que cette même personne est connue pour avoir des problèmes cardiaques... Signée une personne de 30 ans à la santé merdique avec une endométriose de stade 3, un cancer en rémission, des cicatrices d'opérations multiples, et qui s'est battue toute sa vie contre des gens prompte à coller une étiquette comme "psychosomatique, affabulatrice, menteuse, hypocondriaque, et mythomane" , parce que "impossible a cet âge d'avoir une tel avalanche de problèmes. Chérissez bien votre santé, les personnes comme nous donneraient un rein pour l'avoir.