Par Anonyme - 25/6/2020 06:30

Décalage

Aujourd’hui, et depuis longtemps, je souffre d’insomnie. Je n’arrive à m’endormir que vers 6/7heures du matin ,malgré mon épuisement. C’est donc naturellement que ma mère m'a réveillé à 9h pour, je cite, "savoir tu as bien dormi cette nuit." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Haldu  |  40

Se mettre au lit quand on n'a pas sommeil, c'est absolument contre-productif.
On va se coucher, on ne dort pas, on ne fait rien pour se changer les idées justement parce qu'on est censé dormir à la place, donc on s'énerve de ne pas arriver à dormir. Plus on s'énerve plus on a des problèmes à s'endormir, plus on a des problèmes à s'endormir plus on s'énerve, et le cercle vicieux est mis en place. Bref, le piège dans lequel il ne faut jamais tomber, c'est se forcer à dormir tant qu'on n'a pas sommeil.
Pour ce qui est des écrans, c'est vrai qu'ils jouent un rôle important dans l'insomnie de beaucoup de personnes. Beaucoup, pas toutes, les insomnies ça existait bien avant les écrans. Peut-être que l'auteur de la VDM ne dort pas à cause de beaucoup de stress, ou peut-être qu'il a un problème hormonal, ou peut-être autre chose. Sans la moindre indication sur les causes de son insomnie, pouvoir en déduire directement une dépendance aux écrans, ça paraît hasardeux.

Commentaires
Par  RobertDeNice  |  17

Vire tout les écrans de ta chambre (TV, PC, tablette, smartphone, console).
Fout toi au pucier à 21h30 avec un bouquin.
Tu t’apercevras ainsi que cette insomnie n'est que de la cyber-dépendance.

Répondre
  Haldu  |  40

Se mettre au lit quand on n'a pas sommeil, c'est absolument contre-productif.
On va se coucher, on ne dort pas, on ne fait rien pour se changer les idées justement parce qu'on est censé dormir à la place, donc on s'énerve de ne pas arriver à dormir. Plus on s'énerve plus on a des problèmes à s'endormir, plus on a des problèmes à s'endormir plus on s'énerve, et le cercle vicieux est mis en place. Bref, le piège dans lequel il ne faut jamais tomber, c'est se forcer à dormir tant qu'on n'a pas sommeil.
Pour ce qui est des écrans, c'est vrai qu'ils jouent un rôle important dans l'insomnie de beaucoup de personnes. Beaucoup, pas toutes, les insomnies ça existait bien avant les écrans. Peut-être que l'auteur de la VDM ne dort pas à cause de beaucoup de stress, ou peut-être qu'il a un problème hormonal, ou peut-être autre chose. Sans la moindre indication sur les causes de son insomnie, pouvoir en déduire directement une dépendance aux écrans, ça paraît hasardeux.

Répondre
  Georges49  |  23

Dire que les grasses matinées c'est mauvais pour la santé c'est comme dire que l'eau c'est mauvais pour la santé, c'est passible de la peine de mort ! (Non, je n'exagère pas du tout)

Par  Miharu  |  31

Une grande partie des insomnies peuvent s'améliorer grandement avec une bonne hygiène de vie.

1) Faire du sport. Il faut de la fatigue physique pour bien dormir. Si ta vie c'est "assis à table pour manger", "assis dans le métro", "assis au bureau devant l'ordinateur", "allongé dans le lit", ton corps n'a pas sommeil...

2) Éteindre TOUS les écrans (portable, tablette, ordi, TV) le soir, dès 20h ou 21h. Oui, c'est dur, mais nécessaire. La lumière bleue des écrans empêche la production de melatonine, l'hormone du sommeil. Il n'y a rien de pire que regarder la TV ou être collé sur son smartphone au lit.

3) Se créer une routine le soir et s'y tenir. Par exemple, séance de sport, douche, dîner léger (important de ne pas trop solliciter la digestion), activité calme (lecture, dessin, je sais pas quoi), tisane, dodo. Il faut que ton cerveau reconnaisse que bientôt, ça sera l'heure de dormir.

4) Si tu n'arrives pas à dormir, ou que tu te réveillés la nuit, ne reste pas au lit. Lève-toi, va dans le séjour, fais quelque chose (un livre, un sudoku.. Mais pas d'écran) pendant 30mn, puis retour te coucher. De manière général, ne fais rien d'autres que dormir dans ton lit.

Ceci est un message d'une ex-insomniaque.

Par  amaia  |  29

On voit les faux insomniaques aux conseils DEBILES et surtout pas adaptés!
C’est fou ça !
Une personne insomniaque elle peut se cocher a l’heure qu’elle veut, dans l’état de fatigue le plus extrême, elle ne dormira pas une nuit complète.
Ça peut s’expliquer en général par le fait qu’elle est pleine de cortisol, hormone du stress qui impacte directement la qualité du sommeil

Un truc qui a super bien marché sur moi : la cryothérapie corps entier (pas les cuves de m**** qu’on voit en institut de beauté et qui ne sont que des gadgets).

Et il faut le faire en cure, pendant plusieurs jours consécutifs et le soir.
Si on joue le jeu en vrai ça marche super bien !
J’étais bien sceptique avant mais je ne peux que constater le résultat

Répondre
  Miharu  |  31

Alors, explique-moi donc, c'est quoi un "faux insomniaque" ? "Un faux insomniaque, il va se coucher et il n'arrive pas à dormir, alors qu'un vrai insomniaque, il va se coucher, il n'arrive pas à dormir, mais lui c'est un vrai insomniaque" ?

Un vrai insomniaque du coup, c'est celui qui crache sur les méthodes qui fonctionnent pour les autres, considérés comme les faux insomniaques, c'est ça ?

Et si les "conseils débiles" concernent mon post, sache que ce "régime drastique" à base de désintox d'écrans et de routine du soir, ça vient de mon neurologue qui me suivait pour mes migraines et mes insomnies.

Répondre
  amaia  |  29

Un « vrai » insomniaque c’est celui qui galère pendant des mois / années.
C’est pas la petit truc passager qui dure 2-3 semaines et « j’ai arrêté les écrans ça marche bien ».

Les insomniaques ont la très fâcheuse tendance à entretenir leur insomnie.
Ils sont généralement énervés / dépités d’avance car ils savent qu’ils vont un réel problème à trouver le sommeil et / ou se réveiller pendant la nuit et ne pas arriver à se rendormir.

Ce problème de sommeil vient généralement d’un état de stress qui « excite » la personne. Ça peut être les écrans (marginal), ou des causes bien plus profondes. <—- infos qui viennent également d’un neurologue qui travaille au centre de sommeil ;-) (apparement faut jouer à celui qui a la plus grosse?)

Tout ça pour dire que raconter à tout va que « éteindre le téléphone / tv ça va régler le problème » (je schématise mais on se comprend), n’est pas responsable.
C’est une piste, mais pas universel.

Répondre
  Miharu  |  31

Le jeu de celui qui a la plus grosse apparemment ça marche aussi pour celui qui est insomniaque depuis le plus longtemps ? C'est quoi la limite entre le vrai et le faux ? Moi, ça a été 12 ans d'insomnies entrecoupées de migraines qui me clouaient au lit, j'entre dans quelle catégorie selon ton classement idiot des vrais et faux ?

Le stress d'aller dormir je ne connais bien, puisque moi c'était au choix : soit l'insomnie jusqu'à 4h du matin quand je devais me lever à 5h pour aller au travail, soit je m'endormais et je me réveillais avec une céphalée le lendemain matin (donc douleur, vertiges, vomissements, etc).

Il n’empêche que la dépendance aux écrans qui perturbent le rythme biologique, c'est une réalité. C'est pas une solution à toutes les insomnies, mais c'est un gros point à éliminer en priorité, surtout quand la personne insomniaque en question tue le temps la nuit sur son portable/ sa tablette pendant 6 heures d'affilées, c'est comme soigner sa gueule de bois avec une bouteille de whisky. C'est une vraie drogue, va dire aux gens "tu éteins ton téléphone à 21h et tu ne regardes aucun écran jusqu'à ton réveil le lendemain matin", c'est mission quasi-impossible, quel que soit l'âge de la personne (du smartphone des plus jeunes à la TV des sexagénaires).

De plus, se débarrasser des écrans le soir n'est qu'un seul des 4 points que j'ai donnés (le sport, les écrans, la routine du soir, se lever du lit quand on ne dort pas). C'est tout un processus, et tous les gens qui ont des troubles du sommeil quels qu'ils soient devraient essayer, ne serait-ce qu'un mois.