Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Rassure-toi . Orson Wells fut sauvé grâce au tabac : à chaque fois qu’il allait mal , son médecin lui ordonnait d’arrêter de fumer , ce qu’il faisait un temps avant de reprendre quand il allait mieux . Si il n’avait jamais fumé , il n’aurait jamais pu arrêter , donc il n’aurait jamais été mieux ...

Répondre
  Ryudjinn  |  49

Alors on va être honnête : tu peux enlever le "peut-être" dans ta phrase. De toute façon ça les tue, plus ou moins lentement, mais s'ils sont fumeurs ils sont condamnés. Leur seule chance de mourir d'autre chose que de ça serait de se prendre un camion ou tout accident du même genre. Personnellement, la mère fume, elle n'a manifestement aucune intention d'arrêter, aussi un jour, alors que j'étais en maternelle, j'ai compris quelle était la seule fin possible. Depuis je me suis fait à l'idée que ce sera la cigarette qui emportera ma mère, le seul suspens c'est de savoir quand.

Répondre

Le cancer du poumon lié au tabac se développe chez 20 à 50% des fumeurs . La différence de pourcentage étant liée à l’environnement ( nano et micro particules , poussières , produits chimiques etc. ) et au mode de vie ,cela fait déjà beaucoup , mais tous les fumeurs ne développeront pas un cancer .

Répondre
  CaviaAperea  |  40

Je compatis, Capitaine. Je n'ai pas trop à connaître cette crainte car je réagis très mal à la fumée de cigarette/à l'odeur ou que sais-je (plaques rouges, début d'oedème de Quincke, malaises parfois, etc) donc toutes les personnes proches de moi soit ne fumaient pas, soit ont arrêté très vite pour pouvoir continuer à être proche de moi (même si la personne avait fumé à l'extérieur, c'est peut-être le fait que cela avait un peu imprégné ses vêtements je ne sais pas, des réactions survenaient). Mon grand-père fumait la pipe mais il a très rapidement arrêté pour moi. Hélas, le mal était fait, un jour il a développé un cancer lié à cela et je l'ai perdu à cause de ça. Je ne suis pas née assez tôt.
Comme l'a dit Cirioja, ce n'est cependant pas systématique ! Je te souhaite que tes parents aillent pour le mieux jusqu'à leur vieillesse.

Répondre
  Ryudjinn  |  49

C'est quand même marrant comme les "faut bien mourir un jour", "faut bien mourir de quelque chose", etc. sont toujours prononcés par des gens encore jeunes et relativement en bonne santé. C'est très rarement par un mec d'une soixantaine d'années, confortablement installé sur son lit d'hôpital avec des tuyaux dans la gorge, qui finit de mourir de son petit cancer. Dans ces cas-là on entend plutôt "je veux pas mourir !", "si j'avais su...", etc.

Par  Aesus  |  43

Faites ce que je dis ... pas ce que je fais.
...
L'alcool, non !
L'eau feriju .. furej ... frjiru ... faire ... uuuuu ... j'y n'euse ... non !!!
... ???
Euh ... oui ... !!

Par  LitoteCitron  |  38

Je trouve ça triste comme VDM.