Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  AnneSo  |  14

J’ai été dans le même cas, des voisins qui laissent tomber plein de choses sur les balcons en-dessous, et le petit jardin des gens du rez-de-chaussée. C’était vraiment pénible, on avait l’impression d’être la poubelle. On devait tous ramasser des tas de trucs tous les jours (cartes à jouer, cotons tiges, jeux d’enfants cassés, vernis à ongle, papiers, lingettes...). Je suis allée les voir pour leur demander de faire attention. Ça s’est arrêté. Tant que personne ne dit rien, les gens s’en fichent et continuent de faire comme s’ils étaient tout seuls.

Commentaires
Par  AnneSo  |  14

J’ai été dans le même cas, des voisins qui laissent tomber plein de choses sur les balcons en-dessous, et le petit jardin des gens du rez-de-chaussée. C’était vraiment pénible, on avait l’impression d’être la poubelle. On devait tous ramasser des tas de trucs tous les jours (cartes à jouer, cotons tiges, jeux d’enfants cassés, vernis à ongle, papiers, lingettes...). Je suis allée les voir pour leur demander de faire attention. Ça s’est arrêté. Tant que personne ne dit rien, les gens s’en fichent et continuent de faire comme s’ils étaient tout seuls.

Répondre

Malheureusement, il est des fois où leur demander d'arrêter ne suffit pas. J'ai lu beaucoup d'histoires de problèmes de voisinage sur des forums divers il y a quelques années. Dans la plupart des cas, les fauteurs de troubles restent sourds aux plaintes et aux remarques qui leurs sont faites, ou alors ils arrêtent momentanément puis rebelote. Certains prennent même un malin plaisir à faire chier leurs voisins.

Je me souviens du cas d'une famille sans éducation qui rendait la vie infernale à leur voisine d'en-dessous. Ils prenaient son balcon pour une poubelle et y jetaient toutes sortes d'objets divers (mégots, pots de fleurs, détritus, emballages, crachats...) ; et ils faisaient un bruit monstre, marchant sur le sol à pas lourds et leur fils sautillant à longueur de journée. L'auteur du post a bien essayé de récolter tous les déchets pour les redéposer devant leur porte, rien n'y faisait, le lendemain elle les retrouvait dans sa boîte aux lettres. Lorsqu'elle tapait contre le plafond pour leur dire de faire moins de bruit, ils tambourinaient de plus belle. Ils l'ont même menacée de violences physiques si elle continuait de se plaindre à eux. En fait, ils voulaient la faire craquer pour la contraindre à déménager.

Elle a bataillé pendant plus d'un an pour faire cesser ces nuisances (courriers au bailleur, plaintes au commissariat) mais en vain, personne n'a remué le petit doigt. Elle ne pouvait même pas demander de l'aide à la gardienne de l'immeuble puisque celle-ci était copine avec ces fauteurs de troubles.

Elle a donc fait appel à un conciliateur de justice, mais l'histoire ne dit pas s'il lui a donné des suites favorables.

Par  mahiwenn  |  34

Bien le bonjour !
Le slip est toujours dans le jardin, je n'ose pas le ramasser, car je ne suis pas certaine qu'il soit propre.
Précédemment, j'avais ramassé le jogging (sale) et avais mis un mot dans le hall pour que le propriétaire vienne le récupérer. Je pensais qu'un coup de vent l'avait fait s'envoler, mais le fameux propriétaire m'a expliqué, quand il est venu, qu'il l'avait volontairement jeté sous le coup de la colère, parce que son ami l'avait énervé... Et vu le gus (ça sentait la vinasse et la clope), je n'ai pas particulièrement envie de le revoir, d'autant plus que je ne suis pas sûre que ce soit la même personne responsable pour tous ces déchets.
J'ai remis un mot dans le hall, en demandant aux responsables éventuels de faire attention, mais il a été retiré dans la journée.
Reste à savoir ce que je trouverai la prochaine fois, j'avoue avoir une préférence pour de jolis petits billets, sait-on jamais...

Par  Duc du V.  |  23

Hé hé.... manifestement, c'était la fête du slip... donc, la suite logique, c’est le préservatif usagé... ouch ! J’écris ça, j’écris rien...