Par Nine - 26/9/2020 14:03 - France

Ça craque

Aujourd'hui, prof à cheval sur la politesse, excédée par les papotages d'une élève bavarde malgré plusieurs avertissements, je lance un retentissant : "Ta gueule !" 28 paires d'yeux stupéfaites, silence garanti. Perdue de réputation chez les parents d'élèves. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  doubleK  |  44

Premièrement ce qui fonctionne face à des étudiants en fac, donc des adultes, ne fonctionne pas avec des gamins de collège. Deuxièmement la formation consiste à te balancer directement face à une classe à l'issue du concours et à ensuite te proposer quelques heures de théorie pour sauver les meubles. Troisièmement, même le meilleur professeur peut un jour perdre patience.

Par  Humour_bizarre  |  35

Un jour, j’ai contredit un de mes « formateurs » pour la énième fois depuis le début de l’année et il a balancé une chaise par terre. Alors quand le formateur lui-même ne sait pas gérer une classe formée de collègues...

De plus, nous ne sommes pas des robots. Et les élèves savent parfois très bien appuyer là où ça fait mal car ils nous connaissent rapidement. Donc parfois certains réussissent à nous faire sortir de nos gonds... et on peut péter un câble (généralement on essaie de le péter après le cours mais parfois nous sommes pris par nos émotions et on balance un « ta gueule » à un élève chiant.

COMMENTS
Par  foxlapinou  |  36

Maintenant qu’ils ont vu que tu pouvais être méchante, tu peux venir avec une règle métallique épaisse, et te promener dans la classe en l’ayant en main et avec un air sévère ; ça devrait te permettre d’avoir leur attention et le calme...

Par  Harbard  |  25

J'avais un Professeur (le titre de Professeur, au dessus de maître de conf) à la fac, il ne disait rien si quelqu'un parlait trop ou si le brouhaha dominait, il arrêtait de parler, fixait le TD et au bout de quelques secondes, miraculeusement nous n'entendions plus une moucher voler.
Il faut dire que sur l'échelle du charisme, il en imposait, lui. Et en à peine quelques cours, il n'y avait plus un bruit dans ses TD.
Comment en étant professeure on peut en arriver au point d'être excédée par une seule élève ? Dans votre superbe formation de deux ans qui ne sert à rien, vous ne survolez même pas quelques bases de psychologie ou de management sur comment gérer une salle/réunion ?

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

Un jour, j’ai contredit un de mes « formateurs » pour la énième fois depuis le début de l’année et il a balancé une chaise par terre. Alors quand le formateur lui-même ne sait pas gérer une classe formée de collègues...

De plus, nous ne sommes pas des robots. Et les élèves savent parfois très bien appuyer là où ça fait mal car ils nous connaissent rapidement. Donc parfois certains réussissent à nous faire sortir de nos gonds... et on peut péter un câble (généralement on essaie de le péter après le cours mais parfois nous sommes pris par nos émotions et on balance un « ta gueule » à un élève chiant.

Répondre
  doubleK  |  44

Premièrement ce qui fonctionne face à des étudiants en fac, donc des adultes, ne fonctionne pas avec des gamins de collège. Deuxièmement la formation consiste à te balancer directement face à une classe à l'issue du concours et à ensuite te proposer quelques heures de théorie pour sauver les meubles. Troisièmement, même le meilleur professeur peut un jour perdre patience.

Répondre
  music67love  |  27

Attendre le silence, même en fixant le gamin dans les yeux, 1 fois sur 2 ça ajoute encore plus de bruit car ceux qui se taisaient en ont marre d'attendre et papotent aussi.

Et je rebondis sur le fait qu'en temps que prof, nous ne sommes pas des robots : il est tout à fait possible que l'auteur ai des soucis à côté (même juste un manque de sommeil) qui font qu'à un moment on lâche...

Répondre

Tout dépend du ou de la prof.
Si c'est la petite prof de maths qui s'agace d'un rien, c'est marrant de la voir s'énerver. Moi aussi je continuerais à parler.
Par contre, si c'est le prof cool d'histoire ou de physiques, voire la prof sympa d'anglais, là, non. Faut pas déconner.
; )

Répondre
  Takima  |  3

Pour avoir travaillé comme prof ET comme employée dans des boîtes, je peux vous dire que 1) on a bien des formations sur comment "gérer" des groupes 2) gérer une salle de réunion avec une dizaine d'adultes payés pour être là, ou un amphi d'étudiants, n'a aucun rapport avec gérer une classe de 30 enfants ou ados qui sont là depuis 8h par obligation 3) c'est le premier truc que vous diront nombre de ces formateurs (qui eux-mêmes sont souvent des gens du privé et non des professeurs).

Et le truc de se taire, comme déjà dit par music67love, ça ne fonctionnera, face à une classe, que par gros coup de chance. IRL ceux qui parlaient déjà s'en tapent et les autres s'impatientent et c'est pire.

Répondre
  Ha-nako  |  4

À ce qu'il paraît, ceux qui font une fixation sur les fautes des autres ont soit un gros complexe d'infériorité ou soit un gros problème affectif qu'ils cherchent à compenser en gagnant quelques points internet et en rabaissant les autres.
Tu as lequel, toi ? Les deux ?

Répondre
  Huldre  |  25

Tu perds une occasion de te taire, car on peut très bien écrire « perdue de réputation ».

Exemple ?

« Hélas! on ne répare pas le dommage causé à l'honneur. Perdue de réputation, je ne pouvais songer à conserver mes élèves (Champfl., Bourgeois Molinch., 1855, p. 310). »

Par  polko_  |  9

Oh, les pauvres petits choux! Pauvre petits bonhommes qui vont resté traumatisé parce que quelqu'un leur aura demandé de faire ce qu'il devrai déjà savoir faire si on leur avait inculqué un minimum de politesse. *ouin ouin ouin*!
B*rdel, et après on s'étonne pourquoi le système éducatif part en couille, quand ce sont des gens qui n'y connaissent rien qui s'en mêle. Dans 15 ans, on aura des élève aussi débile que les ricain aujourd'hui. On aura même plus besoin de personne pour foutre en l'air notre société.... J'espère bien ne plus être la pour voir ca et raler encore plus.

Répondre
  Gwenwyvach  |  7

"Commence par soigner cette vilaine orthographe avant de..." alors on se calme un peu, et on laisse la démocratie s'exprimer. L'ère du Tiers Etat, c'est terminé depuis le XVIIIe siècle, juste pour info, et les gueux et les manants, ignares des arcanes de l'orthographe ont aussi le droit de s'exprimer (non ? Ils ont osé ??). Sinon, un peu de respect des autres, c'est bien aussi.

Par  DaemonTheWolf  |  23

Un ta gueule n'a jamais tué quelqu'un (j'espère que c'est au minimum au collège) et si c'est la seule solution pour que les jeunes écoute un cours, alors il y a vraiment aucun mal à ça.

J'ai beau être pour le respect mutuel et être contre le respect par la crainte, il s'avère qu'avec certaines personnes il n'y a pas trop le choix d'en arriver là à condition de ne pas s'en servir pour s'octroyer quelques avantages.

Par  bazou  |  26

J'avais une prof qui avait avec elle deux règles. Une en plastique et une en fer. Quand il y avait du bruit, elle jaugeait le débit, saisissait une des deux règles en conséquences, et tapait avec le "tranchant" sur une table, le tableau, la table de l'élève le plus bavard etc... effet garanti !