Bornés

Par MarreDeCesCons - 19/02/2024 00:20 - France

Aujourd'hui, et comme depuis ma naissance, je suis asexuel, et chaque fois que j'en parle j'ai des commentaires du genre : "C'est de l'abstinence en fait", "Tu changeras d'avis", "T'as un problème neurologique" ou le plus gratiné : "C'est pas une orientation sexuelle, c'est une invention de sociologue." J'en ai marre. VDM
Je valide, c'est une VDM 1 509
Tu l'as bien mérité 1 017

Dans la même collection

Top commentaires

T'as pensé à voir du côté de ta paroisse locale s'ils n'ont pas besoin d'un curé ? C'est très recherché comme caractéristique pour ce métier...

nighty 22

Si la personne se sent bien ainsi et que ça ne dérange personne. Quel serait le but de la consultation ?

Commentaires

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même
nighty 22

Si la personne se sent bien ainsi et que ça ne dérange personne. Quel serait le but de la consultation ?

Je doute que cette personne ait des ancêtres asexuels. Cela pourrait l aider a comprendre et se réconcilier avec elle-même.

Si on remonte assez loin nos ancêtres sont des bactéries. Tu n'es pas une bactérie, as-tu consulté ?

En quoi le fait de ne pas avoir d'attirance sexuelle l'empêcherait d'être en paix avec lui-même ? Pourquoi faudrait-il mettre en doute l'existence de cette différence chez lui ? Ta réflexion n'est fondée à rien.

Les thérapies de conversions (pour changer l'orientation sexuelle) sont interdites en France. Tu trouverais normal qu'on te dise de consulter pour changer ton orientation ? Pourquoi vouloir changer celle des autres ?

@nighty, et même si ça dérange quelqu'un, je ne vois pas en quoi il y aurait besoin de consulter.

L'asexualité est une forme d'orientation, au même titre que l'homosexualité. Il n'y a pas à consulter pour ça, ce n'est pas une maladie.

fleur-de. 17

J'ai eu la même réaction par mon entourage quand je suis revenue de ma dernière consultation de sexologue avec ce bilan (apres10 séances pour ceux qui vont croire quon a sauté sur cette "excuse"). Même ma psy "classique" à voulu creuser le sujet pour vérifier cette conclusion et m'a sorti plein de raison qui expliqueraient une libido nulle temporairement (temporaire qui durait depuis des années en étant en couple et heureuse mais bon)...

T'as pensé à voir du côté de ta paroisse locale s'ils n'ont pas besoin d'un curé ? C'est très recherché comme caractéristique pour ce métier...

En même temps, c’est ta vie privée pourquoi en parler ?

j'imagine qu'il (où elle) en parle quand on lui pose des questions. Et quand on pose des questions, il faut être prêt à accepter les réponses même si elles ne sont pas de notre goût.

Bon courage face aux (trop nombreux) gens qui considèrent que ce qui n'est pas comme eux est une tare ou une anormalité...

Perso, je préfère être "tarée" que d'être "normale" comme ces gens-là

c'est rassurant pour les humains de mettre les gens dans des cases et quand c'est des cases différentes ça grince. et certains ont la fainéantise d'aller chercher plus loin que le bout de leur nez. c'est pas personnel c'est juste qu'ils n'ont pas envie de faire d'effort. et l'ignorance même combat.

tssss 3

Moi perso, je ne parle pas de ma sexualité et je ne me penche pas sur celle des autres... Pourquoi en parles tu ?

Bah c'est dommage. La sexualité c'est pas tabou et c'est un sujet important et intéressant. C'est normal d'en parler.

J'ai trouvé ma parade, perso... Quand quelqu'un me fait une remarque du genre je répond qu'il faut qu'il consultent eux aussi, car les bisexuels trouveraient que ce n'est vraiment pas possible de ne pas être attiré par les DEUX sexes, qu'ils dénient leur attirance pour l'autre sexe pour ne pas sortir de la case BCBG! En général ça marche à peu près (en tout cas ils ferment leur gueulent après.)