28
Par Jugulus - / mercredi 29 août 2018 07:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  RobertDeNice  |  5

"Ingrid, quand tu vas au cinéma, est ce que tu préfères aller voir les films d'aventure, ou les comédies, et surtout après est ce que tu baises ?"

Commentaires
Répondre
  RobertDeNice  |  5

"Ingrid, quand tu vas au cinéma, est ce que tu préfères aller voir les films d'aventure, ou les comédies, et surtout après est ce que tu baises ?"

Répondre
  Akanehime  |  27

Quel rapport avec #metoo ? C'est juste une femme qui, pour une raison ou une autre, a eu peur de l'approche de ce monsieur, qui n'a pas due être très subtile certainement (pour appeler la sécurité, il faut le faire !), ou alors il était fortement insistant comme beaucoup de harceleurs qui ne comprennent pas le "non". Par ailleurs, se faire aborder alors qu'on bosse, franchement c'est gonflant, la personne draguée est en position de vulnérabilité parce qu'elle ne peut pas quitter son poste ; selon les postes, elle n'a même pas de sécurité pour l'aider à éconduire un relou (ici oui, elle en a profité !). Il faut arrêter avec le "on peut plus draguer ouin ouin" !

Répondre
  miike01  |  5

Si l'auteur est, comme il le dit, trop timide pour aborder une femme en général, je pense qu'avec un "non" sec il serait parti se cacher. (A moins qu'il ne se soit saoulé au bar avant pour oser lui parler)

Répondre
  Kaa04  |  45

Mais non. Vous avez rien compris, nous les timides pour faire une déclaration après avoir tergiversé plusieurs semaines on prend un grand sac, du scotch et une matraque et on fonce.
Il a juste pas dû frapper assez fort...
On le dit pourtant dans les stages: un seul coup mais sans hésitation sinon la princesse de nos rêves ne s’évanouit pas et peut se débattre. Car elle ne sait pas encore qu’elle va vivre un conte de fée.

Répondre
  brhd  |  42

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MadameDodue  |  52

Brhd, il y a tenter sa chance et tenter sa chance. J'ai déjà eu affaire à des gros lourds qui te tiennent la jambe et t'empêchent de bosser et qui s'imaginent que comme il est client et toi employé, tu lui dois tout. Ou d'autres qui reviennent tout les jours au cas où tu dirais non 20 fois mais oui à la 21ème. Le problème c'est que ce genre de personne c'est déjà chiant dans la rue, mais au moins tu peux tracer ta route. Sur ton lieu de travail, tu ne peux pas partir comme tu veux. C'est pas impossible que le fait d'appeler la sécurité soit simplement une consigne de son boss, je sais que pour ma part j'ai eu un patron qui nous demandait de nous faire remplacer si jamais un client nous semblait pas très net.

Répondre
  brhd  |  42

MadameDodue : bien sûr, je suis d'accord sur les gars lourds et insistants.Sauf que là, rien ne nous dit qu'il l'a été.

Et ce que je constate, c'est que les discussions dérivent direct sur le harcèlement ou la drague lourde, sans même considérer que la fille puisse être un peu trop perchée/parano.

Je réagissais aussi au fait que "se faire aborder au travail c'est gonflant" maintenant. Désolé, mais des couples se sont formés de cette manière, donc si le gars n'est pas insistant, je ne vois pas le problème.

Répondre

Rien ne dit non plus qu'il n'a pas été insistant ou lourd. C'est toujours compliqué de savoir le contexte en si peu de mots.

Et oui, la drague au boulot permet à beaucoup de se mettre en couple, mais oui aussi, la position est délicate comme dit précédemment.

Répondre
  MadameDodue  |  52

J'avais compris brhd, ce que je voulais dire c'est que tu te retrouves à avoir des consignes de sécurité à cause des relous justement. Après je dis pas qu'appeler la sécu c'est pas extrême, encore que ça dépend de ce qu'il lui a dit, si ça se trouve c'était dégueulasse 😂.

Répondre
  brhd  |  42

Hmm, nous chez les bonobos, on ne se pose pas toutes ces questions, on s'allonge et on règle les problèmes comme ça.

Vous devriez en prendre de la graine, les humains...

:^)

Répondre
  Nimphette  |  13

Position de vulnérabilité, évidemment: On ne eut quitter son travail comme ça. La personne sait où on travaille et peut revenir tous les jours, ou attendre la fin du service. On ne peut pas toujours envoyer chier qqun comme on le voudrait sur son lieu de travail, "le client est roi" et ce genre de conneries...
C'est bien le raisonnement de quelqu'un qui ne s'est jamais trouvé dans cette position!
Et il n'y a rien "qu'un homme ne peut plus faire" qui était correct avant.

Répondre
  brhd  |  42

"C'est bien le raisonnement de quelqu'un qui ne s'est jamais trouvé dans cette position!"

En effet, étant un homme, mais j'ai souvent l'habitude de débattre et de relativiser, surtout avec certaines qui extrapolent énormément sur le sujet.

Et pour ma part, je trouve que les discours vont parfois trop loin, mais ça ne reste que mon avis. Les hommes ne sont pas tous des prédateurs en puissance, comme le sous entendent tranquillement certaines qui ont pignon sur rue, dont une certaines miss de Haas.

Il serait donc intéressant que les discussions sur le sujet soient parfois plus nuancées.

Répondre
  Chatalors12  |  19

Non, tous les hommes ne sont pas des gros lourds, mais il en suffit d'un seul pour causer problème. Et ça, c'est dit à chaque fois. Ras-le-bol de devoir toujours le répéter.
Quant à la réaction de la femme, il peut y avoir quantité de raisons. Les consignes du chef ou alors elle a déjà eu des problèmes avec d'autres clients et à peur que l'auteur soit juste un de plus. Ou encore elle est parano, mais on n'a aucun moyen de le savoir.

Répondre
  MadameDodue  |  52

Ceci dit brhd quand tu dis que les commentaires dérivent systématiquement sur le harcèlement (et c'est vrai que pour cette vdm il est difficile de savoir si elle est parano, si elle a des consignes, ou si c'est lui qui est lourd, ou un mélange de tout ça), ici en l'occurrence c'est le commentaire de départ qui parle de harcèlement, en disant à demi mot que si certaines femmes ne se plaignaient pas de se faire harceler, les hommes pourraient draguer tranquille.

Répondre
  maegovannen  |  11

Un peu de réflexion ne ferait pas de mal à certain(e)s... La fille bosse dans un aéroport, donc la sécurité importe beaucoup. Et là, ça fait deux semaines que le même type est là à observer. Si on ne connaît pas les sentiments du type en question, ce comportement est plus que suspect. Et dans ce cas ne pas appeler la sécurité est une faute professionnelle. Soit dit en passant, si tu remplaces "aéroport" par "banque" tu te retrouves avec l'une des scènes du film "Fiston", alors est-ce une vraie VDM ou tout simplement un fake tiré d'un film ?

Répondre
  Nightbird83  |  16

". Et là, ça fait deux semaines que le même type est là à observer." Il n'y a absolument pas marqué ça dans la VDM. C'est dingue cette manie de vouloir absolument tout déformer pour faire passer les mecs pour des enfoirés de première... Il est marqué que l'auteur "craque sur elle depuis deux semaines" ça ne veut absolument pas dire qu'il a passé deux semaines à l'observer. Juste que ça fait 2 semaines qu'il a le béguin...

Répondre

Mais quelle idée d'aller emmerder quelqu'un sur son lieu de travail ?
Ca fait hyper noob.
Vous savez les mecs, les femmes sont des êtres humains comme les autres.
Vous avez envie de vous faire emmerder pendant que vous bossez ?
Non.
Bon, déjà une bonne base. Mais allez la voir à la fin de son service, poliment, du genre :
Excusez-moi, est-ce que je peux vous parler ? (Oui / Non)
(Oui ?)
J'aimerai pouvoir vous inviter à boire un verre pour apprendre à vous connaitre et discuter avec vous. (Oui/Non)
(Oui ?)
Super ! Voici ma carte, je peux avoir votre numéro ?

C'est pas compliqué.

Et si c'est non, c'est non.
Franchement arrêtez de passer pour des gros lourds (et j'ai une insulte mais je ne vais pas le dire).

Et je suis un connard.
Imaginez pour quoi vous passez avec vos yeux de merlans frits et vos TU VEUX MEPOUSER CA FAIT 2 SEMAINES QUE JE TE LOOK SUR TON LIEU DE TRAVAIL AAAAAUEEEEEEIIIIIII

Répondre
  MadameDodue  |  52

Nightbird, J'ajouterais que si elle avait remarqué qu'il est là à mater tous les jours depuis deux semaines, elle n'aurait probablement pas attendu qu'il vienne lui parler pour appeler la sécurité.

Répondre
  MadameDodue  |  52

M'sieur Connard, quand tu demandes s'ils aimeraient se faire emmerder sur leur lieu de travail, beaucoup te répondront que "Ah ben ouais j'aimerais trop". Ils doivent s'imaginer que seules des personnes à leur goût viendraient les voir, oubliant qu'ils pourraient se faire draguer par une Josiane Balasko ou par un Mika.

Répondre
  sarensour  |  22

Après avoir appuyé sur le gros bouton rouge sous le bureau, je ne suis pas sur que ce soit elle qui va être le plus en position de vulnérabilité.
En général quand on parle de ce genre de sujet dont on est l'auteur, on est rarement dans le cas d'un gros boulet.

Répondre
  Tibopatate  |  33

Qu'est-ce qui m'arrive, je suis d'accord avec Monsieur Connard.
Bon à part sur la partie "J'vais l'attendre à la sortie du boulot", qui fait creepy, car autant j'voudrais pas qu'on m'emmerde sur mon lieu de travail, autant qu'on me fasse chier quand je savoure mes premiers instants de liberté ce serait du quitte ou double.

Répondre
  Niandra Lades  |  9

sa gestuelle, sa façon de sourire, de parler, son attitude, sa voix... Il y a toute une multitude de choses qui peuvent faire craquer, et en moins de deux semaines même !
Est-ce qu'on est forcément obligé de craquer pour quelqu'un qu'on connaît depuis dix ans ? (ce qui pour moi est compliqué par exemple)

Répondre

J'peux comprendre le commentaires de Bassem. ça rejoint le nombre incalculable de VDM où les auteurs sont amoureux de la fille qu'ils convoitent (je hais cette formulation) depuis X temps sans n'avoir jamais eu la moindre interaction avec.

Répondre

D'accord avec toi Wesh-Bassem.
Ce genre de mec au coeur d'artichaut "timide" qui n'a pas du être quelqu'un depuis des mois (voir années) pue littéralement le désespoir :

Elle m'a fait un sourire, mon dieu, elle doit être amoureuse de moi.
Elle m'a rendu la monnaie à la caisse, elle veut mon baton magique !
Elle m'a fait un check contrôle à l'aéroport, elle veut mon corps !

#DesespoirOdesespoir

Chargement…