Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Sevria  |  20

Même si elle ne travaille pas, elle aussi a droit à des vacances sans faire la cuisine de temps à autre non? Autant je peux comprendre lorsqu’il travaille (si elle elle ne travaille pas à l’extérieur) autant pendant ses vacances... VDM

Par  MadameDodue  |  63

Si elle travaille ou pas, et quelles autres tâches il accomplit aussi. Le fait de ne pas cuisiner ne signifie pas qu'il ne fait rien. Sans plus d'informations c'est difficile de se faire une idée ^^

COMMENTS
Par  Anna666  |  26

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MadameDodue  |  63

Si elle travaille ou pas, et quelles autres tâches il accomplit aussi. Le fait de ne pas cuisiner ne signifie pas qu'il ne fait rien. Sans plus d'informations c'est difficile de se faire une idée ^^

Répondre
  clochette36  |  13

S’il refusait de faire la cuisine mais qu’à côté il faisait le linge le ménage et les courses, je pense que l’auteure ne se plaindrait pas. Et surtout son homme n’aurait ni temps libre quand il travaille, ni repos pendant les vacances. Et oui !

Par  Sevria  |  20

Même si elle ne travaille pas, elle aussi a droit à des vacances sans faire la cuisine de temps à autre non? Autant je peux comprendre lorsqu’il travaille (si elle elle ne travaille pas à l’extérieur) autant pendant ses vacances... VDM

Répondre
  Maellen  |  22

Des vacances quand on ne bosse pas c'est concept. :P

Répondre
  Sevria  |  20

S’occuper de la maisonn, faire les courses, s’occuper des enfants toute la journée ne sont pas un travail rémunérateur mais ne sont pas non plus des « vacances ». Sinon son conjoint ne refuserait pas de le faire pendant les siennes. Donc lui a droit à une période de « je fous rien » et elle jamais.

Répondre
  Maellen  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Poupoupipidou  |  46

Je trouve assez hallucinant qu'en 2018, on ait encore droit à des remarques du genre "si elle travaille pas, elle glandouille la maison et n'a pas besoin de vacances". Sans dire que ce n'est jamais le cas, s'il y a des enfants, "ne pas avoir d'emploi" ne rime absolument pas avec "glandouille". Les féministes ont encore du boulot...

Répondre
  Emeli  |  34

Le féminisme c'est aussi la liberté de choisir ta vie en tant que femme ! Être parent au foyer est parfaitement acceptable que tu sois un homme ou une femme !

Répondre
  Sevria  |  20

Faux
Je me considère comme féministe et je ne culpabiliserais pas une femme qui choisi de s’occuper de son foyer. Surtout quand il y a des enfants.
Chez nous on est parfois un peu cliché (je coud et mon mari bricole) mais ce sont des choix et non imposé l’un à l’autre. Bref pour moi le féminisme c’est surtout l’égalité homme femme dans nos choix/mode de vie/travail/rémunération.

Par  ANGE379  |  48

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  motardxxx  |  28

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  DameAnnie  |  17

Mais ça existe encore ce genre d’abruti ??? On n’est plus dans les années 50 où la cuisine et le ménage étaient réservés aux femmes : il mange ? Il cuisine aussi, il vit dans cette maison ? Il fait le ménage ! Et je ne parle pas d’aide, je n’ai pas besoin d’aide, le ménage ne m’appartient pas

Par  JOE13011  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire