55
Par Anonyme - / lundi 15 janvier 2018 22:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Sevria  |  20

Même si elle ne travaille pas, elle aussi a droit à des vacances sans faire la cuisine de temps à autre non? Autant je peux comprendre lorsqu’il travaille (si elle elle ne travaille pas à l’extérieur) autant pendant ses vacances... VDM

Par  MadameDodue  |  48

Si elle travaille ou pas, et quelles autres tâches il accomplit aussi. Le fait de ne pas cuisiner ne signifie pas qu'il ne fait rien. Sans plus d'informations c'est difficile de se faire une idée ^^

Comments
Par  Anna666  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MadameDodue  |  48

Si elle travaille ou pas, et quelles autres tâches il accomplit aussi. Le fait de ne pas cuisiner ne signifie pas qu'il ne fait rien. Sans plus d'informations c'est difficile de se faire une idée ^^

Répondre
  clochette36  |  13

S’il refusait de faire la cuisine mais qu’à côté il faisait le linge le ménage et les courses, je pense que l’auteure ne se plaindrait pas. Et surtout son homme n’aurait ni temps libre quand il travaille, ni repos pendant les vacances. Et oui !

Par  Sevria  |  20

Même si elle ne travaille pas, elle aussi a droit à des vacances sans faire la cuisine de temps à autre non? Autant je peux comprendre lorsqu’il travaille (si elle elle ne travaille pas à l’extérieur) autant pendant ses vacances... VDM

Répondre
  Maellen  |  20

Des vacances quand on ne bosse pas c'est concept. :P

Répondre
  Angwena  |  21

Sans déconner ?

Répondre
  Sevria  |  20

S’occuper de la maisonn, faire les courses, s’occuper des enfants toute la journée ne sont pas un travail rémunérateur mais ne sont pas non plus des « vacances ». Sinon son conjoint ne refuserait pas de le faire pendant les siennes. Donc lui a droit à une période de « je fous rien » et elle jamais.

Répondre
  Maellen  |  20

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Poupoupipidou  |  41

Je trouve assez hallucinant qu'en 2018, on ait encore droit à des remarques du genre "si elle travaille pas, elle glandouille la maison et n'a pas besoin de vacances". Sans dire que ce n'est jamais le cas, s'il y a des enfants, "ne pas avoir d'emploi" ne rime absolument pas avec "glandouille". Les féministes ont encore du boulot...

Répondre
  Emeli  |  34

Le féminisme c'est aussi la liberté de choisir ta vie en tant que femme ! Être parent au foyer est parfaitement acceptable que tu sois un homme ou une femme !

Répondre
  Sevria  |  20

Faux
Je me considère comme féministe et je ne culpabiliserais pas une femme qui choisi de s’occuper de son foyer. Surtout quand il y a des enfants.
Chez nous on est parfois un peu cliché (je coud et mon mari bricole) mais ce sont des choix et non imposé l’un à l’autre. Bref pour moi le féminisme c’est surtout l’égalité homme femme dans nos choix/mode de vie/travail/rémunération.

Par  talkativenana973  |  45

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Angwena  |  21

Ah oui... tu as donc fait des enfants avec un con et tu viens te plaindre.
On se demande qui est le con.

Par  motardxxx  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  chapelle16  |  48

Laisse tomber, c'est peine perdue, vdm est plein de nanas qui ont épousé des boulets/bidochons/ connards (rayez la mention inutile) et qui viennent se plaindre au lieu de se réveiller et de faire leurs valises.

Répondre
  PoêleTefal  |  8

Avec des "si" on referait le monde ! Si elle avait su qu'il était ainsi elle ne l'aurait certainement pas choisi comme compagnon ni comme père pour ses enfants !
Une fois la période de séduction passée et surtout une fois installé sous le même toit... C'est seulement là que les masques tombent (hommes et femmes bien évidemment ) et quand il y a des enfants... Cest

Répondre

@PoêleTefal...Bien des fois, je suis tombé sur des connasses, michetonneuses, folledingues et autres boulets. Je ne suis sorti avec aucune d'entre elles, n'en ai épousé aucune et n'ai encore moins fait des enfants avec. J'ai déjà tendance a être solitaire, mais alors préfère laaaaaaaargement être tout seul que mal accompagné. vous pouvez bien trouvez toutes les excuses du monde, mais la vérité c'est qu'il faut apprendre a connaitre les gens avant de s'engager avec eux.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Angwena  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

@janclodedus ..Vous dites ça pour moi n'est-ce pas?^^. Je me souviens de notre fameux échange sur le harcèlement. Encore une fois, je vous met au défis de trouver la moindre insulte envers mes interlocuteurs..N'en déplaise, je sais me faire entendre sans manquer de respect.

Répondre
  MrDusse  |  21

En effet, mais pas que.
Je m'en souviens moi aussi, et inutile que je le nie, votre discours m'avait révolté. Heureusement, depuis, vous avez publié de nouveaux commentaires, et j'ai un peu changé de regard.

Répondre
  Emeli  |  34

En effet, mon propos ne visait pas Scott (dont j'apprécie certains commentaires), mais la saillie "5-6 de QI grand max (pour les fonctions vitales). ". Il faut savoir qu'insulter gratuitement des femmes qu'on ne connaît pas, sans rien savoir de leur vie", ça peut fortement laisser penser qu'on est soi-même l'un de ces déchets dont on parle ! Après tout, les insultes et la dévalorisation de l'autre sont monnaie courante dans les relations abusives !

Par  DameAnnie  |  15

Mais ça existe encore ce genre d’abruti ??? On n’est plus dans les années 50 où la cuisine et le ménage étaient réservés aux femmes : il mange ? Il cuisine aussi, il vit dans cette maison ? Il fait le ménage ! Et je ne parle pas d’aide, je n’ai pas besoin d’aide, le ménage ne m’appartient pas

Similaires
Chargement…