48
Par Einfalt / dimanche 25 septembre 2016 10:30 / France - Faucigny
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  le barbare  |  81

Tu as dit, céréale quelle heure ? Oui on comprend mieux maintenant pourquoi ils ne t'ont pas gardé.

Par  sandra29209  |  15

Oui tu n ais vraiment pas une employé modèle!

Répondre
  caro3474  |  36

Pourquoi tant de paroles méchantes ? Elle n est pas forte en français ! Et alors ? Ce n est pas une raison pour diminuer les gens. Ce sont les enfants qui se moquent des différences chez autrui ?

Répondre
  Bleachak  |  21

très clairement j'allais le dire !! parce que si là y a pas licenciement sans motif ... Surtout que je parie que les conditions de licenciement ont pas été respecter ...

Par  Pegston  |  54

De toute évidence ils voulaient te renvoyer, mais ont trouvé un prétexte pour éviter de t'indemniser. Le problème c'est qu'il y a certainement un règlement qui interdit effectivement de manger dans le bâtiment, du coup c'est difficile, voir impossible de te défendre.

Répondre
  souris67  |  32

Il ne peut pas la virer juste pour ça, ce n est pas une faute grave. Par contre si c est déjà arrivé plusieurs fois qu'elle ne suit pas le règlement, là oui il peut la virer.

Répondre
  Bleachak  |  21

au pire c'est simple, suffit d'aller voir un médecin pour se plaindre de problème d'hypoglycémie. Obtenir une attestation Pas forcément utile mais sa peut aidé. Après faut voir si le règlement est écrit pour les clients et qu'ils ont bien fait un règlement pour les salariés, car dans ce cas, le règlement n'est pas opposable aux salariés

Par  Brice10  |  34

a force de chercher des poux sur la tête d'un chauve on finira toujours par trouver un insecte...tout ça pour dire que je pense que tu etais déjà indésirable et qu'on guettait la moindre erreur pour te chasser

Par  Eccedentesia  |  37

Renseigne-toi mais sans dégradation du matériel, ils ne peuvent te renvoyer. Mais te donner un avertissement. Au bout de 3, le renvoi peut être effectué s'il est causé par des fautes professionnelles, je doute que manger une fois durant sa pause dans le bâtiment et sans être au dessus d'un livre constitue une faute justifiant du renvoi d'un employé, ça me semble un peu trop gros comme vice de procédure..

Répondre
  AlcorBo  |  52

Il n'y a que dans les sketches de Coluche qu'on est viré au bout de 3 avertissements ! Aucun texte ne prévoit ce barème, et un patron peut coller 20 avertissements à un salarié et s'en tenir là, ou bien le licencier au premier fait qui lui semble fautif, ou qui lui semble simplement constituer une cause réelle et sérieuse de rupture de contrat.

Répondre
  Slimfr01  |  10

@#34 Et non, même si il n'est pas toujours respecté, il y a un truc qui s'appelle le code du travail. Pour licencier, hors faute grave ou motif économique ( ce qui n'est pas le cas ici ), il faut que l'employé ait déjà eu un avertissement et le convoquer à un entretien préalable au licenciement, durant lequel il peut-être accompagné par un représentant, au maximum 2 mois après le dernier faits reprochés et au minimum 5 jours après qu'il y ait pris connaissance de la date de l'entretien ( par LRAR ou remise en main propre contre signature ). C'est seulement deux jours après cet entretien que la décision de licenciement peut-être prise. Si l'employeur laisse penser que la décision est déjà prise avant ou si la procédure n'est pas respectée, le licenciement est illégal. Même si certains employeurs n'y connaissent rien ou font n'importe-quoi en espérant que les employés se laissent faire, nous somme pas aux états-unis ou les employeurs peuvent dire au soir à leurs employés qu'il ne leur sert à rien de venir le lendemain matin.

Chargement…