14
Par Sandwichgirl - / mardi 24 janvier 2017 22:00 / France - Paris
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  TheSimon  |  7

Je ne comprends pas en quoi "Bon courage" est un gage de politesse. Bonne journée, oui, mais bon courage ? Est-ce qu'on ne cesserait pas de souhaiter bon courage à longueur de journée comme si chaque moment dans notre journée était insurmontable ? Faut-il vraiment du courage ? Je ne crois pas, pas à chaque fois, pas systématiquement. Et tout le monde cesserait de râler sur ces conditions de travail/vie/ect et chacun serait plus heureux. Sinon le lapsus reste drôle ;)

Commentaires
Par  TheSimon  |  7

Je ne comprends pas en quoi "Bon courage" est un gage de politesse. Bonne journée, oui, mais bon courage ? Est-ce qu'on ne cesserait pas de souhaiter bon courage à longueur de journée comme si chaque moment dans notre journée était insurmontable ? Faut-il vraiment du courage ? Je ne crois pas, pas à chaque fois, pas systématiquement. Et tout le monde cesserait de râler sur ces conditions de travail/vie/ect et chacun serait plus heureux. Sinon le lapsus reste drôle ;)

Répondre
  Ptitefio67  |  21

#... 41 je pense que tu pousses la réflexion trop loin :) Moi il m'arrive de dire bon courage quand par exemple je suis en caisse et que la file est interminable et que je vois que suite à ça, la caissière est dépitée... Sinon, je dis effectivement bonne journée ^^

Par  Lalalalah  |  28

Personnellement quand quelqu'un me dit "bon courage" j'ai tendance à mal le prendre... comme un "Tu fais un boulot tellement ingrat que je te souhaite bon courage"... Mais merci ça va et j'aime bien mon job :)

Par  Cranibalette  |  21

Ca ne me choque pas de dire «Bon courage» à quelqu'un qui fait un job jugé habituellement pénible. Ca n'est pas une question d' être insurmontable ou pas mais juste que parfois la fatigue de certains est palpable. Je connais assez peu de gens qui vont à leur taff la bouche en coeur (tant mieux pour ceux dans ce cas bien sûr). On ne connait pas la vie de l'auteur. Peut être s'entend-il bien avec le boulanger qui lui parle de sa fatigue ou de clients difficiles. Perso je le dis assez facilement à des vendeurs qui viennent de se faire engueuler par des clients ou des livreurs... ou parfois simplement à des gens qui bossent alors que je suis en vacances.

Chargement…