56
Par - / samedi 2 février 2019 21:00 / France - Meyzieu
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Epitome  |  19

Ce que je peux vous conseiller, car le problème de l'intimité est présent, c'est de lui en parler. Mais en choisissant les bons mots, car il ne faut surtout pas la faire culpabiliser.
La masturbation est le premier acte sexuel même si elle est qualifiée d'acte d'amour de soi. Les jeunes sont souvent gênés par les transformations de leur corps et par ce qui se passe en eux : un mélange de désirs, d’attirance et de pulsions. Ils s’examinent donc beaucoup. C'est normal et tout à fait naturel. La sexualité n’est pas seulement pulsion, elle est aussi expérience émotionnelle.
Mais dîtes lui que « L’intimité, c'est un espace personnel et secret qui se délimite dans la relation à l’autre où l’on apprend à poser ses limites mais aussi à respecter celles de l’autre. » ( Âge et intimité sexuelle de Marie-Hélène Colson ).

Commentaires
Répondre
  veryvaness  |  43

Mais mais il n’y as pas besoin que ça rentre! La partie la plus sensible chez une femme c’est le clitoris! Il suffit de diriger le jet au Max et pas trop chaud sur le clito enfin c’est fou ça !

Répondre
  Phoqueheat  |  7

Veryvaness, à moins que ce soit réellement son chat qui écrive(obligé de mettre au masculin là...), Madame Dodue te faisait marcher tu sais...

Répondre
  Lylou9999  |  13

Les branches du clitoris entourent l’entrée du vagin... Il n’y a pas de femmes « vaginales » ou « clitoridiennes » juste chaque femme a ses préférences et ses particularités ;)

Par  dfzyzftuyfytfqdf  |  38

Nous sommes en 2019 , et si tu te masturbes à la main tu es old school .
Je pense qu'elle utilise un monobloc triphasé à multi têtes fraiseuses (l'équivalent de 2 boeings au décollage ) mais je ne suis pas expert et ne voudrais pas faire de concurrence à Kaa .

Répondre
  Kaa04  |  45

J’ai pas le droit de vendre aux mineurs, j’ai pas le droit de m’exprimer plus que ça d’ailleurs. Décision du jugement du tribunal de Bouglon du 30 février 2012.

Par  Epitome  |  19

Ce que je peux vous conseiller, car le problème de l'intimité est présent, c'est de lui en parler. Mais en choisissant les bons mots, car il ne faut surtout pas la faire culpabiliser.
La masturbation est le premier acte sexuel même si elle est qualifiée d'acte d'amour de soi. Les jeunes sont souvent gênés par les transformations de leur corps et par ce qui se passe en eux : un mélange de désirs, d’attirance et de pulsions. Ils s’examinent donc beaucoup. C'est normal et tout à fait naturel. La sexualité n’est pas seulement pulsion, elle est aussi expérience émotionnelle.
Mais dîtes lui que « L’intimité, c'est un espace personnel et secret qui se délimite dans la relation à l’autre où l’on apprend à poser ses limites mais aussi à respecter celles de l’autre. » ( Âge et intimité sexuelle de Marie-Hélène Colson ).

Répondre
  Phoqueheat  |  7

Faille spatio-temporelle ! Je me marrais tranquille sur VDM et je me suis retrouvé d’un coup sur Doctissimo. Comprends pas...

Répondre
  Phoqueheat  |  7

@Chapelle : si si , y a la place. Je ne dénigrais pas l’auteur.
@Alors? - Gilles de la Tourette : il me fait souvent rire Grrrendel

Répondre
  Jésus  |  11

« Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ! »

Répondre
  vrynn1  |  11

Oui. Est ce normal, c'est un autre débat. Mais vu l'hypersexuallisation (ça se dit ?) de la société les jeunes ado savent pour la majorité ce qu'est la maturation vers 12 / 13 ans. Donc moi ça ne m'étonne pas.

Similaires
Chargement…