Par Anonyme - 28/04/2016 14:37 - Espagne - Zaragoza

Aujourd'hui, et depuis quelque temps, je ne sais plus comment expliquer à mon professeur que ce n'est pas parce que je m'appelle Jérôme Noir que j'aime les bananes et qu'il peut m'appeler "Bamboula". VDM
Je valide, c'est une VDM 36 563
Tu l'as bien mérité 3 129

Dans la même collection

Top commentaires

Perso j'aurais déjà parlé de lui au directeur. Ce n'est pas normal de se comporter comme ça!

Comme le dit la chanson : le temps ne change rien à l'affaire, quand on est c** on est c** !!

Commentaires

neolem 18

La VDM vient d'Espagne, il devait s'appeler Negro mais le nom a été traduit.

Tu lui fais un grand sourire et d'un ton très froid tu assènes : "Ahahah que vous êtes drôle Monsieur, je suis certain que le Directeur saura lui aussi apprécier votre humour, qu'en dites-vous ?". Ca lui laisse une chance de comprendre 1) que son humour est débile et que tu ne vas pas te laisser faire 2) que ses propos sont discriminants et indignes d'un prof 3) qu'il vaut mieux qu'il s'arrête avant d'avoir des problèmes. Certains trouvent très fin de se moquer d'un nom, du physique ou de tout autre aspect sur lequel nous n'avons pas vraiment de prise et qui leur donne un petit sentiment de supériorité car ils se sentent à l'abri de la moquerie sur le point en question. Fais-lui comprendre que son "humour" prouve tout simplement sa bêtise.

Le soucis, qui n'est pas des moindres, c'est que même en se plaignant au directeur, le prof n'aura pas de soucis. Ils sont vachement protégés, et pour leur faire avoir des soucis, faut vraiment se lever tôt. J'ai vu plusieurs cas de professeurs qui devaient à tout prix être virés, mais qui n'ont jamais eu un seul soucis. Un qui traitait les élèves de noms grossiers, comme "sac à merde" (ce qui peut se rapprocher du cas présent), un autre qui laissait les élèves qui voulaient pas travailler ne rien faire, et qui ne faisait pas réellement cours, avec qui on n'apprenait rien. Et le pire, un prof pervers, qui matait ses élèves et avec qui il y a eu plusieurs incidents, comme un crayon tombé dans le soutien-gorge d'une élève (et c'est loin d'être le seul fait), les élèves avaient peur de lui. Énormément de parents se sont plaints, mais aucun de ces profs n'a jamais été inquiété. Et même devant la police/justice, pour avoir gain de cause face à un prof, faut vraiment un motif extrêmement grave, où il y a des preuves/témoignages, donc un dossier béton, et je crains que le cas présent n'en fasse pas parti. C'est vraiment triste à dire, c'est n'importe quoi parfois l'administration, mais c'est comme ça, en espérant que ça change un jour. (Enfin c'est comme ça en France en tout cas, ailleurs je ne sais pas.)

neolem 18

Le racisme dans toute sa splendeur ! Lamentable

y a des noms qui sont pas faciles a porter... et je sais de quoi je parle !

jessicalucia 21

Comme je compatis moi aussi j'en ai vu des vertes et des pas mûres avec mon nom

Propose lui de lui mettre une banane dans le c... Explique lui que c est comme ça qu on crée des liens dans la brousse!

Bah euh, je sais pas, en allant porter plainte ?

Franchement c'est quoi ce prof?!! J'espère pour toi que ce n'est pas ton professeur d'éducation civique.

Va voir le directeur. Ce qui m'étonnes toujours c'est que personne d'autre dans la classe n'est fait la réflexion au prof

Aesus 43

Ton professeur m'a l'air d'être un gros con dans toute sa splendeur. Et un imbécile qui ne se rend pas compte que son attitude peux l'amener jusqu'à une mutation/révocation, voire même, devant un tribunal s'il persiste.

Quelque* temps siouplé. ;-) Indénombrable -> pas de pluriel