45
cranck En dire plus :
j'avais 16 ans j'etais en jeune sapeur pompier je suis ensuite passer volontaire et j'ai été radiée pour cela ... et les test extérieur ne sont pas acceptés chez les pompiers seul le test du médecin de la caserne principal
Par "cranck" - / mardi 9 avril 2019 15:06 /
On sait bien que tu as encore 5 minutes !
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Captain_Planet  |  17

Je trouve ça quand même étrange d'accepter une fin de carrière comme ça sans même consulter un spécialiste ou faire des tests complémentaires. Vu les conséquences graves de ce diagnostic, c'était le minimum.

Commentaires
Répondre
  MadameDodue  |  60

Cranck, il faut que tu répondes au commentaire de départ (à papes donc), si tu réponds à une réponse il n'apparaît pas sur le site ; on a bien compris que tu avais été déclaré inapte suite à une erreur, mais on ne comprend pas pourquoi tu n'as jamais consulté en 5 ans pour en savoir plus, pour savoir par exemple si c'était réversible, si tu étais appareillable, si une opération était possible...

Répondre
  cranck  |  17

bah en faite j'ai été déclaré inapte parce que le casque de la cabine de test est pas adapté a mon petit conduit de l'oreille droite...
j'ai donc fait plusieurs test toujours sourd puis je suis allez mardi chez un ORL un professeur dans le domaine et voilà je ne suis pas sourd.... (j'y allais pour mon père a la base qui a le tympans percés et j'ai demander a voir si mon audition c'était détériorer, pure hasard)
je vais essayé de reprendre ma carrière...

Répondre
  cranck  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  cranck  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Passepartouffe  |  33

Donc apparemment, tu avais été diagnostiqué sourd d’une oreille c’est quand même pas la même chose que la surdité profonde. Ça vaudrait le coup de le préciser dans la VDM parce que sinon, l’histoire semble quand même invraisemblable!

Répondre
  Real Mr Dusse  |  27

S'ils le veulent bien, j'en sais rien, par contre quand on voit l'avocate des familles des victimes de l'accident de bus de Millas vouloir attaquer également le médecin traitant, le médecin du travail et l'employeur de la conductrice mise en cause ... Ça plus le fait que mon supérieur m'a bien expliqué que si j'étais confronté à un incident grave sur le remonte-pente dont j'avais la charge, mon autisme serait pointé du doigt de la même manière.
Bref, c'est à se demander si l'on ne veut pas interdire tout et n'importe quoi au moindre risque.

Répondre
  MadameDodue  |  60

"c'est à se demander si on ne veut pas tout interdire pour éviter le moindre risque" Ben c'est à dire que par précaution, en général on évite les situations à risque. Tu trouves que ce serait prudent d'envoyer un pompier sourd sur une intervention ? Il risquerait de ne pas entendre les consignes et/ou d'autres signaux, il risquerait d'être dangereux pour lui même autant que pour les victimes.

Par  osskour  |  21

Ça me fait penser à Frédéric de Koh Lanta (super référence je l'avoue !) qui avait été inapte au sport pendant 20 ans avant de découvrir que c'était une erreur médicale. Depuis, il court marathon après marathon !

Par  Captain_Planet  |  17

Je trouve ça quand même étrange d'accepter une fin de carrière comme ça sans même consulter un spécialiste ou faire des tests complémentaires. Vu les conséquences graves de ce diagnostic, c'était le minimum.

Répondre
  cranck  |  17

j'avais 16 ans j'etais en jeune sapeur pompier je suis ensuite passer volontaire et j'ai été radiée pour cela ...
et les test extérieur ne sont pas acceptés chez les pompiers seul le test du médecin de la caserne principal

Répondre
  MadameDodue  |  60

Mais en gros, quand on t'as dit que tu es sourd, tu n'as pas cherché à en savoir plus, si c'était réversible, opérable, si tu étais appareillable, bref, c'est ça que personne ne comprend.

Répondre
  Groumpy  |  22

ça peut paraître étrange mais nombreux sont ceux qui font confiance à leur médecin, surtout aux spécialistes. curieux hein!

Par  aut..riste  |  41

Mme Dodue (je n'arrive pas à te répondre directement, ça doit être relié à la lenteur du site), il y a un sens des proportions à garder. On a une aversion au risque de plus en plus grande et parallèlement, on va traquer la moindre parcelle de responsabilité en cas de pépin. Conséquence : la société est en train d'être aseptisée jusqu'à en être absolument invivable, parce qu'on aura voulu éviter le 0,00001% d'accident en trop.

Il y a deux ans on a été obligé de demander l'autorisation au maire pour une chasse aux œufs près des berges (sécurisées) de l'Aude, et... cela a été refusé. Et c'était pour des adultes.

Répondre
  MadameDodue  |  60

Sûrement, mais convient quand même que dans le cas de la vdm, c'est assez logique qu'un pompier ne puisse pas souffrir d'un handicap pour exercer. À écouter Dusse ce n'est pas l'erreur médicale le problème, c'est le fait qu'on n'embauche pas un malentendant chez les pompiers.

Répondre
  Real Mr Dusse  |  27

Je sais. En tout cas, ton idée rejoint mon premier commentaire : les médecins du travail ont plus ou moins les mains liées car ils ne peuvent pas déclarer n'importe qui apte à n'importe quel métier.

Répondre
  MadameDodue  |  60

Mais réfléchis deux minutes, Dusse... C'est EVIDENT qu'ils ne peuvent pas déclarer apte n'importe qui, c'est leur travail -entre autres- de s'assurer que l'état de santé de l'employé est compatible avec l'emploi. Le mec n'est pas là pour vérifier si tu as la grippe...

Répondre
  Groumpy  |  22

un bouchon d'oreille dû à une une accumulation de cérumen conçu jour après jour par compression avec un coton tige ne part que si on l'enlève.