Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Couscous  |  23

Je préfère celui de S.Guillon.

Par  jihilol  |  8

Si c est dans sa nature d avoir une petite poitrine, et qu elle est plutot longiligne, meme en prenant du poids, rien n y fera j en sais quelque chose!En prenant 10kg dans ma jeunesse, c était réparti partout sur le corps, donc pas vraiment visible j étais juste passée du 85A au 85B!

Par  Kirsten  |  22

Le bio business :

.Trop cher et de mauvaise qualité
. Favorise le travail des enfants en Afrique
. Le bio utilise plus de terre avec des rendements inférieurs, réduisant la biodiversité
. Le secteur du bio utilise des tactiques de lobbying contraire à l’éthique
. Les pesticides naturels sont toxiques pour les abeilles
. Les pesticides naturels sont toxiques pour les humains
. La recherche ne montre aucune différence de goût, ni pour la santé et la sécurité
. Le travail du sol libère davantage de CO2
. Un an de résidus de pesticides est moins toxique qu’une tasse de café
. La recherche anti-OGM/anti-pesticides est fondée sur une science indigente, militante
. L'alarmisme sur les hormones est exagéré
. Davantage de polluants dans les eaux souterraines du fait des engrais organiques
. L'agriculture biologique conduit à de graves flambées d'E. coli et de décès.
. Les produits bio augmentent la susceptibilité au cancer
. Les animaux souffrent lorsqu'on leur refuse la médecine
. La réduction des rendements agricoles crée de l'insécurité alimentaire mondiale
. Le bio accentue l'exclusion sociale
. Exporter des idéologies anti-technologies vers les pays économiquement faibles est immoral
. Les campagnes en faveur du bio dénigrent les agriculteurs conventionnels

Répondre
  CaviaAperea  |  40

Pesticides naturels ou non naturels ne peuvent se targuer d'être bon pour les abeilles etc. Ce n'est donc pas un argument spécifique en défaveur du bio. Quant aux rendements on cherche des solutions à travers la permaculture et autres. Le mieux restant les légumes de son jardin lorsque cela est possible et sinon agriculture locale (bio ou pas bio, selon les critères de chacun).

J'ajoute : idéalement si la personne mange bio, il sera plus cohérent qu'elle mange local ou de France au minimum, on sait par exemple que le bio d'Espagne n'a pas le même cahier des charges. Donc si la personne favorise le travail des enfants en Afrique c'est une incohérence.

Répondre
  Kirsten  |  22

"Une perception erronée très commune est que les produits biologiques ne contiennent pas de pesticides. Bien sûr qu’ils en contiennent, sinon les agriculteurs bio ne produiraient que de la nourriture pour nourrir les insectes et améliorer le sol. Dans la plupart des pays, les pesticides sont autorisés dans l’agriculture biologique s’ils proviennent d’une source naturelle (et ne sont donc pas d’origine synthétique). Dans certains cas, ces substances naturelles peuvent être produites par synthèse, mais cela dépend des normes qui varient d’un pays à l’autre. Afin de lutter contre les infestations de ravageurs, de champignons et de moisissures, les pesticides bio doivent être toxiques (un autre point sur lequel le lobby du bio n’a pas été très franc). S’ils sont moins toxiques, alors il faut utiliser des volumes plus élevés car, pour le dire simplement, c’est dans la nature de l’agriculture."

L’éco-version du sophisme naturaliste suppose que tout ce qui est naturel est bénin et acceptable, mais de nombreux pesticides autorisés en bio sont bien pires pour l’environnement que les substances synthétiques, elles bien testées. Les pyréthrines, les sulfates, la nicotine… sont tous destinés à tuer, et qu’ils proviennent d’une source naturelle ne signifie pas qu’ils sont sans danger pour l’environnement. La roténone et d’azadirachtine sont des pesticides extrêmement toxiques pour les abeilles et le lobby du bio s’est battu pour les garder sur le marché.

Répondre
  Kaa04  |  48

Mais on peut surtout savoir d’où tu tires toutes ces salades toi?

(Grendel si tu écrit «bah du rayon salade du supermarché» je te traque et je t’étripe)

Plutôt que de sortir des phrases toutes faites qui vont juste provoquer des demi-molles dans les slips de 2-3 cousins d’agriculteurs ici sors nous des preuves. Des témoignages et compagnie.

Répondre
  destineos  |  20

. Trop chère ? Oui car pas assez développé. Dans les pays nordique le bio est moins chère.
. WTF, une grande partie de notre nourriture est européenne. L’Afrique est le continent avec la plus petite production, même pas assez pour elle même. De plus bio est dans la majorité des cas associé aux petits producteurs et circuits courts
.Supposons que le bio produise moins. Il augmente là biodiversité car la rotation sur 7/8 ans est quasi obligatoire ainsi que la permaculture, en plus des années où l’on doit réazoter le sol.
Or le bio produit plus car les intrants fatiguent énormément le sol. Le bio est moins performant quand ce sont de vieux agriculteurs qui le font. Maintenant ils ont tous un BTS ou sont ingénieur et savent donc comment rendre le bio plus efficace que l’intensif. ( permaculture, étude de l’ITK très précise, agroforesterie, etc... )
.Toute les filières du monde entier utilisent le lobbying c’est tout à fait légal...
.Le principe d’un pesticide c’est de tuer, or les pesticides naturels sont bcp plus sélectifs et utilisés depuis la nuit des temps, n’importe quel apiculteur s’étoufferait de rire en lisant ça.
. C’est dommage du coup que le bio nécessite un travail du sol moins intensif voir inexistant ?
. Et ???
. Le principe de la science c’est d’essayer de prouver l’inverse de ce que l’on pense, donc non il n’y a pas une science mieux que les autres la méthode est la même partout ...
.Vraiment ? T’as déjà lu le moindre article avec source et étude à l’appui ? Où tu répète juste ce que tu lis sur tes sites conspirationniste ?
. Je préfère de loin la bouse de vache comme engrais que les boues d’égouts de paris. Et bien sûr pour ceux qui lisent si vous vous en êtes pas rendu compte il raconte encore des connerires sans aucune études en preuve.
. Encore une fois, elle est où l’étude ? La preuve ?
. Bah bien sûr ! Et fumer réduit les risques de cancer du poumon ? 😂😂😂
. Bah oui c’est logique. Sauf qu’en fait actuellement les animaux prennent des médicaments qu’ils soient malade ou non à cause de l’élevage intensif, les petits éleveurs ne gavent pas leurs animaux, et la viande bio/sans antibio est très rare.
. En France on produit largement assez pour nous nourrir, donc réduire la production ne va pas changer grand chose. Et pour l’Afrique ça ne change rien vu que dans tout les cas on ne leurs envoie pas les surplus ( tu fais parti de ceux qui économisent l’eau pour les africains ? )
. Bah non, si t’as les moyens t’en mange sinon t’en manges pas, dans ces cas là le caviar accentue l’exclusion sociale ? Les riches doivent se priver pour manger pareil que les pauvres ? 🤔
. On a jamais exporté le bio dans les pays en développement, à la limite on apprend nos techniques bio pour qu’ils augmentent leurs rendements mais dans tout les cas ils sont déjà en bio vu qu’ils ont pas les moyens d’acheter des phyto
. à aucun moment ils sont dénigrés, ils choisissent ce qu’ils font. Perso je gueule pas sur mcdo pck ils font de la merde. Par contre ils se tuent eux mêmes mais c’est leurs problème.

Deso pour les fautes mais flemme de relire.

Le cousin agriculteur qui a une demi molle.

Répondre
  Medhi Mwajamie  |  20

" L'agriculture biologique conduit à de graves flambées d'E. coli et de décès."
Je suppose que tu parles des cas de toxi-infection dûs à des graines de concombre germées qui ont été observés en 2011? Sauf que cette anadémie est plus liée aux modes de conservation et consommation et non à la production biologique.
Parce que sinon, des cas de botulisme, ... liés à l'agriculture conventionnelle, il y en a aussi des tas, mais encore une fois, plus à cause de raisons d'hygiène que de production.
Cordialement, un "libtard" qui aime les sciences.
https://www.youtube.com/watch?v=asP2BHnyUTo