19
Par jimmy6258 - / jeudi 16 novembre 2017 20:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  jerome75015  |  18

J ai mis 30 seconde a comprendre la faute et a me demander ce que tu faisais DANS un collègue, en général on est DANS un collègue mais dans un lieu privé également.. . puis j ai compris , tu est dans un COLLÈGE.

Commentaires
Par  jerome75015  |  18

J ai mis 30 seconde a comprendre la faute et a me demander ce que tu faisais DANS un collègue, en général on est DANS un collègue mais dans un lieu privé également.. . puis j ai compris , tu est dans un COLLÈGE.

Répondre
  Tintagel  |  56

Oui, et le staff, au lieu de corriger la faute, a tout bonnement retiré le "dans un collège" ce qui fait que les deux premiers coms' n'ont plus lieu d'être... Pour en revenir à la VDM, c'était peut-être de l'humour de la part du prof ; du moins je l'espère...

Par  Malo0orie  |  19

éclairez-moi mais il manque un mot entre "trou" et "balle" ?! si c'est le cas 1) le gamin est assez vulgaire :O 2) le prof ne relève même pas 3) ça change quoi à la démonstration ?

Par  Lola7879  |  21

Cette histoire ne doit plus être très récente car ça fait quelques années maintenant qu'on ne conseille plus le bouche à bouche. On envoie plus de CO2 que d'O2 et en plus ça part plus dans l'estomac que dans les poumons et ça augmente le risque de faire vomir, et d'inhaler ensuite, ce qui va empirer l'état de la personne...

Répondre
  Stefendlabise  |  10

C’est totalement faux.? Les recommandations nationales, toutes formations de secourisme confondues, préconisent toujours l’apport d’oxygène par insufflation (le bouche à bouche). Et l’idée que l’on envoie du CO2, même si elle est fondée sur une réalité, n’est rien en comparaison des 16,5% d’oxygène expulsé dans les voies aériennes de la victime (20,1% d’oxygène inhalé à chaque fois que vous inspirez, 16,5% à chaque fois que vous expirez). Message qu’en tant que formateurs nous tentons désespérément de faire passer à chacun de nos groupes. La seule raison qui puisse justifier que le bouche à bouche ne soit pas réalisé : impossibilité physique (traumatisme de la face chez la victime) ou révulsion du sauveteur. De nombreuses associations agréés de sécurité civile peuvent vous former si vous le souhaitez. Sauver des vies, c’est à la portée de n’importe qui à partir de 10 ans. Et même avant ?

Chargement…