204
Par Mikkeki / samedi 24 mars 2012 18:50 / Suisse - Z
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  MordraaI  |  41

Je sais que ce n'est pas méchant dans le fond, mais ce serait bien que ces insultes disparaissent car même si elles sont souvent sorties de leur caractère homophobe initial dans la tête de celui qui les prononce, elles véhiculent tout de même un contenu implicite...

Commentaires
Par  MordraaI  |  41

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Werther89  |  8

#1 je suis tout à fait d'accord avec toi, je me suis souvent fait la refléxion que si j'étais homo au milieu de mon groupe de potes, je serais très gêné des "pédales" et "tarlouzes" récurrents.

Par contre je ne comprends pas comment cette VDM a passé la modération. Je la trouve très mal rédigée, et pas marrante.

Répondre
  Parabolik  |  12

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Lessaim  |  37

nan mais Mordraal, ça aurait pu être pire. dans le feu de l'action, il aurait pu dire "tu veux que je la pousse ta merde ?" et il aurait pu entendre l'examinateur "ha je veux bien, mais vous ne voulez pas finir le test d'abord ?"

Répondre
  MordraaI  |  41

30# Oh, un true rebelle, merveilleux! J'en ai rien à foutre de savoir si les gens le prennent mal ou pas, le fait est que l'insulte vise ici une communauté entière qui n'a pourtant rien demandé. Quant aux prostitués, sache que je n'emploie pas non plus cette insulte, alors réfléchis avant de parler.

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

#39, #46... Vous êtes sérieux ?
Le pédéraste était un homme mur accompagné d'un éphèbe. Les 2 deux personnes étant majeures, le raccourci que tu nous fais est très douteux... Il n'est pas question d'enfant mais juste d'adultes...

Sinon ça me rappelle une anecdote que j'ai vécu il y a pas très longtemps. Et qui clouera le bec à ceux qui voient plus de mal qu'ils ne devraient dans la VDM:

On était en train de boire une petite bière à une terrasse entre amis. Lorsqu'une voiture très haut de gamme passa devant nous, et moi de lâcher sans la moindre classe: "Et ben, c'est pas de la bagnole de pédé, ça...", avant d'entendre un ami répondre: "merci pour moi..." en rigolant !
Tout ça pour dire, que la vulgarité, c'est mal certes, mais qu'il ne faut pas y voir non plus le mal absolu... le terme importe peu au final...

Répondre
  Lessaim  |  37

je vais en profiter pour étaler ma science, un peu comme de la confiture. cela remonte à l'antiquité grecque la pédérastie (d'où leur réputation actuelle) quand un homme d'âge mur "éduquait" un adolescent pour l'"aider" à rentrer dans l'âge adulte. c'était dans les moeurs, d'autant plus facilement que les femmes étaient méprisées, elles servaient juste à se reproduire, faire un héritier mâle, et devaient rester à la maison (c'était le bon temps en somme n'est-ce pas ? (petite blague misogyne au passage, ça faisait longtemps))

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

Ouais et encore, d'après les grecs, il existait autant d'anthropogonies que de cités. Mais un mythe récurrent était qu'après les périodes fastes ( âges d'or, etc. ) les êtres humains ont été châtiés par Zeus qui les a séparé en deux par la foudre.
Les êtres humains alors avaient 4 bras, 2 têtes, 4 jambes.
D'après ce mythe, nous ne vivons que dans l'espoir de retrouver notre moitié originelle.
Cela explique de façon très poétique l'attirance homosexuelle ou hétérosexuelle ( et montre à quel point cela était admis socialement ).

Je suis assez atterré ( et le mot est faible ) de voir les gros ******* du dessus qui expliquent laborieusement que l'homosexualité et la pédophilie sont la même chose...

Répondre
  Lessaim  |  37

de toute façon, étymologiquement, il faudrait plutôt parler de pédosexualité. mais bon, ça n'a pas grande importance. il y a encore peu de temps, l'homosexualité était criminelle, et était aussi reconnue comme une maladie mentale. on est tombé dans l'excès inverse, on ne peut plus balancer un gros mot (il a été démontré que dire des gros mots étaient sains pour extérioriser le stress, la douleur), sans pour autant être taxé de tous les maux de l'humanité. vive le mondialisme, le conformisme, l'individualisme. nous sommes tous pareils et égaux, et nous nous aimons tous dans un monde merveilleux.

Répondre

A quel moment a ton dit que être homosexuel et pédéraste était la même choses ? On a juste dit que pd était l'abreviation du mot pédéraste qui signifiait pédophile et donc justement en aucun cas cela ne concerne l'homosexualité donc avant de traiter les gens de c*****d apprend à lire ;)

Répondre
  Troll d'air  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Troll d'air  |  25

Wahoo ca bug à mort, mon commentaire est marqué posté le 23 à 00h23 et on est le 24 à 23h25 + un demi milliard d'autres commentaire sont apparus avant le mien pour corriger la même chose et qui n'étaient pas encore là quand j'ai posté : j'ai l'air neuneu moi maintenant :D

Répondre
  Hael  |  33

Faut arrêter d'essayer de tout ramener à l'étymologie, on dirait les gens qui t'expliquent qu'ils sont pas homophobes "parce que homophobe, ça veut dire avoir peur des homosexuels". De même qu'aujourd'hui, quand tu taxes quelqu'un d'homophobie, tu lui dis pas qu'il a peur des homos, quand tu traites quelqu'un de pédé, tu veux dire qu'il est homo, c'est l'acception la plus communément admise.

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

camiillou69510, tu vois que c'est utile de préciser, quand tu lis:

"Ça désigne autant pédophile que homosexuel puisqu'il s'agit de relation sexuel entre un adulte et un enfant de même sexe."

C'est d'une imbécilité sans nom dans la mesure ou l'éphèbe, le jeune, porte ce titre après son service militaire ( plus de 20 ans ). Ils sont tous des adultes sauf que l'un des deux jouait la "cougar" masculine. La pédophilie n'a rien à voir avec ça et était même passible de mort à cette époque.

Répondre
  Lucas402  |  4

Faut arrêter de voir le mal partout, moi aussi je jure comme un charretier quand je suis de mauvaise humeur, c'est pas pour autant que je méprise telle ou telle communauté. Puis "pd", ça sonne quand même vachement bien.

Répondre
  Banquo  |  0

#154 -> pas vraiment. En fait en Grèce, à l'époque de Platon, tout ça, il était courant et même recommandé qu'il y ait au moins 14 ans d'écart entre l'amant (le plus vieux) et l'aimé (le plus jeune), ça dépend donc d'où tu considères les quatorze ans d'écart. Et vers 14-15 ans, comme l'a dit Bevet Breizh, les jeunes hommes étaient instruits par des hommes plus âgés qui leur apprenaient la "vie", dont le sexe. Et après cela, ils étaient devenus des hommes, donc pédophilie est pas le bon terme, parce qu'en France on parle de pédophilie quand une personne a une relation avec une autre de moins de 18 ans, et comme après leur séjour, les ephebes étaient devenus des hommes, les vieux avaient tout à fait le droit de sortir avec un jeune homme (tout en ayant une femme, évidement :p).
Si vous voulez en savoir plus sur l'amour pendant l'Antiquité, faut lire le Banquet de Platon, c'est vraiment super et pas si difficile que ça

Répondre
  kikou1791  |  7

En aucun on dit la même chose ça n'a rien a voir mais si tu ouvres un dico tu verras simplement que c'est l'attirance pour des adolescent si tu préfères a notre époque détournement de mineur.
Je ne vois pas où est mentionné l'homosexualité la dedans

Répondre
  tourtinet  |  55

On va faire simple le TLFI conseillé par tous les profs pédéraste (pédé) "Homme qui éprouve une attirance amoureuse et sexuelle pour les jeunes garçons, enfants ou adolescents; p.ext., homosexuel."

donc ça peut être pédophile !

Par  wally651  |  24

Mouahahahah !!! Elle est terrible celle-là ! Bien joué ! Et finalement, tu l'as eu le permis ? Je suppose que pour avoir une aisance pareille tu devais faire de la conduite accompagnée ?

Répondre

Pas besoin de faire de la conduite accompagnée pour être vulgaire au volant hein, même en faisant du vélo (scooter ...) tu peux t'énerver sur les "mauvais" conducteurs, et le refaire en voiture ..

Répondre
  Alelandra  |  21

c'est vrai qu'avec la conduite accompagnée, on est plus à l'aise, mais de la à insinuer que l'on insulte plus facilement, faut pas abuser. Les nerfs lâchent facilement quand on est au volant, c'est normal c'est assez stressant tout de même, donc dès que quelques choses ne va pas, bah l'insulte sort toute seule. et pire le jour du permis, tu es nerveux, stressé, tendu car bon tu veux l'avoir ce foutu bout de papier rose. Quand j'ai passé le permis, j'avais à peine fait 5m que j'ai lancé un "mais il va bouger son cul", et je l'ai eu. Comme dit précédemment, tu n'as qu'un point sur deux de courtoisie pis c'est tout. Pas bien grave ;-)

Chargement…