Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Vindsval  |  61

Bon, allez, on se fait quelques commentaires possibles :

« Han mais han là là quoi ! C'est du viol ! »
« Ma pauvre, ma chérie, les hommes sont tous les mêmes»
« QUITTE-LE !»
« Tu n'as qu'a savoir sucer, HONRK GRUI»
« Han, mais la prochaine fois qu'il veut de toi, tu l'envoies chier quoi ! »
« Non mais, nous, les hommes, nous ne sommes pas des machines. Arrêtez de croire que c'est mécanique».

Par  Harbard  |  25

Connais-tu la définition du viol ?

Le viol est défini par le Code pénal (article 222-23) comme tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise.

Connais-tu la définition du viol conjugal ?

Le viol conjugal est une forme de violence exercée par le partenaire intime. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit les violences entre partenaires comme « Tout comportement au sein d’une relation intime qui cause un préjudice ou des souffrances physiques, psychologiques ou sexuelles, aux personnes qui sont parties à cette relation, y compris des actes d’agression physique, des rapports sexuels forcés, entre autres formes de coercition sexuelle, de la violence psychologique et des comportements autoritaires ou tyranniques. »


Oui, si l'auteure vient nous raconter l'anecdote, c'est qu'entre-eux, il ne doit pas avoir de soucis. Et elle raconte cette mésaventure pour le coup de genou.
Mais c'est très bien d'en parler, non ? Le viol conjugal est une notion qui reste taboue. Et comme tu peux le constater, Schtroumpfette31, est une jeune fille qui ne connaît pas la définition même du viol.

COMMENTS
Par  Vindsval  |  61

Bon, allez, on se fait quelques commentaires possibles :

« Han mais han là là quoi ! C'est du viol ! »
« Ma pauvre, ma chérie, les hommes sont tous les mêmes»
« QUITTE-LE !»
« Tu n'as qu'a savoir sucer, HONRK GRUI»
« Han, mais la prochaine fois qu'il veut de toi, tu l'envoies chier quoi ! »
« Non mais, nous, les hommes, nous ne sommes pas des machines. Arrêtez de croire que c'est mécanique».

Répondre

Amateurs de normand et de varois.

Il faut se mettre dans la tête de Jennifer. "Nan mais quoi, srlsy, j'ai trop voulu lui faire plaiz ! Et vous savez quoi ? Il m'a trop frappé. J'ai super call sur twitter les femens d'Ustaritz et on va l'injenctionner sévère xxxl", et ouais.

Répondre
  le barbare  |  88

Panda volant > Bien vu, j'y ai pensé aussi.
Du coup le gars ensuite aurait vraiment du apprendre à jouer de la flûte pour pouvoir pisser correctement en bouchant les trous.

Par  Bacelite  |  17

Lire les commentaires est bien plus drole effectivement que les anecdotes en elles meme en fait...
scott qui nous parle de viol et de culture du viol en integrant du GHB et compagnie mais MDR !
Les lois sont dans 98% du temps faites pour ne pas être appliquées mais prevenir d’un usage potentiel qu’on pourrait avoir à réaliser. C’est une converture quoi ...
Nous sommes en periode hivernale : sais tu qu’il est illegale de te chauffer a plus de 19 degrés ?! (sauf avec enfant ou personne agées)
Dois je t’envoyer le GIGN ???
Le viol est caractérisé lorsque la personne n’a pas donné son consentement ou qu’elle n’etait pas en etat de le donner ! POINT !
De ce qu’on peut lire, il n’etait pas contre, ni trop bourré pour ne pas pouvoir le dire !
Ce n’est pas parce que tu n’as pas la chance d’avoir ce type de reveil qu’il faut en vouloir au autres femmes , schtroumpfette incluse :D

Répondre
  Bacelite  |  17

et alors ? c’est avec ce genre d’attitude qu’il devient mal venu d’envoyer des fleurs ou des chocolats en société pour remercier une collaboratrice, notamment en cette période de fete, ou qu’un manager ne soit plus envoyer un texto a son (sa) subalterne pour prendre des nouvelles avec un simple « comment vas tu ? » etc...
oui un mec « basique » kiffe que sa nana le reveille avec sa bouche ! et alors ???
l’inverse est vrai aussi je suppose.
Si la personne ne veut pas elle dira non et il n’y aura pas mort d’homme, on parle d’un couple là, pas de deux etrangers

Répondre
  Harbard  |  25

Connais-tu la définition du viol ?

Le viol est défini par le Code pénal (article 222-23) comme tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise.

Connais-tu la définition du viol conjugal ?

Le viol conjugal est une forme de violence exercée par le partenaire intime. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit les violences entre partenaires comme « Tout comportement au sein d’une relation intime qui cause un préjudice ou des souffrances physiques, psychologiques ou sexuelles, aux personnes qui sont parties à cette relation, y compris des actes d’agression physique, des rapports sexuels forcés, entre autres formes de coercition sexuelle, de la violence psychologique et des comportements autoritaires ou tyranniques. »


Oui, si l'auteure vient nous raconter l'anecdote, c'est qu'entre-eux, il ne doit pas avoir de soucis. Et elle raconte cette mésaventure pour le coup de genou.
Mais c'est très bien d'en parler, non ? Le viol conjugal est une notion qui reste taboue. Et comme tu peux le constater, Schtroumpfette31, est une jeune fille qui ne connaît pas la définition même du viol.