Par Cajetteunfroid - 12/03/2018 17:39 - France - Uckange

Aujourd'hui, après presque un mois d'arrêt maladie sans indemnités ni allocations chômage, j'ai reçu ma fiche de paie. Elle est négative. VDM
Je valide, c'est une VDM 11 981
Tu l'as bien mérité 1 229
Reddit

OkamiShiroKuro nous en dit plus

Bonjour je suis l'auteur de cette vdm et ceci est mon tout premier commentaire sur le site où je viens de m'inscrire... J'ai été en maladie presque un mois. Ne travaillant qu'une cinquantaine d'heures par mois en moyenne je suis toujours inscrite au pôle emploi et touche encore des allocations chômage obtenu suite à un cui cae qui a pris fin en 2014. Je ne paye pas de mutuelle car j'ai la cmu. Je n'ai pas droit aux indemnités maladie car pas assez d'heures. En revanche je ne m'attendais pas à ce que mon entreprise me compte le 1er janvier en absence injustifiée. Je fais des cages d'escaliers et on ne m'avait pas dit que les fériés devait être rattrapés. J'ai donc eut une fiche de paie à -0.01€ au lieu de la trentaine d'euros prévue. Rien de dramatique. Ça m'a plutôt amusée

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Un peu bizarre ton histoire, déjà, même si c'est en négatif, c'est ta côte-part de mutuelle, mais en aucun cas tu ne dois de l'argent à ton employeur. Par contre, j'habite pas loin de chez toi, on bénéficie du régime local Alsace Moselle qui nous assure aucune perte de salaire en maladie, les 3 jours de carence payé par l'employeur, et ensuite le complément patronal après les Indemnités Journalières de la sécu si ton employeur ne procède pas à la subrogation. Soit tu peux aller direct aux Prud'hommes, soit il faudrait un complément de VDM.

Ah oui j'ai eu droit à ça aussi, 0€ — la mutuelle ^^

Commentaires

Ivy 46

Lorsque tu leur enverra l'argent, n'oublie pas de leur facturer 15 € pour les émoluments

Ah oui j'ai eu droit à ça aussi, 0€ — la mutuelle ^^

Non juste l'arrondi du logiciel de paie. Je ne paye pas de mutuelle au travail, j'ai la cmu

Un peu bizarre ton histoire, déjà, même si c'est en négatif, c'est ta côte-part de mutuelle, mais en aucun cas tu ne dois de l'argent à ton employeur. Par contre, j'habite pas loin de chez toi, on bénéficie du régime local Alsace Moselle qui nous assure aucune perte de salaire en maladie, les 3 jours de carence payé par l'employeur, et ensuite le complément patronal après les Indemnités Journalières de la sécu si ton employeur ne procède pas à la subrogation. Soit tu peux aller direct aux Prud'hommes, soit il faudrait un complément de VDM.

La sécu est hyper lente pour le paiement des IJ... Et si ça se trouve elle travaille au Lux.

Et si le siège n’est pas en Alsace-Moselle, on n’est pas au régime local malheureusement

Et si justement, car c'est ton lieu de résidence ainsi que ton lieu de travail qui compte ! Je travail pour une société dont le siège est à Paris, et pourtant je suis bien en régime local. Seuls les fonctionnaires et assimilés sont exclus du régime local.

Maellen 22

Si elle n'a pas payé sa part de mutuelle, elle doit justement de l'argent à son employeur, ça parait logique au contraire...

Ça m'est arrivé aussi, si tu ne bosses pas pendant un mois tu touches 0€ (logique). Tu retires la mutuelle, tu es dans le négatif, y a rien de compliqué. En revanche si l'employeur est pas con il va pas te demander de rembourser, c'est régularisé le mois suivant ^^

Tous les contrats ne garantissent pas obligatoirement le maintien du salaire (CDD, CDI non titularisé...) et les trois jours de carence pour la maladie ne sont pas obligatoires selon les conventions d’entreprise. Ici, il s’agit probablement d’un salaire à 0 (aucun jour travaillé) moins le paiement de la part salarié de la mutuelle ou un trop perçu le mois précédent (maladie non déclarée avant la fin de mois et le virement du salaire). J’ai travaillé des années dans un service paie et je peux honnêtement déclarer que les paies négatives ne sont pas rares...

C'est possible ça m'est arrivé, je suis tombé malade a la fin du mois, mais comme les fiche sont deja tapé, il regularise le mois suivant. Etant toujours en arret a la fin du mois suivant, ça se transforme en paie negative que je devais rembourser car mon cdd etait finis.

Ça arrive : ça peut être un problème du logiciel de paie. Tu ne dois rien à ton employeur

Il est possible, si par exemple c'était en fin de mois, que l’arrêt maladie a été envoyé en retard, d'avoir été payé pour des jours d’absence. Le mois suivant, il y a rattrapage de jours payés en trop. Donc si il a été arrêté le mois entier, ça fait 0€ - le jour payés en trop du mois d'avant.

Non non c'est possible

idem salaire négatif ce mois ci à cause de la mutuelle (en arrêt depuis 5 mois je reprend ce mois ci).

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

Non non c'est possible

Le salaire au mérite sans doute.

Pour ceux qui pensent que cela n’est pas possible d’avoir une fiche de paie négative : Faux :) Si la paie est élaborée au 25 du mois et que la salariée a été absente le 26 par exemple, son absence apparaîtra le mois suivant en régularisation. Et si le mois suivant l’absence est sur le mois complet, il y aura 30jours + 4jours de maladie en déduction, donc un brut et un net négatifs.

Tout à fait, ça m'est déjà arrivé, de plus, dans ma boîte, on avait un acompte automatique tous les 25 du mois. Il faut aussi savoir que ce n'est pas considéré comme une saisie sur salaire donc ils peuvent ponctionner autant qu'ils veulent. On peut toujours négocier pour que ça soit échelonner (pour ma part, ils avaient refusé) ou croiser les doigts pour recevoir vite fait les IJ !

Maellen 22

Elle n'est pas logique ton histoire. Si tu ne prends pas les variables après le 25 du mois, c'est la même chose pour le mois d'après, donc ce ne sera pas " 30 + 4 " (?!) mais bien " 5 (du 26 au 30 M-1) + 25 (du 01 au 25 M) , etc.

Les heures payées sont du 1er (janvier par exemple) au 31 janvier. Les variables (heures supp, absences, primes) sont du 21 decembre au 20 janvier. La salariee est donc payee pour ses heures de janvier totalement, et la variable « absence » etant au dela du 20 janvier, sera comptabilisee dans les variables de fevrier, du 21 janvier au 20 fevrier.

Mais vos entreprises ne vous avancent pas ces fameuses indemnités journalières ? J'ai la chance de n'avoir jamais été malade aussi longtemps donc les montant n'étaient pas les mêmes, mais il me semble que je n'avait pas vu la différence sur la feuille de paie.

Sauf régime particulier (comme à l'éducation nationale par exemple) l'employeur suspens le salaire et c'est la CPAM qui verse le IJ directement à l'employé.

réponde incomplète : selon l'ancienneté du salarié et/ou sa convention collective, l'employeur réalise un maintien de salaire (au minimum, à partir d'un an d'ancienneté, 90% du salaire brut ou net, déduction faite des ijss). et pi l'employeur n'avance les ij que s'il a fait une demande de subrogation lors du signalement de l'arrêt maladie

Ça dépend si l'entreprise à mis en place la subrogation ou pas. Si oui c'est l'entreprise qui avance les indemnités journalière et se fait rembourser par la sécu. Là où je bosse ils l'ont supprimé il y a quelques années pour "lutter contre l’absentéisme" en foutant les malades dans la merde.

Ça donc dépendre des entreprises effectivement. Les trois boîtes où j'ai travaillé appliquant ce principe, je ne m'étais jamais poser la question et j'ai pensé que c'était pour tout le monde pareil. Je n'ai travaillé que dans le privé et n'ai jamais reçu de paiement de la CPAM...

Ou comme le dit quelqu'un plus bas, ça dépend peut être également des conventions collectives !

Ça n'est pas déconnant. c'est la mutuelle qui fait que tu ais une fiche de paie négative. la sécu n'est pas toujours rapide mais bon là un mois faut te rapprocher d'eux, tu as peut être oublié d'envoyer des papiers ou ton employeur a eu un problème à la déclaration de l'attestation de salaire après si tu n'es pas au régime alsace Moselle, que tu as moins d'un an d'ancienneté, et que ta convention collective ne prévoit rien de spécial, l'employeur n'est pas tenu de réaliser un maintien de salaire. voilà voilà

Tout à fait possible, dans la fonction publique c'est un grand classique, notre service DRH en avait marre de se faire incendier pour de pseudos erreurs donc on est briefés dès notre arrivée. Leur réponse était très simple et logique (puisque les salariés recevaient des IA de la Sécu) : "le même mois où vous êtes absent vous recevez une paye normale et des IA et vous trouvez ça normal ?" Du reste un fonctionnaire sait normalement que les payes sont établies dès le début de chaque mois et que le trop perçu va être déduit. Le problème c'est que la Sécu est parfois longue à signaler à l'employeur et qu'avec tout le circuit bien lourd dans la fonction publique un arrêt peut avoir des répercussions sur la fiche de paie pendant plusieurs mois ; les agents sont donc invités, en cas d'arrêt, à être prudent quant à l'illusion de toucher "beaucoup d'un coup" en un mois. Malheureusement, beaucoup se font des illusions et il y a de sacrés douches froides. Bref, c'était la minute syndicalo-administrative en partenariat avec le Ministère des Finances.