Par Anonyme - 6/10/2020 14:01

Arrangeants

Aujourd'hui, j’ai passé une radio des genoux à cause de mon travail dans les vignes. Résultat : deux ménisques flingués à 23 ans. Mes employeurs m’ont proposé de m’acheter des genouillères de roller afin de "pouvoir avancer à 4 pattes, pour éviter les flexions/extensions." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  RobertDeNice  |  20

Ah, tu as trouvé des employeurs humains et compatissants. Habituellement, quand ils parviennent à écloper un ouvrier, ils en change sans état d’âme pour un nouvel esclave frais et en bonne santé.

COMMENTS
Par  RobertDeNice  |  20

Ah, tu as trouvé des employeurs humains et compatissants. Habituellement, quand ils parviennent à écloper un ouvrier, ils en change sans état d’âme pour un nouvel esclave frais et en bonne santé.

Répondre
  Hara-Kirit  |  8

La précarité économique fait qu'on repousse toujours les visites médicales et quand bien même les auraient on faites avant qu'on y aurait pas forcément pu grand-chose.
En travaillant dans les vignes je présume que l'auteur ne roule pas sur l'or.
La vie n'est pas simple pour tout le monde

Répondre
  Humour_bizarre  |  35

Hara-Kirit, je sais bien que ça existe mais ça me désole toujours autant sachant qu’en France l’accès aux soins est gratuit et que le travail est protégé... normalement ce ne devrait pas être possible de se laisser déglinguer la santé à cause du travail.
Je vis un peu dans le monde des Bisounours mais franchement là je vois surtout une personne qui n’a pas écouté ses douleurs et qui aurait dû consulter bien plus tôt. Il aurait peut-être pu chercher un autre boulot, etc.
Bref, se laisser pourrir la santé sous prétexte qu’on est précaire ça ne va pas.

Répondre
  MadameDodue  |  63

"il aurait peut être pu chercher un autre boulot" genre il avait qu'à traverser la rue ? T'en as de bonnes toi, il y a 99% de chances que ce soit encore une vigne de l'autre côté de la route !

Répondre
  chantalb  |  17

Oui ou un boulot en usine et se flinguer les deux poignets et les épaules... Ok les soins sont gratuits mais la prise en charge du salaire n'est pas totale quand on s'arrête. Donc quand on touche le smic ou un peu plus ce n'est pas évident. Et souvent le travail dans les vignes, c'est du travail saisonnier, donc pas sûr de le retrouver quand ça va mieux. Malheureusement le risque de perdre son boulot et son revenu est souvent bien trop important pour prendre le temps de s'écouter, même si en France nous avons beaucoup de chance par rapport à d'autres pays.

Répondre
  latourkipenche  |  29

@ Humour_bizarre
Dans l'agriculture, on dépend de la MSA, pas de la Sécurité Sociale
Si tu ne perds pas un gros organe, tu as beaucoup de mal a être en accident de travail ou maladie professionnelle. De plus, si tu fais le moindre "problème" à un de tes employeurs, tu es grillé sur tout l'arrondissement, et le RSA c'est pas terrible. T'as plus qu'à essayer de trouver un boulot à l'usine
Quand il y a une usine, et que tu n'es pas trop handicapé...
Sinon, on est en France en 2020, mais tout le monde n'est pas urbain (j’allais dire "Parisien")

Répondre
  cenlikin  |  20

D'un autre coté.. Des chaussures de sécurité, des protèges genoux, des gants... c'est pas la mort. Ok ça tient chaud et c'est moins confortable qu'une paire basket et un short mais ça évite bien des ennuies.

Par  klarann  |  43

Ils devaient déjà être fissurés avant, j’ai travaillé dans les vignes plus de 10 ans et je ne connais personne qui ai eu ce probleme

Par contre si suite a un choc ils sont fissurés alors oui travailler dans les vignes a du les achever

Par  M1A  |  26

C'est quand même sacrément illégal et vous devriez faire passer cela en maladie professionnelle...
L'employeur est tenu par la loi de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés (article L. 4121-1 du Code du travail)

Dans ce cas-là, votre santé a été dégradée à cause du travail et vous pouvez voir avec votre médecin traitant et la médecine du travail pour monter un dossier pour maladie professionnelle.