53
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  hptfkd

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Après je blague, mais il est clair que c'était une manière de te tester. Tu aurais dû être proactifs avec tes collègues durant les vacances de votre boss...

Répondre

J'ai eu la même idée en lisant cette VDM, j'ai pensé direct à un test. Avant d'obtenir un CDI là où je travaille actuellement, on m'avait collé dans les pattes -soit disant pour me former- d'un incompétent total. Du moins ce que je croyais être un incompétent total! ^^ En fait le gars faisait exprès sur ordre du patron, pour voir comment j'allais réagir. Si j'allais bêtement reproduire ses bêtises, aller me plaindre en dénonçant son incompétence, ou si j'allais simplement craquer. Bref c'était u

Répondre

Non mais franchement, ça apporte quoi ce genre de tests? Ça fait patron pervers. Franchement, je n'aimerais pas travailler dans ta boite. Je ne vois pas quel besoin on peut avoir de tendre des pièges aux employés. On attends des employés qu'ils accomplissent leur travail dans des conditions normales. Si les conditions ne sont pas normale, c'est le signe d'une défaillance de la hiérarchie ou du moins, du manque de prise de décision de celle ci. Donc non seulement patron de merde, mais collègues

Répondre

C'est que je ne bosse pas dans des bureaux! ^^ Dans mon boulot on est une quinzaine à travailler en équipe. Suffit d'un seul qui fasse mal son taf ou qui ne tienne pas le rythme, et c'est l'équipe entière qui en pâtit. Un seul absent, et c'est chaque membre de l'équipe qui prends une petite partie de charge en plus pour pallier au manque. D'où la nécessité d'avoir une équipe soudée où chacun se fait entièrement confiance. En 20 ans de boulot j'ai vu passer de nombreux gars qui bossent bien tant

Répondre

Malgré tes précisions je pense quand même comme Carhiboux : j'ai connu des employeurs qui avaient ce genre de comportements "pour tester", et ça a vite tourné à un mobbing qui m'a obligée à partir. Je suis assez d'accord avec la notion de perversité, quand ça commence comme ça il vaut mieux chercher ailleurs en espérant tomber sur des gens normaux qui vont simplement t'accueillir comme un être humain, te montrer correctement le travail et te juger à partir de là, sans te tendre des piè

Répondre

#45 : Je vais poser une question qui peut sembler stupide, mais... Comment ça les patrons ont du mal à se débarrasser des "branquignoles" dans ce genre ? Le motif du "Mr. X ne fait pas correctement son travail" n'est pas valable ? o_o Après, je ne bosse pas encore, donc je vois sûrement les choses comme une jeune âme encore naïve et innocente...

Répondre

Il faut "une faute grave" pour pouvoir donner à un employé un avertissement, et au moins trois avertissements pour avoir un motif réel de renvoi. Encore que ce motif réel peut encore être contesté devant les prud'hommes par l'employé renvoyé, avec à la clé des semaines de batailles juridiques au frais du patron. Je ne parle même pas des "petits malins" qui vont voir leur toubib en versant une petite larme et se font mettre en arrêt maladie longue durée pour dépression. Dénigr

Répondre

Ah donc si un abruti profitant du système ne bosse même pas, le patron est supposé faire avec ? Genre tout va bien ? Wow. C'est... Affligeant...

et ton poste? tu n'avais personne qui t'ais presenté le travail? tu as bien rencontré quelqu"un pour trouver ton bureau...pas de responsable non plus pendant l'absence du patron? et qu'a tu fait pendant un mois? sans precision, difficile de mettre tlbm ou vdm...

Chargement…