Par Anonyme - 16/10/2020 20:08 - Belgium - Antwerpen

TGIF

Aujourd'hui, voyant qu'une collègue prend son travail trop à cœur et que elle se fait vraiment du mal, j'ai voulu lui donner quelques conseils. Elle ne l'a pas très bien pris, s'est énervée, a pleuré et elle est partie se plaindre chez mon patron. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  cenlikin  |  20

Ou alors le "donneur de conseil" possède un truc qui s'appelle "l'empathie ". La souffrance des autre le dérange alors il essaie de faire cesser cette gène. Même les petits rongeurs font ça. Chez l'humain c'est plus rare.

COMMENTS
Par  tubalc1  |  6

De façon claire ou pas, celui qui donne des "conseils " cherche plus ou moins à prendre un ascendant sur l'autre. Sans analyser, elle a ressenti : d'où sa réaction, amplifiée par la réalité de ses problèmes...

Répondre
  cenlikin  |  20

Ou alors le "donneur de conseil" possède un truc qui s'appelle "l'empathie ". La souffrance des autre le dérange alors il essaie de faire cesser cette gène. Même les petits rongeurs font ça. Chez l'humain c'est plus rare.

Répondre
  chapelle16  |  66

Cenlikin, je ne peux pas en être sûre car l'empathie n'est pas mon fort, mais avant de donner des conseils il faut peut être s'enquérir de ce qui ne va pas et proposer son aide au lieu d'attaquer direct avec "j'ai remarqué que tu faisais ci et ça, tu devrais plutôt faire comme ci et comme ça".

Par  nighty  |  15

A vouloir aider les gens sans qu'ils le demandent ont se prend des claques, j'en ai trop fait l'expérience. Laisse et propose simplement ton aide sans forcer, rien de plus. Ça fait mal de voir qu'on pourrait aider quelqu'un qui refuse, mais ça fait moins mal que de se faire engueuler parce qu'on aide sans demander.

Par  Llonewo  |  15

bah ça dépend comment cela a été présenté... après j'ai déjà vu des services où la personne qui travaillait normalement était considérée comme boureau de travail car les autres étaient juste des gros branlos persuadés de travailler normalement.

Par  Aïlys  |  6

De toute façon, si cette personne était déjà sur les nerfs, peu importe ce que tu aurais pu dire, un simple "bonjour, comment ça va ?" aurait été perçu comme une intrusion pour le même résultat. Au vu de la vdm, je pense que les conseils ne visaient pas comment elle devait faire son travail mais visaient plutôt a tenter de lui faire comprendre que se détruire pour lui aurait des conséquence sur sa santé. Tu as voulu être sympa, malheureusement, avec les personne maniaque du contrôle, toutes paroles est une critique qui les vise personnellement. Si elle en est au point de rendre son environnement professionnel aussi toxique, alors tu ne dois pas être la première à te prendre ce retour de flamme. Avec ce genre de personne, si tu fais une suggestion, tu e une mêle-tout, si tu ne dis rien, tu es une sans coeur, si tu proposes ton aide tu es condescendante, mais si tu ne la donne pas, tu es une flemmarde sans esprit d'équipe. Son côté hystérique finira par éclater seul au grand jour. Tu as tenté, si tu as des echos, hausses les épaules et explique toi par un calme "boh, j'ai voulu être sympa, mais si ça a mal été perçu, pas de soucis, je m'en tiens strictement a mon poste." et avec un grand sourire des plus sincères, tu retournes a ton poste. Il est très jouissif de voir les autres perdre leur moyen face à un sourire franc et un ton serein.