Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Ryry de Lesquen  |  26

Et si tu allais faire une bonne psychothérapie ? Hurler ainsi sur ses enfants, c'est déjà bien nul, mais un collier éléctrique anti-aboiement ? Pauvre nul. Va éduquer ton chien avec un pro au lieu de lui mettre un objet de torture. Il est impossible d’éliminer des problèmes de comportement avec cet outil de torture car on ne traite pas la peur avec la douleur…

Par  Docendo_Discitur  |  78

Je suis contre l'utilisation des colliers anti-aboiements.
Si le chien aboie, c’est qu’il y a une raison. Et c’est cela qu’il faut comprendre et travailler en amont, avec un comportementaliste canin et son vétérinaire. L'aboiement est intentionnel et destiné à faire passer un message. Donc, un chien qui aboie énormément n’est jamais une chose banale.
Se faciliter la vie avec un gadget barbare, brutal et indigne, est de la fainéantise et de la maltraitance animale.

Commentaires
Par  Ryry de Lesquen  |  26

Et si tu allais faire une bonne psychothérapie ? Hurler ainsi sur ses enfants, c'est déjà bien nul, mais un collier éléctrique anti-aboiement ? Pauvre nul. Va éduquer ton chien avec un pro au lieu de lui mettre un objet de torture. Il est impossible d’éliminer des problèmes de comportement avec cet outil de torture car on ne traite pas la peur avec la douleur…

Répondre
  Mnémo 2-5  |  6

T'as pas d'enfants toi, je me trompe?
Parce que vu comme elle se fait démonter je vais me faire l'avocat du diable et prendre sa défense ! D'abord, quand tu as plusieurs enfants, c'est extrêmement difficile de ne jamais hurler, parce qu'ils ont une capacité à nous rendre dingue exceptionnelle !! On les adore, la question n'est pas là, mais on est tous humains, et y'a des moments où on n'a pas envie de se laisser casser les nouilles, on le dit gentiment, on le répète, encore et encore, et finalement on hurle... Le degré de fatigue n'est pas à négliger non plus.
Mais c'est pas ce qui vous a tous fait buguer, non c'est le collier du chien !!
Je trouve que vous y allez bien vite pour la juger, vous ne savez rien de son histoire ni de l'histoire du chien. Qu'est-ce qui vous dit qu'elle n'a pas tenté d'autres moyens pour qu'il la ferme un peu ? Il est peut-être un peu trop bavard, comme bien des gens...
Et enfin, les chances qu'il s'agisse d'un troll qui a juste voulu créer le débat ne sont pas à négliger non plus...
À bon entendeur...

Répondre
  Windhorn  |  22

Et Mnémo 2-5 ? Je suis bientôt maman pour la quatrième fois et je n'ai jamais crié "tellement fort" au point d'enclencher un quelconque appareil. Ni ma femme. Je ne hurle pas mais je suis ferme.
Et je le vois venir le petit scotty en short, on peut être ferme avec un ton solennel sans en arriver à être une hystérique en colère qui crache ses pleins poumons contre des enfants.

Répondre
  Windhorn  |  22

Depuis que tu as convaincu Justin Bieber de combattre Tom Cruise dans un match Mma, c'est peut etre les hormones, mais graou ! Allez Franck, tu sais que c'était inévitable.

Par  Docendo_Discitur  |  78

Je suis contre l'utilisation des colliers anti-aboiements.
Si le chien aboie, c’est qu’il y a une raison. Et c’est cela qu’il faut comprendre et travailler en amont, avec un comportementaliste canin et son vétérinaire. L'aboiement est intentionnel et destiné à faire passer un message. Donc, un chien qui aboie énormément n’est jamais une chose banale.
Se faciliter la vie avec un gadget barbare, brutal et indigne, est de la fainéantise et de la maltraitance animale.

Répondre

C'est aberrant que ce genre de chose existe, et pire, que certains soient suffisamment cruels ou inconscients pour acheter ces instruments de torture. Comment peut-on prétendre aimer son animal en lui infligeant pareille souffrance pour l'interdire de communiquer ? Du grand n'importe quoi...

Répondre

Au risque de me mettre à tout le monde à dos (mais je pense que c'est déjà le cas), la voisine de mon père avait un gros labrador qui nous aboyait dessus à chaque fois qu'on passait devant son jardin, et je dois dire qu'à la longue, ça finit par être casse couille.

Répondre
  Angwena  |  27

C'était bien la peine de faire des énièmes adieux déchirants psychodramas pour revenir deux mois après. N'espère aucune sympathie.

Répondre
  Windhorn  |  22

« ça finit par être casse couille » et donc ? Qu'est ce que le grand Dusse le 5000e retour préconise ? Toi, enfant, tu devais bien hurler un peu ? Tu aurais aimé qu'on te balance une décharge éléctrique à chaque fois ?

Répondre

Le pire , aux usa , il y a des ordures qui font pratiquer l’ablation des cordes vocales des pauvres chiens , afin que ceux-ci n’aboient pas ... je suis partisan de castrer ces fumiers afin qu’ils ne se reproduisent pas ...

Répondre
  Worst Infamous  |  35

Nan t'as des chiens ils sont juste cons, comme les petits chiens de merde qui aboient au moindre bruit. J'ai envie de leur arracher les cordes vocales dans mon immeuble, mais comme je suis un gars bien, je vais juste poser du C4 dans sa gamelle

Par  Crush  |  27

Une seule solution pour les adeptes de la cruauté envers les animaux : le scaphisme.

Répondre
  Charlemagne  |  20

Une connaisseuse ! Le supplice du pal, et particulièrement celui de la torture par le bambou, est pas mal aussi.

Répondre
  Idiotcracy  |  54

Mais ça à l'air fun le scaphisme !

« Ce supplice consistait à mettre le criminel à la renverse dans une auge assez grande pour contenir son corps, et à laquelle on avait pratiqué cinq échancrures pour laisser passer ses pieds, ses mains et sa tête ; on le couvrait ensuite d'une autre auge également échancrée, qu'on clouait ou qu'on liait fortement sur l'auge inférieure. Dans cette posture incommode, on lui présentait la nourriture nécessaire, qu'on le forçait de prendre malgré lui. Pour boisson, on lui donnait du miel détrempé dans du lait ; et on lui en frottait ensuite tout le visage, ce qui attirait sur lui une quantité incroyable de mouches, d'autant plus qu'il était toujours exposé aux rayons ardents du soleil. Les vers engendrés de ses excréments, lui rongeaient les entrailles au-dedans. Ce supplice durait ordinairement quinze ou vingt jours pendant lesquels le patient souffrait des tourments indicibles. »

Répondre
  Yan O'Nyme  |  11

Mais il y'a pas de souci ! On lui met le collier anti-aboiement pour qu'il la ferme. Je suppose que ce genre de gadget ne fait pas la différence entre un aboiement et un hurlement ?

Répondre
  Golvan  |  43

Ben non il ne fait pas la différence, la preuve dans la VDM : la personne hurle sur ses gosses et c'est le pauvre chien qui passait par là sans faire d'histoire qui se prend la décharge ....

(dommages collatéraux ?)

Sinon, en matière de supplices, une réunion avec mon chef de service est pas mal non plus : il ne connait pas l'usage du savon et ne conçoit pas de laver ses vêtements : cela les froissent.

Par  jenesaispas69  |  16

moi aussi je mets un collier anti-aboiement à mes enfants. par contre pour éviter de crier j'ai enregistré des aboiements sur mon téléphone et je les passes quand je suis à cote d'eux ca évite de crier trop fort. c'était l'astuce gratuite du jour