Par Anonyme - 15/9/2020 22:05

Reste à la maison

Aujourd’hui, et comme depuis deux jours, je suis en béquilles à cause d’une entorse de la cheville. Selon mon établissement, impossible d’avoir le droit de prendre l’ascenseur. Je prends donc les escaliers. Demain, j’aurai toujours des béquilles, mais pour une entorse à chaque cheville. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  doubleK  |  44

En général ils demandent un certificat médical et un chèque de caution pour la clé de l'ascenseur (pour éviter que des petits malins se pointent avec des béquilles bidon et parce-que les clés coûtent cher). Ou alors c'est parce-que toutes les clés ont déjà été distribuées mais c'est vraiment pas de bol.

COMMENTS
Par  doubleK  |  44

En général ils demandent un certificat médical et un chèque de caution pour la clé de l'ascenseur (pour éviter que des petits malins se pointent avec des béquilles bidon et parce-que les clés coûtent cher). Ou alors c'est parce-que toutes les clés ont déjà été distribuées mais c'est vraiment pas de bol.

Répondre
  Bilibob  |  9

Ouep... J'ai aussi eu le problème du "toutes les clés distribuées" : ils n'y pouvaient pas grand chose !
On a pu faire garde alternée avec un collègue éclopé de ma classe 😋

Répondre
  doubleK  |  44

Ils peuvent faire refaire des clés mais ça prend un délai. Ils peuvent aussi faire la chasse aux clés pas rendues (le chèque de caution menacé d'encaissement après la fin du certificat c'est efficace). Il peut y avoir un membre du personnel qui se sacrifie et prête sa clé (le prof de science qui en a une pour de la manutention de labo par exemple et qui peut emprunter celle de la vie scolaire quand c'est nécessaire). Dans le lycée où je bossais on avait une seule clé pour l'ensemble de la vie scolaire et une seule autre pour le secrétariat (on utilise l'ascenseur que pour de la manutention ponctuelle donc pas besoin d'une clé chacun). Bon ben une fois on s'est partagé une clé pour les 2 services pendant quelques jours le temps de trouver une autre solution pour éviter à un élève de se taper les 4 étages en béquilles.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Moi j'avais eu "LA clé à déjà été donnée". On était un millier d'élèves, cherchez l'erreur. Il y avait 3 étages, 2 sous-sols, sans compter les kilomètres de couloirs, et des emplois du temps tellement bien faits qu'il arrivait régulièrement qu'on doive TOUT traverser pour aller d'une salle à une autre. Je suis venue une journée, j'ai passé le reste de la semaine chez moi. Y a pas d'intérêt à arriver 20mn en retard à la moitié des cours.

Par  polko_  |  9

Alors, selon la règlementation, un ascenseur est un équipement destiné aux personne à mobilité réduite. C'était un batiment public? Un petit truc qui marche bien contre les cons: la mauvaise publicité. Un petit post sur les réseaux, un petit taulé médiatique, BFM qui relais parce qu'ils doivent trouver de quoi meubler sur leur H24 on continu, et hop.

Par  ladynuts  |  30

Si tu as vraiment 2 entorses ce n'est pas au pied de l'escalier que tu vas commencer à avoir des problèmes mais au moment de sortir de chez toi, en prenant soit ta voiture soit les transports en commun.

Si tu parviens au pied de l'escalier monte-le en rappel, les 2 mains sur la rampe, et mets 10mn pour franchir chaque marche en prenant bien soin de t'assoir pour te reposer toutes les 3 marches, sans omettre de refuser l'aide de chaque personne qui te dépasse en te tordant de douleur ( "nan nan vous inquiétez pas je vais y arriver tout seul") et en t'affalant de fatigue à chaque micro-progression.

Avec ça au lieu d'arriver à 9h tu vas arriver au bureau vers midi sous le regard indigné de l'ensemble du personnel, et tu pourras demander à repartir à 14h pour avoir le temps de faire le chemin inverse.

Tu as aussi l'option de te faire transporter sur une civière par une ambulance, et de présenter la note de l'ambulance à ta société

Si tout ça ne suffit pas, loue une chaise roulante et au pied de l'escalier demande à des gens de se mettre à plusieurs pour la porter (avec toi dedans) jusqu'en haut, en désignant ton chef si compréhensif d'avoir eu la bonté de t'envoyer cette épreuve pour éprouver ta croyance en Jésus notre Seigneur.

D'ailleurs "dans la foulée 😂", pense à entourer tes chevilles d'un pansement d'où dépasse visiblement un morceau un peu sanguinolent, histoire de parachever le tableau.

Répondre
  doubleK  |  44

Si l'établissement est scolaire, c'est une bonne façon de se faire une belle réputation auprès de ses professeurs dès la rentrée alors que si ça se trouve ils sont de bonne foi (plus de clé ou alors l'auteur n'a pas fourni le justificatif nécessaire)

Répondre
  doubleK  |  44

@tharkun comment pourrait-on scolariser des enfants en fauteuil sinon ? Dans certains vieux bâtiment il n'y en a pas, j'étais élève dans un bâtiment datant du 18ème forcément c'était un peu compliqué de caser un ascenseur.... Mais j'ai travaillé plusieurs années dans un lycée où il y avait un ascenseur par bâtiment et on avait un élève tétraplégique justement. Dans ces cas là l'usage grâce à une clé est réservé aux personnes qui en ont un besoin justifié soit par un certificat médical soit par nécessité professionnelle. En temps que surveillante je n'ai eu droit à une clé que lors de mes grossesses par exemple sinon on avait une clé pour toute la vie scolaire pour quand on avait besoin d'un monte charge (par exemple rapporter les 1400 copies du règlement qu'on a imprimé à la reprographie 2 étages au dessus pour distribuer le jour de la rentrée)

Répondre
  ladynuts  |  30

Chercher à me faire bien voir au détriment de ma santé, c'est un sujet sur lequel j'ai personnellement déjà tranché, mais il faut reconnaître que pas mal de gens se sentent obligés de ramper, souffrir, et ignorer leur état de santé pour remplir leurs "obligations" malgré 38 de fièvre ou un état mal en point. D'autres peuvent faire 25km à pied pour aller bosser les jours de grève des transports, vu qu'on a donné à tout ça le joli nom de "conscience professionnelle" qui rend assez fiers tous ceux qui peuvent s'en prévaloir.

Par  sazie3106  |  4

Si tu travailles c'est un arrêt maladie durant ta période d'immobilisation : suivant la gravité
Si c'est une école un certificat médical te permet soit de rester chez toi et de recevoir tes cours soit de prendre l’ascendeur : j'ai aussi eu des béquilles avec interdiction de poser le pied gauche ....on ne peut pas marcher sans avoir au moins une cheville fonctionnelle

Répondre
  Advance  |  52

+1
Pour moi, double entorse = fauteuil roulant.
On peut poser le pied avec une entorse (si l'os n'est pas touché) mais pas mettre de poids dessus, sous peine d'avoir mal et retarder la guérison. Alors avec une double entorse et en béquille, difficile de marcher.