Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Imaginons que ce soit le cas. Un étudiant dont les parents paient tout de A à Z.
Est-ce si inimaginable ?
Je veux dire par là, que si il a fait une connerie ou qu'il ne travaille pas correctement, je ne trouverais pas ça franchement anormal de le priver de téléphone. Bon, pour les sorties, c'est plus dur, mais tu peux le fliquer un minimum.

Répondre
  Joliet Jake  |  50

Sur le principe, je suis d'accord. Quand on paie des études à un enfant, on a envie qu'il ne foute pas tout en l'air. Ma propre mère m'avait dit : "si tu nous plantes encore une année, tu vas bosser chez Tati."
J'ai été doublement sauvé : j'ai fini mes études et Tati a fait faillite et a été racheté par GiFI. Mais va expliquer ça à quelqu'un de 21 ans.

(En fait MC fourbit ses arguments pour quand ses filles auront l'âge de faire des études supérieures... On n'est jamais trop prudent)

Répondre
  misterSeven  |  14

Je ne suis pas d'accord. Respecter les règles de la maison, d'accord, mais l'auteur est majeur et les parents ne peuvent pas contrôler ses possessions comme son téléphone ni ses allées et venues.

Répondre
  Joliet Jake  |  50

@misterseven : Ses parents font régner la loi voire la terreur chez eux, mais tu remarqueras que l'auteur.e ne parle à aucun moment de se barrer, prendre un appart' et s'assumer financièrement.
Alors soit c'est l'étape suivante ce que je comprendrais. En plus c'est une fille, il y a peut-être des différences de traitement avec ses frères.
Soit elle serre les dents le temps de finir ses études sans avoir à bosser chez Tat... Ah ben non.

@onelexone : enfin quelqu'un qui m'appelle Jake et pas Joliet : merci ! MERCI !

Répondre
  misterSeven  |  14

L'auteur est majeure. Qu'elle habite chez ses parents ou pas, ils n'ont plus l'autorité pour décider de ses allées et venues ni de ses possessions comme son téléphone, même si ce sont ses parents qui l'ont acheté, par défaut c'est le sien !

Répondre
  Jesuisnormale  |  35

misterseven a 20 ans je vivais encore chez mes parents et c'était clair... soit je respectais les règles de la maison soit il y avait sanction soit si j'étais pas contente je me débrouillais en prenant un appart.... bah j'ai accepter et respecter, j'estime que c'est normal

Répondre
  MadameDodue  |  63

MisterSeven, justement elle a 21 ans, donc elle est largement assez grande pour se prendre un appartement / une chambre dans un foyer de jeune travailleur ou sur un campus pour aller vivre sa vie comme elle l'entend. Perso si j'avais eu des parents aussi allumés je me serais tirée à 18 ans.

Répondre
  misterSeven  |  14

MadameDodue, à 21 ans beaucoup de jeunes habitent encore chez leurs parents, surtout en ce moment. Jusqu'à mes 20 ans pareil pour moi car ma prépa était dans mon ancien lycée.

Je persiste à dire que non, les parents ne peuvent pas punir leur enfant à 21 ans comme ils le punissent à 15. Elle est majeure et tant qu'elle respecte les heures de retour à la maison, les parents n'ont pas à la priver de sortie du tout !

Répondre
  Poupoupipidou  |  46

@misterSeven : si tu es entretenu par tes parents, même de manière légitime, alors si, tu dois rendre des comptes et obéir à certaines règles fixées par tes parents. Les règles (et punitions) changent avec l'age, mais persistent.

Si une personne te donne un objet (téléphone portable pour reprendre ton exemple), oui il devient ta propriété, mais si tu déconnes avec, rien n'oblige la personne à te le remplacer.
Si un parent te paie quelque chose (loyer, forfait, abonnement x ou y), elle peut tout à fait poser des conditions... et même à l'age adulte ! "Je te paie ton forfait si tu arrête de sécher les cours".

Si tu es en prépa, tu es suffisamment grand et intelligent pour comprendre ça. Demande à Pépino, tout a un coût dans la vie !

Par  AlcorBo  |  63

Je rêverais de voir les donneurs de leçons en mode "leur toit leur loi" être obligés de s'installer chez leurs parents à la suite d'un accident de la vie et d'être privés de téléphone et de sortie...

Répondre
  Chloé Johnson  |  20

Donc toi tu souhaites aux autres un grave accident ?

Répondre
  chapelle16  |  65

Chloé c'est une tournure de phrase, ça veut pas forcément dire "se fracasser en bagnole contre un platane ", un accident de la vie ça peut être un divorce, un deuil, une perte d'emploi etc.

Répondre
  pouliche66  |  34

De toute façon tant que tu vis chez eux ils ne peuvent pas te voir en tant qu’adulte. Tu es leur enfant c’est compliqué.
Il faut partir, travailler etc. La ils commenceront à t’envisager comme un égal.
Pour le moment tu reste le petit merdeux qui fait des conneries et continue de leur casser les bonbons. Peut-être qu’ils essayent juste de te faire partir :))

Par  Jellynette  |  23

Waouh, vous êtes un peu durs dans les commentaires. À 21 ans, on peut vivre encore chez ses parents pour ses études, par exemple. Ça n'empêche pas qu'on est un jeune adulte et que les parents peuvent aussi en prendre conscience...

Répondre
  misterSeven  |  14

Lulu : peu importe la "connerie", à 21 ans on ne peut plus être puni par ses parents. À 21 ans on est majeur et on prend ses responsabilités, meme si on habite encore chez ses parents.