Par Anonyme - 6/12/2020 16:01 - France

Pas anglophone pour un sou

Aujourd'hui, standardiste, je reçois un appel d'une cliente, qui s'étonne qu'on la relance car nous sommes sans réponse de sa part. Or, me dit-elle, elle a déjà répondu au mail précédent. Je lui demande pour vérifier l'adresse mail à laquelle elle a répondu. Sa réponse : "J'ai répondu à 'NO REPLY'." VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  maegovannen  |  18

Quelle idée d'envoyer un mail nécessitant obligatoirement une réponse avec une adresse sur laquelle on ne peut pas répondre. Suivant l'organisme que vous représentez, on pourrait qualifier ça de faute professionnelle.

Par  Monsieur Connard  |  63

Je veux bien pour des personnes âgées qui ne connaissent pas les subtilités de l'informatique et (souvent) peu ou pas du tout l'anglais. Mais si on a fait le collège ou le lycée et qu'on a moins de 70 ans, c'est plutôt un très très gros gigantesque problème intellectuel de ne pas savoir traduire le terme "no reply"..

COMMENTS
Par  maegovannen  |  18

Quelle idée d'envoyer un mail nécessitant obligatoirement une réponse avec une adresse sur laquelle on ne peut pas répondre. Suivant l'organisme que vous représentez, on pourrait qualifier ça de faute professionnelle.

Répondre

Je veux bien pour des personnes âgées qui ne connaissent pas les subtilités de l'informatique et (souvent) peu ou pas du tout l'anglais. Mais si on a fait le collège ou le lycée et qu'on a moins de 70 ans, c'est plutôt un très très gros gigantesque problème intellectuel de ne pas savoir traduire le terme "no reply"..

Répondre
  latourkipenche  |  31

@ Monsieur Connard
Visiblement, on n'a pas fait les mêmes écoles. J'ai vu des gens qui avait du mal à écrire leur nom en 6ème, et à la Fac j'ai vu des cours pour Anglais grands débutants 1ère langue.
Ce qui donne une certaine idée du niveau d'anglais de certains bacheliers

Répondre
  Chloups  |  17

Quand je vois qu'il y a apparemment une loi qui oblige à traduire les expressions anglaises à la fin des pubs qu'on entend, bon ...
"French touch, touche française" éGnéééé ...

Répondre
  Guizmo38  |  6

Non mais quelle condescendance, parce qu'une personne ne sait pas traduire "no reply" elle aurait des problèmes intellectuels…. mais pour qui vous prenez-vous. Tout le monde n'a pas toujours fait d'anglais à l'école ou n'a pas eu l'occasion de le pratiquer depuis longtemps et aoublié… .

Par  Orlok  |  35

Quand on écrit à un "no reply", le mail ne revient-il pas en "undeliverable" normalement ?
(enfin bon, si elle entrave queudchi à l'anglais, ça change pas grand chose..)

Répondre
  maegovannen  |  18

Justement, un mail ne peut pas être envoyé sans adresse émettrice. Soit c'est la personne qui envoie ce mail qui utilise "noreply" et ça implique que cette personne suis un mode opératoire défini par sa hiérarchie pour répondre (à moins qu'elle s'appelle Nadine Oreply mais dans ce cas elle aurait reçu la réponse). Soit c'est un outil informatique qui collecte ses messages et les envoie à sa place. Dans les deux cas il y a un incompétent qui n'a pas fait son boulot correctement car pour éviter les erreurs de ce genre, le message comporte généralement un truc du genre "Ce courrier électronique a été envoyé via un processus automatisé. Merci de ne pas y répondre". Et surtout on n'utilise pas no-reply si le message attend une réponse.

Par  Kitsu  |  21

Compassion, j'en ai beaucoup aussi, des comme ça... Quand ce sont des personnes âgées, je comprends, mais pas quand il s'agit de jeune.

Il n'y a pas besoin d'être bon en anglais pour savoir que ce "NO" signifie. D'autant que, dans ce genre d'adresse, c'est trèèèèès souvent écrit en majuscule.

Quand à REPLY, on peut parler des "faux amis" et rapprocher "PLY" de "PLI", tout simplement.

En gros, dans tous les cas il suffit s'actionner ses neurones pendant 10 secondes pour se dire que "NO" écrit en grosses majuscules a peut-être un sens...

Répondre
  maegovannen  |  18

Un véritable professionnel ne fait pas d'extrapolation sur les capacités de son destinataire à comprendre le no-reply. Si son message attend une réponse, il utilise une adresse de messagerie où sa réponse sera lue.

Par  Chloups  |  17

TLBM (toi ou ceux qui pondent ces mails no reply) ! Ras l'bol des boites qui se planquent comme ca là, pas de mail pas de téléphone, pfff Quelque chose à se reprocher ?
Et puis hein, si elle a répondu, c'est bien parce que vous avez envoyé avec cette adresse là , donc au final, les burnes, c'est vous !