Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Répondre
  Plop  |  13

Meme a 20 balles de l'heure (les boites genre Acadomia sont autour de 40, mais l'enseignant n'en touche qu'1/3, donc environ 13E), ca fait vite cher juste pour pourrir l'adolescence de sa fille ....

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Vouloir que sa fille qui ne fait rien, se mette à travailler, c'est pourrir son adolescence ? Bah je comprends mieux le comportement de certains de mes élèves branleurs si leurs parents sortent le même discours que toi !

Répondre
  Plop  |  13

Je pense que la phrase "tres bonne eleve" dans la VDM contredit ta supposition que "sa fille ne fait rien". J'espere que tu n'es pas prof de francais, parce que l'analyse de texte ne semble pas etre ton point fort ....

Et si ce candidat au titre de meilleur pere de l'annee veut que sa fille soit plus investie dans ses etudes, c'est a lui a se bouger et de la motiver, pas a l'enseignant.

Et puis bon, le but du lycee n'est pas d'avoir la tete plongee dans des bouquins 24h/24. Un peu de deconne et de vie sociale ne feront pas de mal a sa fille.

Répondre
  Plop  |  13

C'est certainement vrai qu'on peut tres bien s'en sortir tres bien jusqu'au lycee (et meme jusqu'en L1-L2) en allant juste en cours et en faisant pas beaucoup plus. Mais forcer les eleves a bosser plus qu'ils ne le veulent risque plus de les degouter de la matiere que de leur en faire decouvrir un amour subit. Apres, si la fille etait en echec scolaire ou avait des resultats mediocres, je dis pas, mais la ca a plus l'air du pere casse-c*uilles qui considere que "de nos jours, le jeunes ne font plus rien a l'ecole".

J'ai vu plus d'etudiants qui galairaient un peu au lycee reussir sans trop de problemes a la fac que l'inverse. Simplement parce que d'un coup ils pouvaient etudier plus ou moins ce qui leur plait sans avoir quelqu'un sur le dos en permanence pour leur dire comment et a quel rythme. Si le pere souhaite tant pousser sa fille, pourquoi ne pas l'encourager a explorer plus en profondeur les domaines qui lui plaisent, mais a son rythme ?

Et effectivement, j'aurais du ecrire "bout/morceau de phrase".

Répondre
  Humour_bizarre  |  37

Tout simplement parce que certains ne trouvent pas nécessaire de travailler, on devrait les laisser ne rien faire ? C'est justement le raisonnement que je ne supporte pas. J'ai vu plusieurs élèves gâcher leur potentiel en refusant le travail parce que "bah ça va, je ne fais rien et j'ai 14...alors pourquoi m'embêter". Ils ont bien regretté ensuite de ne pas avoir l'orientation voulue parce que leurs résultats étaient "trop justes" par rapport aux autres.

Quand je vois des élèves qui se la coulent douce et qui ont juste 12 ou 14, je les pousse à travailler davantage et à avoir 14, 16, voire 18. C'est ce qui est selon moi mon devoir d'enseignant. Ceux qui ont 18 en trimmant comme des malades, je leur dis de se détendre un peu. Ceux qui en ont encore sous la pédale, je leur demande de passer à la vitesse supérieure. Ceux qui ont abandonné, je leur demande de résister et de persévérer. Et parfois, je console ceux qui même en travaillant d'arrache-pied n'y arrivent pas.

Les profs sont selon moi des catalyseurs, des personnes qui se doivent de mettre en avant les talents de leurs élèves. Et ce n'est pas en ne foutant rien, en ne leur exigeant pas de travail, qu'on y arrive.


Parfois un bon coup de pied au cul d'un élève qui se contente d'être bon sans trop de travail, ben ça donne une personne brillante qui va en prépa, etc.

Par  Humour_bizarre  |  37

Bah en même temps, il n'a pas totalement tort. Une fois, prof principale, j'ai refusé les félicitations au premier de la classe parce qu'il ne foutait rien. Même lui était d'accord avec moi. Bon, il les a quand même eues...pour son dossier c'était nécessaire. Mais les profs ont le devoir de faire suffisamment travailler les élèves. J'ai souvent de très bons qui se contentent de 15-16 de moyenne alors qu'ils pourraient avoir 18 s'ils travaillaient. Ben je les cherche, je les titille...et j'en ai quand même pas mal qui s'y mettent, au boulot. Je te souhaite de te mettre à bosser, pour ne plus être très bonne, mais brillante.

Répondre
  luluok  |  14

Qui dit qu'elle ne bosse pas, j'avais une fille dans ma classe qui travaillait comme une dingue. Je me rappelle d'un jour elle avait eu un 16 en français (et avec ce prof qui notait sévèrement c'était la meilleure note et de loin). Elle s'est mise à pleurer devant toute la classe car elle savait que ses parents allait la réprimander car ce n'était pas assez bien. Elle a été traumatisée toute sa scolarité car ce n'était jamais suffisant pour les parents. Il fait un juste milieu, l'équilibre mental est aussi important pour réussir ses études.