Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Par  latourkipenche  |  40

Même à 50 centimes, non, c'est non
Il y a deux options
: tu trouves cette situation "normale", alors attends toi à passer souvent ici
: tu penses que cette situation n'est pas "normale", alors il existe des professionnels de l'éducation qui pourraient t'aider

j'ai écrit éducation, pas élevage (on n'élève pas un enfant, on l'éduque), mais ça c'est encore un autre problème

Répondre
  chantalb  |  22

oula... vous semblez très énervé. Soit vous trouvez ça normal de vous énerver pour si peu et ça risque de recommencer, soit il est existe des professionnels de la gestion du stress :) (petit blague, le prenez pas pour une attaque)

Les enfants ont tous une période où ils testent les limites, ça fait partie de leur développement et de leur construction. Un enfant qui ne teste pas les limite à cet âge là, c'est pas forcément bon signe.

Après c'est effectivement aux parents de ne pas tout accepter. Avec mes cousins et neveux et nièces en général ce qui marche le mieux c'est l'ignorance. Ils font ça pour attirer notre attention et nous faire craquer. Si on montre que ça ne fonctionne pas, ils arrêtent. Si on gueule, ça gueule plus fort. Non seulement tout le monde est énervé, mais en plus le gamin apprend que gueuler est un moyen normal de communication.

Répondre
  latourkipenche  |  40

Il ne faut pas confondre ferme et énervé. Comme vous le faites remarquer, beaucoup (non, non, pas tous) d'enfants ont des périodes où ils testent leurs parents, et il est contre-productif de rentrer dans des négociations d'où les parents sortiront perdants
Il ne faut pas hurler "NON !", mais il ne faut pas se lancer non plus dans des explications qui risquent de ne pas être reçues correctement. On dit "non" tranquillement, fermement, et on passe à autre chose... Et on laisse le gamin le zizi à l'air (en se disant que, hélas, on ne remettra pas les pieds dans ce magasin après un affichage comme celui là). C'est lui (le gamin) qui passera à autre chose

Quand nous avons demandé à Louise, 6 ans, si elle venait faire les courses avec nous, elle nous a répondu non. On lui a demandé pourquoi, elle nous a répondu que maman lui avait dit qu'on ne pouvait pas "réclamer" avec nous, donc qu'elle n'avait aucune raison de venir

Répondre
  chantalb  |  22

C'était une boutade ma première réflexion sur l'énervement ;) mais c'est le sentiment que j'avais en lisant votre commentaire. Iil est de toute façon pas évident de cerner les sentiments de l'auteur d'un commentaire ;)

Sinon je suis d'accord avec vous sur le reste. Mais pour avoir été une enfant qui ne s'est jamais rebellée ni bébé lors de l'apprentissage de l'autonomie, ni à l'adolescence, je trouve plus sain les enfants qui se rebelle un peu et qui affirment leur personnalité. Aux parents après de recadrer. je ne sais pas si je suis très claire dans ce que je raconte haha. Mais en gros je n'ai jamais fait de bêtises, j'ai toujours fait ce qu'on m'a demandé, j'ai jamais piqué de crise et j'en ressors pas forcément émotionnellement stable au contraire :)
Mais oui, je suis d'accord que le parent ne doit pas céder à tout ! et qu'il y a des façons pour y arriver sans rentrer dans un rapport de forces :)

Par  soweitsogut  |  18

J’espère que tu as gardé ta ligne directrice et ton calme - autant que possible...

Pour la prochaine fois tu peux prévenir : tu choisis xxx et c’est tout et quand ça arrive tu rappelles la règle. Et si ça ne marche pas, il ne fait pas les courses avec toi la fois d’après. Sur mon loulou, qui s’est déjà mis tout nu à la maison et a baissé son pantalon en pleine rue pour des contrariétés du genre, ça marche bien. Je donne les règles avant, ça limite les crises. Je trouve aussi que ça se calme en grandissant. Bon courage pour la suite...