Leçon de tolérance

Par Anonyme - 09/10/2022 14:20

Aujourd'hui, j'ai accompagné une classe de CP à la piscine. Une enfant m'a demandé pourquoi j'étais grosse. Je lui ai répondu que chacun est comme il ou elle est. Elle m'a dit : "Oui, bah toi tu es grosse." Merci, je le savais. VDM
Je valide, c'est une VDM 5 668
Tu l'as bien mérité 801

Dans la même collection

Top commentaires

Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur ! Coluche

MirabellePrune 36

En même temps, vous avez répondu complètement à côté de la plaque. "Je suis comme les ours, je stocke facilement en prévision des mois difficiles."

Commentaires

Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur ! Coluche

MirabellePrune 36

En même temps, vous avez répondu complètement à côté de la plaque. "Je suis comme les ours, je stocke facilement en prévision des mois difficiles."

Étant régulièrement témoin de ce genre de questions naïves, en fait c'est une véritable question qui n'est pas un jugement négatif ou un signe d'intolérance, mais juste réellement pour savoir comment ça s'fait qu'il y ait des gens noirs, ou marrons, ou grands, petits... J'ai eu droit à mon fils qui a demandé "Mais pourquoi le monsieur est-il chauve ???" alors qu'il parlait haut et fort de mon proviseur. Rien de méchant, c'est juste que quand un enfant voit une chose qui sort de son ordinaire, il veut savoir pourquoi. Le mot peut peut-être te blesser, mais il n'y a rien de blessant dans sa question ou sa remarque. Mon fils pourrait très bien te croiser et te poser la question. Et si tu réponds vaguement comme tu l'as fait, il insistera jusqu'à ce qu'il obtienne une réelle explication; ou jusqu'à ce que j'intervienne pour lui dire que ça ne se fait pas de poser des questions sur le physique des gens. Sauf qu'ensuite il va m'embêter à me demander pourquoi. Et ensuite il va falloir que je lui explique...sauf qu'il ne va pas comprendre pourquoi des gens sont génés par leur physique, etc. Bref. Les enfants ont besoin de réponses claires et net. "Je ne suis pas grosse, on dit plutôt que je suis enrobée; et si je le suis c'est parce que -je ne sais quelle raison plus ou moins simplifiée-. En tout cas, ce n'est pas très gentil d'utiliser le terme GROS. Ça peut blesser les gens."

Grumpy Jack 26

Encore faut il avoir la patience d'expliquer. D'ailleurs, comment explique t on un défaut physique à un enfant ? J'veux dire, certains d'entre nous sont prédisposés à avoir une certaine morphologie, pilosité ou autre caractéristique et qu'on n'a pas choisi. Donc, à part répondre que c'est comme ça, comment l'expliquer autrement, de façon claire et nette (c'est une vraie interrogation) ?