Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Docendo_Discitur  |  78

Je me permets de faire un petit rappel concernant l'utilisation de cette phrase de Sartre :

« « L'enfer c'est les autres » a été toujours mal compris. On a cru que je voulais dire par là que nos rapports avec les autres étaient toujours empoisonnés, que c'était toujours des rapports infernaux. Or, c'est tout autre chose que je veux dire. Je veux dire que si les rapports avec autrui sont tordus, viciés, alors l'autre ne peut être que l'enfer. Pourquoi ? Parce que les autres sont, au fond, ce qu'il y a de plus important en nous-mêmes, pour notre propre connaissance de nous-mêmes. Quand nous pensons sur nous, quand nous essayons de nous connaître, au fond nous usons des connaissances que les autres ont déjà sur nous, nous nous jugeons avec les moyens que les autres ont — nous ont donnés — de nous juger. Quoi que je dise sur moi, toujours le jugement d'autrui entre dedans. Quoi que je sente de moi, le jugement d'autrui entre dedans. Ce qui veut dire que, si mes rapports sont mauvais, je me mets dans la totale dépendance d'autrui et alors, en effet, je suis en enfer. Et il existe une quantité de gens dans le monde qui sont en enfer parce qu'ils dépendent trop du jugement d'autrui. Mais cela ne veut nullement dire qu'on ne puisse avoir d'autres rapports avec les autres ; ça marque simplement l'importance capitale de tous les autres pour chacun de nous. »

Commentaires
Par  Docendo_Discitur  |  78

Je me permets de faire un petit rappel concernant l'utilisation de cette phrase de Sartre :

« « L'enfer c'est les autres » a été toujours mal compris. On a cru que je voulais dire par là que nos rapports avec les autres étaient toujours empoisonnés, que c'était toujours des rapports infernaux. Or, c'est tout autre chose que je veux dire. Je veux dire que si les rapports avec autrui sont tordus, viciés, alors l'autre ne peut être que l'enfer. Pourquoi ? Parce que les autres sont, au fond, ce qu'il y a de plus important en nous-mêmes, pour notre propre connaissance de nous-mêmes. Quand nous pensons sur nous, quand nous essayons de nous connaître, au fond nous usons des connaissances que les autres ont déjà sur nous, nous nous jugeons avec les moyens que les autres ont — nous ont donnés — de nous juger. Quoi que je dise sur moi, toujours le jugement d'autrui entre dedans. Quoi que je sente de moi, le jugement d'autrui entre dedans. Ce qui veut dire que, si mes rapports sont mauvais, je me mets dans la totale dépendance d'autrui et alors, en effet, je suis en enfer. Et il existe une quantité de gens dans le monde qui sont en enfer parce qu'ils dépendent trop du jugement d'autrui. Mais cela ne veut nullement dire qu'on ne puisse avoir d'autres rapports avec les autres ; ça marque simplement l'importance capitale de tous les autres pour chacun de nous. »

Répondre
  Maxence2  |  10

mdr on est pas à l'école 🤣

Répondre
  alice1948  |  48

Lis donc, tu apprendras peut-être quelque chose..

Répondre

Maxence, il n'y a pas d'heure pour la connaissance !

1825, je l'ai survolé. Pourquoi ? Car Gilbert Joseph déteste tellement Sartre et Simone de Beauvoir qu'il n'a fait que tirer à boulets rouges sur eux.
« Sartre s’est-il toujours trompé ? » est une question récurente, mais, que veut-on masquer en insistant d'une façon tellement exagérée sur les «erreurs» de Sartre ?
Sartre fût un « contemporain capital » de son siècle, son sens politique était certes douteux, avec une vision du monde abstraite au point d'en devenir le furoncle de Marx, mais comme le dit si bien Michel Winock « il témoigne d'une attention à l'histoire qui, pour être tardive, devint sans repos. Chez lui, le moraliste l'avait toujours emporté sur le politique : ce fut sa faiblesse et sa grandeur. »

Répondre
  Nekociraptor  |  60

@Maxence : s'il y a une personne pour qui TOUS les vdmiens ont du respect c'est Docendo, lis, apprend et dis merci 😂

Répondre
  LittleScorpio  |  8

@Maxence : Je m’appel aussi Maxence alors arrête de faire honte à mon prénom Merci !


Sinon super commentaire merci de m’avoir appris quelque chose que je ne savais pas ! Cette explication éclaire grandement cette phrase, qui remonte dans mon estime de par sa véracité