Faudrait savoir, hein

Par simly - 31/10/2009 13:06

Aujourd'hui, je me plains à mon copain lunatique : "Un jour tu me dis que tu m'aimes, un jour tu dis que tu m'aimes pas, faudrait savoir !" Et lui de répondre le plus naturellement du monde : "Mais n'importe quoi, j'ai jamais dit que je t'aimais." VDM
Je valide, c'est une VDM 65 517
Tu l'as bien mérité 7 113

Dans la même collection

Top commentaires

quitte le ! ( xD) jpense que cest pas trop une relation de couple que vous avez ^^

"Ca c'est fait" xD bwa~ je valide il a pas l'air de réfléchir avant de parler =/

Commentaires

Évidemment que tu gardes ton ex-copine empaillée chez toi. Tu peux faire marche arrière et prétendre que c'était de l'humour mais on connait la vérité. Blague à part, j'ai réagi un peu vite, je sais que tu blagues dans 9 com' sur 10 mais j'ai entendu ce genre de discours (et très sérieusement et pas par des hommes particulièrement machos ou sexistes) tellement de fois que je l'ai pris au 1er degré.

Hahaha, ce type est un héros. Si on se déclarait plus notre indifférence, tout irait mieux.

Je suis le seul que ça enrage de voir que des gars comme ça sont en couple tandis que d'autre super correct ce font dire non par toutes les filles?

Oulala il abuse là ^^" Il ne doit pas tellement tenir à toi miss, ou alors il disait ça pour rire (j'espère pour toi !!)

Ca dépend un peu des fesses de ta lune ?

#57: Pas du tout, vraiment pas..... T_T

Suis en mode tête à claque ce soir, donc : à tous ceux qui cherchent, ou qui pensent avoir trouvé l'Amûûr : Contrairement à ce qu'on essaie de nous rentrer dans le crâne, l'amour est une émotion (ou un ensemble d'émotions, ça reste à déterminer). A ce titre, ça va et ça vient, comme n'importe quelle autre émotion. Donc si on a une vision idéaliste de l'amour, ne pas savoir si "on aime" ou pas, c'est normal, puisque l'amour, en tant que sentiment permanent, éternel et inaltérable, n'existe pas. Ensuite, on peut décider de perpétuer la relation, et donc de s'offrir la possibilité de renouveler régulièrement l'expérience de cette émotion avec la même personne, ou pas. Et là, tout un tas d'autres facteurs entrent en compte. Ah, il y a aussi un état qu'on appelle souvent "amour", qui vient combler un manque, également connu sous le nom de "dépendance affective". Je vous livre une définition : « besoin général et excessif d’être pris en charge et qui conduit à un comportement soumis et « collant » et à une peur de la séparation » La peur de la séparation se manifeste notamment par un ensemble de ressentis et de comportements que l'on regroupe sous le nom de "jalousie". D'accord, c'est pas très poétique et encore moins romantique, c'est juste un peu plus vrai que les contes de fées. Sur ce, je vous laisse.

#61 C'est pas vrai, c'est pas possible !! Tu te trompes sur toute la ligne !! Nooooooooooooon t'es un(e) enfoiré(e) je te déteste, tu dis n'importe quoi !!! A mort, à mort !!!