Par Anonyme - 14/4/2021 17:27

Empathique

Aujourd’hui, j’ose parler de mes récentes crises d’angoisse qui me pourrissent la vie à mon copain médecin, dans le but d’être rassurée et entourée. Il me répond qu’il a déjà tout un tas de patients dans la journée et qu’il a pas besoin de ça en rentrant à la maison. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  chapelle16  |  67

Ceux qui défendent le conjoint, vous auriez apprécié que le votre vous envoie chier dans la même situation ? A la maison il n'est plus médecin mais compagnon de vie, et il doit au minimum l'écouter et la soutenir, sinon il se trouve un plan cul avec qui les termes du contrat sont clairs : pas de sentiments, pas d'implication, chacun se démerde de son côté.

Par  Lorim  |  8

Soutien à toi ! Certes, il vaut sûrement mieux pour vous deux que ton copain ne soit pas ton médecin, mais c'est quelque chose qui t'impacte en tant que personne en fait.

COMMENTS
Par  Lorim  |  8

Soutien à toi ! Certes, il vaut sûrement mieux pour vous deux que ton copain ne soit pas ton médecin, mais c'est quelque chose qui t'impacte en tant que personne en fait.

Répondre

Au point de ne pas pouvoir aider sa moitié quand elle traverse une épreuve?. J'ai travaillé avec un type hyper sympa rescapé des massacres des Khmer rouges, dont les récits feraient pleurnicher n'importe quel médecin, et bien ce type était un amour!. Le gars si tu avais le moindre petit problème, il était prêt a t'aider. J'ai retiré beaucoup d'inspiration de ma rencontre avec ce monsieur.

Par  latourkipenche  |  37

Je crois savoir qu'un médecin ne peut pas éthiquement "soigner" les personnes avec lesquelles il a une relation personnelle, mais doit les rediriger vers un confrère, sauf urgence

Google=>"L’exercice de la médecine requiert objectivité et distance vis-à-vis du patient. Aussi, soigner ses proches peut conduire à une certaine confusion des genres ou l’émotionnel et le professionnel s'intriquent.
Il n’existe cependant aucune loi interdisant de devenir le médecin de ses proches."

Répondre
  latourkipenche  |  37

@ Monsieur Connard
pas de confusion, ce n'est pas de moi, j'ai fait un copié/collé des "principes de déontologie"
Le gars n'est pas très diplomate, mais il ne commet rien d'immoral, c'est juste qu'il mérite un bon coup de pied au cul (et la valise sur le paillasson)
De plus, ce n'est pas interdit, juste déconseillé. Mais en cas de litige, il faut regarder des deux côtés du ring

Répondre
  Haldu  |  40

Oui, ne pas vouloir/pouvoir soigner un proche pour éviter que les sentiments n'interfèrent et les rediriger vers un collègue compétent, c'est une chose, et c'est totalement justifiable.
Faire une réponse sèche à sa copine en qui souffre psychologiquement sans la rediriger et sans essayer de la soutenir, c'en est une autre

Par  chapelle16  |  67

Ceux qui défendent le conjoint, vous auriez apprécié que le votre vous envoie chier dans la même situation ? A la maison il n'est plus médecin mais compagnon de vie, et il doit au minimum l'écouter et la soutenir, sinon il se trouve un plan cul avec qui les termes du contrat sont clairs : pas de sentiments, pas d'implication, chacun se démerde de son côté.

Répondre

Ca fait parti de ces trucs que certains acceptent volontier chez les autres mais surtout pas pour eux. Genre les gosses qui hurlent à la mort et qui foutent le bordel. Chez les autres c'est normal, les gosses il faut qu'ils vivent.
- Et chez toi?
- A bah nan, chez moi nan hein. ils faut qu'ils se tiennent bien.

😂😂

Par  Walktrough  |  30

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.. Voir le commentaire

Répondre
  cenlikin  |  25

Dans quelques années.
-Papa? à l'école il y a un grand qui m'embête!
-écoute mon fils , j'ai déjà trop de boulot au cabinet médical, fiche moi la paix et va voir ta mère qui reste roulée en boule dans sa chambre, ça l'occupera.

Répondre
  mann_car  |  5

Pardon ?
Admettons tu travail en temps que caissier (hors patient) si vous préférez.
Quand tu retrouves ta femme le soir et qu’elle te dit je ne me sens pas bien, tu vas lui répondre « oh c’est bon j’ai assez entendu des gens râler aujourd’hui pour t’écouter ?
Qu’il soit médecin ou non c’est ça femme en face, certes si elle ne va pas bien il faut qu’elle aille voir un professionnel mais là elle demande le besoin de son mari auprès d’elle, pas d’une consultation.

Répondre
  mann_car  |  5

Pardon ?
Qu’il soit médecin ou non c’est ça femme en face, certes si elle ne va pas bien il faut qu’elle aille voir un professionnel mais là elle demande le besoin de son mari auprès d’elle, pas d’une consultation.

Par  Zzep  |  11

Ce qui est déplorable c’est que ce n’est sans aucun doute pas au médecin qu’elle voulait se confier, mais elle cherchait juste le soutien de son compagnon. C’est triste pour elle