Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Nimphette  |  20

Oh que oui les infirmières en ont marre de porter les gens...
Mais je doute qu'elle l'ait formulé ainsi.
C'est fou comme les gens sont capables de se relever seuls en se motivant un peu...
D'autant que si Mme est allée seule aux urgences pourquoi attend-elle d'y être pour "s'écrouler au sol"?
Pour une lombalgie?! Désolée mais c'est n'importe quoi!
VDM pour l'infirmière, oui!

COMMENTS
Par  Nimphette  |  20

Oh que oui les infirmières en ont marre de porter les gens...
Mais je doute qu'elle l'ait formulé ainsi.
C'est fou comme les gens sont capables de se relever seuls en se motivant un peu...
D'autant que si Mme est allée seule aux urgences pourquoi attend-elle d'y être pour "s'écrouler au sol"?
Pour une lombalgie?! Désolée mais c'est n'importe quoi!
VDM pour l'infirmière, oui!

Répondre
  MadameDodue  |  63

Rien ne dit qu'elle y est allée seule, et on choisit rarement le moment où on va faire un malaise... Après oui par contre si l'infirmière lui a dit ça comme ça, elle ne va pas s'étouffer avec son tact.

Répondre
  Romanou  |  19

alors la je m'excuse mais avec une lombalgie ou une siatique que j'ai souvent je suis déjà restée bloquée par terre ou coucher et on a du me relever . j'ai aussi fini en urgence et je pense que tu ne te rend pas compte de cette douleur enplus si madame et fortre ça doit etre encore pire car moi qui le suis pas je n'arrivais meme plus a me remettre droite!!! et je pense qu une infirmière pourrais être déjà 1 plus diplomate et 2 juste aider ou si elle veux pas bouger son cul alors qu elle appelle quelqun pour aider ou alors encore mieu qu elle change de metier non ?

Répondre
  Haythan  |  24

Arialune, romanou, déjà, il faut bien manger. De plus, quand les gens te traitent comme de la merde, que ce soit le gouvernement, l'administration de l'hôpital, les managers, les patients, les médecins, et que tu te tapes des heures sup à gogo pour un salaire qui ne va pas correspondre à ça, ça n'incite pas à garder son calme, à être agréable et à faire attention à chacun de ses mots à chaque instant.

Répondre
  Nimphette  |  20

Désolée d'être si terre à terre, mais si vous croyez qu'il y a des croque-morts dans les hôpitaux pour nous aider avec ce genre de situation vous êtes bien loin de la réalité!

Par  3,14RATE  |  17

Je ne vous connais pas. Mais en admettant que vous soyez en obésité morbide profonde (plus de 150/200kg) elle n'a pas tort dans le sens ou le personnel n'aura pas forcément les conditions physiques. Après la phrase reste sèche et insultante

Par  alex5635  |  18

En même temps, aller aux urgences pour un mal de dos franchement .... Et je sais de quoi je parle. J'ai une maladie génétique qui nécessite de la prise de morphine au long court. Vu ce qu'elles viennent de traverser vdm aux infirmières plutôt

Répondre
  Nonorrr  |  19

Mon mari s'est déjà retrouvé aux urgence après être tombé sur un chantier à cause d'un mal de dos... votre commentaire est désobligeant. Une personne n'est pas l'autre chacun réagit différemment face à une même situation

Répondre
  MadameDodue  |  63

Je me souviens de m'être faite enguirlander par mon kiné parce que j'avais pris un rdv chez lui pour un mal de dos au lieu d'aller tout de suite aux urgences. Il s'est avéré que l'origine des douleurs étaient des vertèbres déplacées.

Répondre
  danilo64  |  5

Provincial de passage à Paris, je me suis coincé le dos : je me suis traîné chez trois médecins qui ont tous refusé de me recevoir parce qu’ils ne pouvaient prendre des patients hors parcours médical (mon médecin traitant étant lui aussi provincial). J’ai dû aller aux urgences...

Répondre
  Humour_bizarre  |  27

Ben disons que ça dépend de la douleur...tout dépend à quel point la douleur est tolérable. Parfois la douleur disparaît comme elle apparaît...sans aucune raison. Parfois la douleur persiste...J'imagine quand même que la personne n'est pas allée aux urgences pour un 3 sur 10...

Par  Eurydice Marton  |  4

Coucou, petite réponse d'une IDE! Pour ma part, j'ai déjà entendu cette phrase et (l'ai même déjà prononcer) peut être pas avec le terme trop grosse, mais en précisant que je ne serai pas en mesure de l'aider à se relever, et que je ne vais pas me péter le dos pour cela! sachez que 100% des fois, la personne se relève seule! Sûrement toujours autant douloureuse, mais pas au raz du sol où je ne pourrai pas l'aider... les lèves-malades ça existe, mais ne vont pas au raz du sol, deux solutions le portage en groupe, donc faut plusieurs personnes disponibles en même temps (essayez de trouver cela à l'hôpital) ou le lever par la personne au sol elle-même... Bizarrement, notre témoin ne dit pas comment elle s'est relevée... et je parle d'expérience, un AT de 15 jours , pour moi et un collègue pour avoir évité une chute à une dame... dos bloqué, donc deux personnes en moins dans un service où il manque du personnel...CQFD

Répondre
  MadameDodue  |  63

À mon avis la vdm réside surtout dans la manière de le dire, entre "tant que vous êtes au sol je ne peux pas, mais si vous commencez à vous relever je vais vous donner un coup de main" et "bah là je peux rien pour vous vous êtes trop grosse" (pis si vous pouviez rouler sur le côté, là vous gênez le passage 😂) ça change beaucoup de choses.

Répondre
  Nessa  |  2

Idem je suis manip radio et c'est fou le nombre de patients qui arrivent soudainement à se relever quand on leur dis que qu'il suffit de poser les mains sur le côté et de pousser ...
Depuis qu'une patiente m'a subluxé l'épaule avec trois mois d'arrêt et des séquelles je me méfie aussi ... Un autre patient a cassé les côtés d'une collègue et c'est tellement souvent qu'on nous blesse.
Par contre c'est vrai que la formulation n'est limitte