Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Je me rend compte que la vdm n'est pas forcément hyper claire, mais déjà les légumes c'est son rayon, pas le mien. Sinon pour resituer, c'est un chefaillon macho avec qui mon service à pas mal de problèmes d'ordre professionnel. et visiblement ses collègues directs on des soucis de toutes sortes avec lui. On s'éloigne du sujet, mais ça plante le décor. Et donc ce jour là j'avais besoin (entre autres) de concombres pour mes commandes, et les seuls en rayons étaient plus que moches. Le mec débarque comme une fleur les mains dans les poches, s'en suivent quelques échanges sur la dégueulassitude de ses concombres ("faut pas dire ça" qu'il me dit.) et une série de vannes au sujet de mes goûts quant à la fermeté desdits concombres. Voyant que ça ne fait pas plus rire son collègue à proximité que moi, il attrape l'un des objets du délit et commence à faire des gestes tendencieux avec pour faire rire son collègue (collègue qui avait aussi honte que moi). Au beau milieu des clients donc. Vlà l'image du magasin. Sur le coup je me suis tâtée à en parler, mais entre temps j'ai eu vent d'autres trucs donc ça m'a ôté tout mes scrupules. J'explique donc l'histoire à ma directrice, je voyais bien qu'elle continuait de me parler calmement mais qu'elle bouillait à l'intérieur. À la fin je lui dit que les blagues à la limite du harcèlement sexuel ça me passe au dessus (bon faudrait pas qu'il s'amuse trop à ça non plus, hein) mais que ça la fout vraiment mal devant les clients. Et c'est là qu'elle m'a sorti son fameux "et surtout, les concombres mous n'ont rien à faire en rayon". C'était dans le sens "non seulement il est con mais en plus il bosse mal" mais ça faisait genre "balec que tu te fasses harceler, mais les clients doivent être bien servis" ou que son cerveau s'était éteint après 2 secondes de récit, du coup j'avais vraiment envie de rire 😂

En fait, t'es jalouse MD parce que tu n'as pas pensée à le faire en premier..

Commentaires

En fait, t'es jalouse MD parce que tu n'as pas pensée à le faire en premier..

Et tu sais à quoi j'ai pensé, moi ? -"Retourne le cornichon Morty ! -Si j'attrape ce truc avec mes mains tu vas me dire que c'est une b*te d'alien ou je sais pas quoi !"

PIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICKLE RIIIIIIIIIIIIIIICK !

Le collègue non plus n'avait rien à faire en rayon, en tous cas ce jour-là !

Comme quoi on peut avoir des couilles molles et la tête dure ?

Je me rend compte que la vdm n'est pas forcément hyper claire, mais déjà les légumes c'est son rayon, pas le mien. Sinon pour resituer, c'est un chefaillon macho avec qui mon service à pas mal de problèmes d'ordre professionnel. et visiblement ses collègues directs on des soucis de toutes sortes avec lui. On s'éloigne du sujet, mais ça plante le décor. Et donc ce jour là j'avais besoin (entre autres) de concombres pour mes commandes, et les seuls en rayons étaient plus que moches. Le mec débarque comme une fleur les mains dans les poches, s'en suivent quelques échanges sur la dégueulassitude de ses concombres ("faut pas dire ça" qu'il me dit.) et une série de vannes au sujet de mes goûts quant à la fermeté desdits concombres. Voyant que ça ne fait pas plus rire son collègue à proximité que moi, il attrape l'un des objets du délit et commence à faire des gestes tendencieux avec pour faire rire son collègue (collègue qui avait aussi honte que moi). Au beau milieu des clients donc. Vlà l'image du magasin. Sur le coup je me suis tâtée à en parler, mais entre temps j'ai eu vent d'autres trucs donc ça m'a ôté tout mes scrupules. J'explique donc l'histoire à ma directrice, je voyais bien qu'elle continuait de me parler calmement mais qu'elle bouillait à l'intérieur. À la fin je lui dit que les blagues à la limite du harcèlement sexuel ça me passe au dessus (bon faudrait pas qu'il s'amuse trop à ça non plus, hein) mais que ça la fout vraiment mal devant les clients. Et c'est là qu'elle m'a sorti son fameux "et surtout, les concombres mous n'ont rien à faire en rayon". C'était dans le sens "non seulement il est con mais en plus il bosse mal" mais ça faisait genre "balec que tu te fasses harceler, mais les clients doivent être bien servis" ou que son cerveau s'était éteint après 2 secondes de récit, du coup j'avais vraiment envie de rire 😂

Kudo, MD sait se défendre toute seule mais elle a dit « à la limite du harcèlement » elle n’a pas qualifié l’acte de harcèlement. Il y a de ces gros beaufs n’empêche c’est affligeant.

@Kufo Kappi. Je ne vois pas le souci avec l'évocation du harcèlement sexuel, ce type de comportement s'y apparente totalement. Ça ne veut pas dire que blague de cul = harcèlement, mais encore et toujours c'est une histoire de consentement. Quand la personne n'est pas réceptive à son humour, voire carrément gênée, et que le gars continue d'insister lourdement, ça ne me paraît pas exagéré de parler de harcèlement.

La "série de vannes au sujet de [tes] goûts quant à la fermeté desdits concombres", c'est en effet à la limite. Mais sur le fond, la direction n'a pas tort. En tant que client, ce n'est la beaufitude des employés qui me ferait arrêter d'être client d'un commerce, surtout d'un super ou hypermarché, mais bien la qualité des produits. Si le frais est dégueulasse, j'irai ailleurs.

Oh tiens, un blablatologue.

Les remarques à votre encontre par rapport à la fermeté sont du harcèlement sexuel. Quand à l'hélicobite devant les clients mon Dieu... Vous avez bien fait d'en parler à votre direction. Je trouve aussi la réaction plutôt drôle et positive si c'est une manière de prendre du recul et non d'atténuer la faute comme semble l'indiquer votre commentaire.

@Kudo. Bah oui, pour le coup ce n'est pas tellement une question de genre. Si Madame Dodue faisait des blagues tendancieuses et insistantes à son pauvre collègue qu'a rien demandé, ce serait du harcèlement tout pareil.

Faire l'hélicobite, c'est une blague, plutôt nulle, ou marrante suivant le contexte. Dans un magasin plein de clients, je ne trouve personnellement pas ça très marrant. Faire des vannes à une personne au sujet de ses goûts quant à la fermeté (des concombres), c'est nettement plus tendancieux et si c'est répété, c'est en effet du harcèlement. Laisser des concombres mous en rayon, c'est une faute professionnelle.

@Kudo Kappi : si les rôles étaient inversés quoi ? Tu penses qu'un homme va forcément apprécier recevoir des blagues tendancieuses, non sollicitées et insistantes de la part d'une femme ? Personnellement je n'aime pas, et qu'importe que la personne en face de moi soit une femme, un homme, un serpent ou une lampe à pétrole ; quand on n'a rien demandé c'est relou. EDIT : quoique, j'ai eu moi aussi mon lot de plaisanteries un peu lourdes envers Dodue il y a 2 ans, sans connotation sexuelle, mais que j'ai répétées à l'excès.

Kudo Kappi, sauf que pour expliquer comment il en est arrivé à secouer un concombre périmé au milieu du magasin, il a bien fallu que je passe par l'étape des blagues tendancieuses. Et effectivement j'ai écrit "à la limite du harcèlement". J'ai également écrit que globalement, ça me serait passé au dessus s'il ne s'était agi que de blagues hyper lourdes (et répétées, des fois qu'on n'aurait pas entendu les 3 premières fois), même si déjà juste ça c'est hyper déplacé. Le mec c'est pas mon pote, on bosse juste dans la même entreprise et ça a jamais été ambiance PMU quand on se croise. Avec les gestes déplacés en plus, on a largement atteint la glauquitude. Et d'autre part, j'ai également écrit que j'avais eu vent d'autres choses qui m'avaient convaincues d'aller en parler. Ça a préparé le terrain pour le reste.

Je ne suis pas ici pour faire de la moralisation outrancière, et ce n'est pas parce que plusieurs membres partagent la même opinion qu'ils fonctionnent tous en meute. Si le simple fait de l'exprimer est déjà excessif, alors nous n'avons rien à nous dire. PS : Tu confonds certainement Pierre et le Loup et Le Garçon qui criait au loup.

Je rectifie ce que j'ai écrit un peu plus haut. C'est un super blablatologue.

C'est marrant, s'il y avait 3 fautes à chaque mot on aurait pu croire qu Jean-Nicolas Mysogynie avait un nouveau pseudo. Sinon plus sérieusement, kudo kappi si tu trouves que le comportement de mon collègue est complètement normal, que malgré les divers arguments donnés (par une large majorité d'hommes, cela dit en passant) tu ne vois toujours pas le problème, peut-être que toi-même tu as un comportement inapproprié en fait. Edit : c'est parce que tu n'assume pas que tu effaces tous tes commentaires ?

JE M'EN VAIS COMME UN PRÂINCE !

Yurexa 25

Moi ce qui me choque c'est que tu dises hélicobite alors que clairement zizicoptère c'est bien mieux !

C'est toi le zizicoptère !

Quel plaisir de retrouver la bonne ambiance et la franche camaraderie des commentateurs, comme ça, dès le matin :D ! Bon, je vais me refaire un café !

Yurexa, et je dis chocolatine en plus. Jake-tout-court, Tu vas te refaire un café parce que tu as recraché le premier, hein !

C'est tout à fait ça :D !