D'où tu tiens ça ?

Par Amélimélo - 19/06/2008 22:39

Aujourd'hui, je fais visiter un jardin à mon fils de trois ans. Je lui énumère le nom des légumes pour l'interroger ensuite. Arrivés devant les salades, il bloque et ne se rappelle plus du nom. Je l'aide et lui dis que ça commence par sa... Sa réponse : "Salope ?" Je suis désespérée ! VDM
Je valide, c'est une VDM 54 341
Tu l'as bien mérité 5 925

Dans la même collection

Top commentaires

A chaque VDM concernant des enfants, des gens "parfaits", et qui n'ont peut être même pas de mômes ne peuvent pas s'empêcher de donner des leçons! C'est hyper lourd! Les enfants apprennent des tas de mots pas jolis jolis à la crèche, à l'école ou même dans la rue, dans le bus, avec les cousins, les cousines plus grands et les parents ne peuvent pas être derrière eux toute la journée non plus pour leur boucher les oreilles dès qu'un gros mots est prononcé! A vous lire, les enfants devraient enchainés, avec des boules quies dans les oreilles et des bandeaux sur les yeux!!??

J'suis sure qu'il à appris ça à l'école ^^ Du moins c'est le problème de la vulgarité de mon frère l'école .. M'enfin franchement la sa me fait rire ! lol

Commentaires

*pifpafpoum* 0

@4 Attention aux jeux de mots ! (y en a qui abuse ! lol.) :-) C'est des gars comme ça qui manquent un peu dans les émissions sur le jardinage à la TV ! Pas vrai Nicolas Le Jardinier ! :o)

tu voulais que quelqun de traumatisé par les mauvais traitements à enfants tels que ce que tu décris lève la main, alors ok, pas de probléme, je suis là... et oui je n'hésite pas à dire et à redire que frapper un enfant est une maltraitance: un homme qui file un coup méme léger à sa femme, tu es bien d accord pour dire que c est une violence méme si ce n est qu'une seule fois non? Si un flic t arrete parce que tu roules pour la Xième fois au dessus de la vitesse autorisée et qu'il te frappe c est aussi une violence non? Si un parent touche les fesses de son enfant on est en droit de suspecter un abus sexuel et un attouchement, mais alors quand on le frappe, là evidemment ce n 'est rien.... mais réveillez vous, vous pensez vraiment que les gamins sont les seuls être au monde à être insensible à la violence qui émane d'un être qu'ils aiment?? Etre frappé alors qu'on est en pleine construction de sa personnalité laisse des marques psychologiques irréversible: mauvaise estime de soi, peur des autres, phobies, anxiété, retour de la violence sur soi ou sur d'autres personnes plus faibles... ben oui tu feras quoi le jour où ton gamin aura taper un autre à l'école??? tu seras mal placé pour lui enseigner qu'il ne faut pas taper puisque tu lui aura joyeusement montrer l exemple, soi disant pour l 'éducquer... car frapper c est bien faire fonctionner la "loi du plus fort" , se faire craindre... pas se faire respecter: l'enfant n'apprends pas la limite en l intériorisant mais uniquement bétise=coup : il ne sait pas pourquoi il ne doit pas le faire, quelles conséquences celà peut avoir sur autrui, il sait juste que si il se fait prendre ca fait mal... alors il le fera en cachette puisque ca n a pas été intériorisé... et quand il se sentira coupable il se fera mal tout seul... super quand méme... Le pire c est que vous ne vous rendez méme pas compte des conséquences que ca peut avoir sur toute la vie future de vos gamins... l'apprentissage se fait avant tout par l exemple et la répétition... si on donne l exemple de frapper, le coup paraitra plus banal... et l'enfant deviendra plus opposant car il cherchera la limite et comme celle ci lui paraitra etre le coup il va "chercher"... il apprendra à se soumettre par la force et non à réfléchir et à comprendre le pourquoi de l'interdit... ce n est pas de l education, c est du "dressage"... méme les vrais dresseurs de chiens ont compris que frapper ne faisait qu'enseigner la crainte de l'autre... quand vous frapper un enfant vous casser un part de sa confiance en lui...comment considérer un adulte qui frappe comme base de sécurité... comment avoir confiance en lui de facon certaine... vous faites intégrer que l'on peut "mériter" un coup... ce qui est extrémement dangereux car c est une grosse fragilité pour plus tard: penser au mécanisme de la violence conjugale: l'agresseur va jouer sur la culpabilité d etre frappée, celà ne peut se mettre en place que parce que dans l'enfance la personne à banalisé le fait de recevoir des coups... j'aurais encore beaucoup à dire... mais pour résumer: oui on peut etre tres sérieusement traumatisé, resté marqué par ce souvenir ou faire une fixation sexuelle dessus ( sadomasochisme) , de plus les fesses sont une zone intime! Oui celà modifie le type de personnalité et NON un coup nest JAMAIS bon... et c est ridicule de faire un raccourci " pas de coups= enfant roi"... celà montre à quel point vous ne savez pas que l'on peut mettre des limites sans coups... ca demande juste un peu plus de patience et la connexion de quelques neurones pour trouver des astuces... mais vous savez, il y a d excellents livres sur le sujet qui proposent des méthodes de communication non violente et de résolutions de conflit en faisant de l'enfant l'acteur de sa propre discipline... amberle, éducatrice spécialisée, ex enfant féssée, et très énervée... je précise que j'ai signalé votre message comme abus puisque je considére que c est une incitation à la violence

ah oui, tellement énervée que j'ai oublié de preciser comment je reagirais avec un enfant qui dit des gros mots: tout d 'abord lui expliquer que c'est un mot qui blesse l'autre, qui n'est pas beau et que c est interdit, si il nargue, je propose un truc pour qu'il puisse se défouler à les dire sans que je les entende: les gros mots c est à la poubelle, ou alors c est " aux toilettes, et après on tire la chasse"... en général ils passent par une période où ils aiment en dire juste parce que c est interdit, c est un moyen de permettre tout en limitant, en plus ca peut etre utilisé comme "sanction": une minute par année d'age: isolement au niveau du toilette ou de la poubelle mais en faisant passer le truc par le contrat de " tu peux en dire seulement à cet endroit". PLus grands, le truc connu c est "l'amende", ca s applique bien e n famille, et la sanction est d'autant mieux admise quand tout le monde l'applique: méme les adultes qui disent un gros mot dépose une pièce dans une tite boite. Pour les gros mots en conflit, je fais un isolement, puis je reviens sur le comportement une fois tout le monde calmé, et en général, les excuses viennent d'elles mémes après. Et surtout, se tenir soi méme à la régle... sinon ils seront les premiers à y être sensibles!

*pifpafpoum* 0

@62 & 63 Même pas lu ! Pas assez aéré... Je vais aller faire un tour dans le jardin pour voir les s......

C'est bien faut lui apprendre les mots essentiels dès le plus jeune âge ! Les mots qu'il utilisera le plus dans sa vie, comme "Salope", "Bière", "Foot", ... Je plaisante bien sûr. Sans dec', je veux même pas savoir oû il l'a entendu hein... VDM pour lui.

Je n'ai pas dit qu'on ne pouvait pas punir un enfant, mais qu'il ne faut pas le punir de manière physique. Dialoguer, envisager d'autres solutions comme le suggère amberle (#62) ne signifie pas donner un statut de roi à l'enfant. Quand je compare l'éducation que je constate en France à celle que j'ai pu observer dans des pays Scandinaves, je suis écoeuré. Pourquoi faire des enfants si vous n'êtes pas capable d'assurer leur développement harmonieux et leur bonheur, si vous n'avez pas la patience ? Amberle (#62 & 63): votre discours est plein de vérités, même si on y sent l'émotion.

#62 et #63, moi j'ai lu. Je suis assez d'accord. La technique est très bien. Tu as bien expliqué le pourquoi ne pas taper. #27, je plussoie !!! Bon, je ne connais pas ce souci, car je dis des gros mots sans doute, mais je ne fréquente pas d'enfants (ouf ! ^^). Et je n'ai pas été éduqué à coups de fessée, mais je n'ai jamais dit un gros mot devant mes parents. Ça ne "va pas" dans la conversation. Et du coup, on peut trouver des mots d'énervement bien plus poétiques. Mais la VDM est chou. S'il venait de l'entendre, il a aussitôt voulu tester ce mot, normal !

D'accord avec Lain il y a des claques qui se perdent! Vous croyez pouvoir éduquer vos gosses rien qu'en parlant? Ben regardez la société actuelle. C'est cette politique qui a mené à ça. Si il mérite deux baffes c'est carrément un devoir de les lui mettre, pour son bien à lui. Parce que si les parents se retiennent de lui mettre une baffe là, c'est pas sur que les gens dans la rue se retiennent de lui mettre un coup de poing (voir un coup de couteau si le mec est taré). Il serait temps d'arrêter vos histoires d'éducation merdique dès qu'un gosse se prend une claque. C'est du pipo! C'est bien en se brulant qu'on apprend à ne pas jouer avec le feu... Par parce que maman/papa nous l'a dit. L'humain est têtu et capricieux, il n'écoute que quand il en a envie, et ça c'est une généralité vérifiée.

Ouais, frappons nos enfants, c'est pour leur bien ! Et puis, ils nous respectent tellement après...

#68, j'espère que tu n'as pas d'enfant.. tout du moins je l'espère pour eux... Mais oui bien sûr, frappons les enfants, formidable, c'est sur comme ça il seront bien docile comme il faut, bien rangé pour entrer dans les bonnes mœurs de la société avec la raie bien soignée, qui penche à droite de préférence... Comme çà plus tard, il obéira aux gentils ordre du patron, il dira oui sans sourciller à la maréchaussée, il glissera le bulletin dans l'urne sans se poser trop de question... La violence n'a jamais mené qui que ce soit à l'intelligence, et ce n'est pas par hasard la psychologie est une science avérée.. Et puis évite de faire des généralités philosophique " vérifiés" qui se basent sur du vent ou qui ne veulent pas dire grand chose, ouvre un bouquin ça ira plus vite... Décidément on vit dans un monde de fou avec des "tarés" qui vont nous agresser partout, moi j'vous le dit ma brave dame! Mais que dis-je, heureusement qu'il y a des cameras partout pour avoir la conscience tranquille, no souci, big brother is watching you! Vive la vie mon gosse, après une bonne paire de claques dans face tu verra çà ira mieux !