Par Anonyme - 27/3/2020 10:30

Con fini

Aujourd'hui, mon collègue a atteint un nouveau stade de paranoïa, après deux ans de pics et insinuations en tous genres contre moi auprès de la direction. Je lui aurais ouvertement manqué de respect en ne lui demandant pas, "Ça va ?" assez de fois dans la journée. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Monsieur Connard  |  61

J'avoue que j'serais resté comme deux ronds de frites quelques secondes si un mec était venu me voir pour ça. Ton DRH ou ton patron aurait du te convoquer pour savoir à quel niveau de chieur ils ont a faire et de prendre une décision radicale. Ce genre de personne est un frein pour l'ambiance générale et la productivité.

Commentaires
Par  Monsieur Connard  |  61

J'avoue que j'serais resté comme deux ronds de frites quelques secondes si un mec était venu me voir pour ça. Ton DRH ou ton patron aurait du te convoquer pour savoir à quel niveau de chieur ils ont a faire et de prendre une décision radicale. Ce genre de personne est un frein pour l'ambiance générale et la productivité.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Si ça se trouve il a été convoqué pour ça justement, et c'est comme ça qu'il l'a appris. Sinon il l'aura su par une tierce personne, mais j'ai du mal à imaginer le patron le sermonner pour ça, sauf s'il est au moins aussi taré que l'employé.

Répondre
  Poupoupipidou  |  46

@MC : faut voir dans quel établissement l'auteur bosse. Dans mon cas, je suis de droit privé dans un EPIC, et une collègue de mon service m'a pris en grippe. Je ne suis pas du coin, elle oui, je n'ai pas 20 ans de copinage avec les autres collègues, elle oui. Elle est fonctionnaire, moi pas. Elle me savonne la planche auprès de nombreux collègues depuis que j'ai osé émettre des doutes techniques (qui se sont avérés pires ^^) sur un dossier vu avec son mari (qui fait partie des collègues). J'ai beau avoir écrit (pour garder des traces) des mails à mon supérieur en mettant les mots clef "harcèlement", "acharnement" ou les autres de la même famille, absolument rien n'a été fait.
Par contre, on m'a fait comprendre qu'il fallait que je limite mes doutes vis à vis de son mari. Et mon taf au quotidien est bien pourri.
Deux poids deux mesures.

Par  le barbare  |  88

C'est ton collègue qui est un peu piqué oui !

T'as qu'à lui fredonner un vieil air des années 80 :
♪♫ Comment ça va ?
Comme ci, Comme ci, Comme ci, Comme ça
Tu ne comprends rien a l'amour
Restez la nuit, Restez toujours.
Comment ça va ? ♪♫♪

Répondre
  Tharkun  |  40

Ah, que de souvenirs !
J'impressionnais ma petit sœur car je connaissais tous les couplets par cœur, en anglais, s'il vous plait !

Pour le plaisir, je viens d'aller l'écouter sur Youtube. Et je tombe sur des versions avec les couplets en néerlandais, en allemand... mais pire encore, sur une reprise par Patrick Sébastien !

Par  Scott du Canada  |  45

Arf je compatis. Il arrive que des collègues ou même la hiérarchie, nous jugent en s’appuyant sur leur qualification reconnue de comportementaliste plutôt que sur notre travail. C’est assez déroutant.