24
Par tropmochelavie - / mercredi 27 juin 2018 06:00 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  superman1  |  36

J'espère pour toi que ce ne sont pas ton ordinateur portable et ton téléphone que tu t'es fait arracher, car tu risques d'avoir des problèmes pour accéder à la pré plainte en ligne.

Commentaires
Par  superman1  |  36

J'espère pour toi que ce ne sont pas ton ordinateur portable et ton téléphone que tu t'es fait arracher, car tu risques d'avoir des problèmes pour accéder à la pré plainte en ligne.

Répondre
  offset  |  27

La mauvaise foi est hallucinante de la part des policiers lorsque l'on souhaite porter plainte.
Une amie a voulu aller porter plainte car son enfant a été victime de violence assez grave à l'école.
Je l'avais prévenu de ne pas faire un main courante, et de la fausse excuse "C'est pas dans ce commissariat qu'il faut porter plainte, ça doit être celui de votre domicile / du lieu de l'infraction / etc ...".
Mais je n'avais pas prévu : "ha ben non madame, c'est un mineur, un mineur ne peut pas porter plainte"
Du coup, elle va écrire directement au procureur de la république.

Répondre
  yemeck  |  8

Pas forcément pour des délits comme des vols à l’arraché, pickpocket il est possible qu’on nous renvoie à faire une pré plainte sur internet

Répondre
  Poupoupipidou  |  43

@ yemeck : donc ça veut dire que si tu n'as pas internet, on peut te faire des vols à l'arraché à l'infini, tu l'as dans le cul ?

Non. Une plainte est une plainte, que ça soit pour une tentative de meurtre, ou une insulte banale. Les policiers ou gendarmes n'ont légalement pas leur mot à dire sur la recevabilité de la plainte : c'est au procureur de le faire. La plainte pour insulte (ou autre ! ) doit être reçue au même titre que la plainte pour tentative de meurtre, sauf que pour insulte, ne pas se faire d'illusion : le procureur la classera sans suite.

Répondre
  Nemodu33  |  40

Désolée de te contredire mais tu as tout faux
Une plainte pour « insulte » sans être raciste, discriminatoire ou homophone n’existe pas vu que les cas pré cités sont prévus et réprimés dans le code pénal
Un policier ou un gendarme avec la meilleure volonté du monde ne pourra rien faire!

Similaires
Chargement…