Par hannibalmonami - 30/03/2019 06:30

Aujourd'hui, je suis stagiaire en psychiatrie et un patient me déclare sa flamme alors qu'on est seuls dans un couloir : "Je t'aime tellement que j'ai envie de te découper en petits morceaux, de te faire revenir à la poêle et te manger pour que tu sois avec moi pour toujours !" Ne pas paniquer. VDM
Je valide, c'est une VDM 8 793
Tu l'as bien mérité 522

Dans la même collection

Top commentaires

Ce n'est pas une bonne idée, tu finirais par le quitter en passant par la porte de derrière.

Il te déclare sa flamme pour te cuire à la poêle, logique.

Commentaires

Maintenons le stéréotype que les patients hospitalisés en psychiatrie sont dangereux ! Bravo bravo !

Tout simplement ça dépend lesquels? Et si tu es hospitalisé en psychiatrie, c’est que de base tu es dangereux. Si ce n’est pas pour les autres, tu peux l’être pour toi même (a plus ou moins long terme)

D’autant que de nos jours on n’est pas hospitalisé si facilement loin de là

Je n ai jamais dis que tous les patients étaient dangereux 😉 mais la psychiatrie n est pas un monde de bisounours non plus. Juste pour citer quelques exemples j ai eu affaire à un pyromane paranoïaque en crise, un qui te raconte comment il a poignardé sa mère à maintes reprises comme s il te racontait qu il avait mangé une pomme, un m a soulevé de terre en m étranglant car j ai eu le malheur de marcher dans le couloir et qu il ne supportait pas de voir les gens de dos. .. avec la majorité tout c est bien passé, il y a eu plein de moments de rire et d émotions, j ai rencontré de belles personnes toutes uniques et avec leurs histoires.

ça fait plusieurs années que je travaille en psychiatrie alors oui, je connais la réalité de la psychiatrie et je sais que ce n'est pas un monde de bisounours. Pour autant ce que tu racontes (A supposé que c'est bien vrai), ça reste marginal dans les hôpitaux, et souvent inhérent au contexte même de l'hôpital (qui est, tu as du t'en apercevoir, parfois très maltraitant pour les personnes qui y sont hospitalisés). La vraie réalité épidémiologique (et pas l'échantillon que tu prends, à savoir ta propre expérience de stage) c'est que 5% seulement des violences rapportées sont faites par des personnes atteintes de troubles mentaux, que les violences des patients sont plutôt dirigées vers les personnes elles mêmes (dans les personnes souffrants de troubles psychotiques type schizophrénies ou PMD 15% décèdent par suicide) et qu'elles sont souvent liées à un contexte (la précarité, l'hospitalisation...) Et Helène Romero non tu n'es pas hospitalisés parce que tu es dangereux (sauf dans le cas d'hospitalisation en péril imminent, et c'est pas les plus fréquentes), tu es hospitalisé parce que tu ne vas pas bien. Franchement si on a peur des gens avec des maladies psychiques, ou qu'on a des stéréotypes faut pas travailler en psychiatrie... (genre le terme "Pyromane paranoiaque en crise" c'est quoi franchement ? faut m'expliquer en fait ? je connais les personnes avec un trouble de la personnalité paranoiaque, et ceux là ils font pas de "crises", je connais les personnes atteintes de schizophrénies paranoides qui peuvent peut-être avoir foutu le feu quelque part ?) La destigmatisation ça commence par utiliser des termes non stigmatisant. je te souhaite de ne jamais faire un séjour en psychiatrie, ou de ne jamais avoir un proche qui en fait un. Imagine si tu fais un jour un épisode maniaque où tu te retrouves à t'exhiber en sous-vêtements, quel effet ça te ferait qu'on t'appelle "la bipolaire exhibitionniste" ?

J'ai bien conscience que c'est VDM, que c'est léger et que c'était surement pas malveillant... mais je le problème avec les blagues comme ça, c'est comme avec le sexisme ordinaire... ça se veut pas malveillant, mais ça entretient des idées qui à long terme sont délétères pour un groupe de personnes. Du coup effectivement, quand c'est sur des personnes atteintes de maladies psychiques et que ça vient d'une personne qui en plus est du milieu, ça me met un peu les nerfs en boule.

Ça dépend, c’est revenu avec du beurre ou de l’huile d’olive ??

Ne t'inquiète pas il n'y a pas de gazinière dans le service.

Définition Variante de « déclarer sa flamme » : faire cuire à petit feu

C’est un extrait d’un spectacle. L’artiste s’appelle Typhus Bronx, il serait bon de le créditer quand même. Merci pour lui

Comme quoi sa déclaration n est pas unique, le pauvre il pensait sûrement être origninal 😂. J ai zieuté vite fait sur YouTube et j ai pas vu cet extrait de spectacle c est possible de le partager? Ça M intrigue et ça me rappellera sûrement des choses 😊 Mais la petite histoire qui va te faire flipper ta race est cool 😆

Bonjour Bonjour ^^ Merci pour la publication, je ne pensais vraiment pas être publiée ah ah Vos commentaires m'ont bien fait rire ! Pour les petites précisions ça c'est passé il y a une dizaine d'année à mes débuts de monitrice éducatrice. C'était un résident très calme et discret et lorsqu'il m'a murmuré ça dans un grand sourire et avec tellement de naturel qu'on voyait que ça venait du fond du coeur ! Surement un compliment à sa façon, il n'était pas agressif pour un sous :) J'en ai vu des choses lors de ce stage et ça ne m'a pas empêché de travailler en psy par la suite ;)