Par Tom - 22/08/2013 23:40 - Espagne - Mercadal

Aujourd'hui, mon patron m'a très sérieusement avoué qu'il m'avait embauché parce qu'il croyait que j'étais gay et que "ça fait mieux pour notre entreprise d'avoir de la mixité sociale". VDM
Je valide, c'est une VDM 80 938
Tu l'as bien mérité 6 628

Dans la même collection

Top commentaires

Commentaires

demande toi si il est le seul à penser sa O:-)

Ça montre que ton entreprise est ouverte d'esprit.

Je dois avoir l'esprit aussi étroit que l'ouverture d'une nonne, alors. L'ouverture d'esprit, ça veut dire voir au-delà de ces caractéristiques, parce que là, on retombe dans le même travers qu'avec les discriminations négatives, l'auteur est vu au travers d'une orientation sexuelle supposée et pas comme une personne avec ses qualités et ses défauts.

Et puis on n'a qu'à ouvrir des entreprises spéciales gay, hetero, lesbienne, trans etc aussi non ?

Ça existe déjà, les salons de coiffure, par exemple.

Non, pourquoi faire ça, c'est de la discrimination 1 personne = 1 personne et non pas homosexuel/lesbienne/bisexuel/hétéro.

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

C'est ce qu'on essaie de te faire croire ça. C'est pas vrai, ne crois pas la propagande.

Sans vouloir entrer dans un débat, un peu de "discrimination positive" dans ce sens là ça fait du bien parfois, ne serait-ce que pour compenser avec toutes les fois où quelqu'un n'est pas embauché à cause de son origine ethnique, son orientation sexuelle, etc. Après bien évidemment que les compétences professionnelles doivent être le premier critère.

Qu'est ce qu'il faut pas entendre au nom de la mixité sociale... Du grand n'importe quoi!

Il pensait que tu amènerait de la gayeté dans l'entreprise ?

Il faut être "passif" avec les patrons ...

omkboss 29

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

"Les préjugés sont la raison des sots" V.

Traviole, il ne faut pas le dire, ça... Il y aura toujours des sots, et ils ont besoin de préjugés, et nous aussi, ça nous permet de les contrôler. C'est comme dire à un enfant de trois ans que le père Noël n'existe pas (ou que c'est un smiley de JVC, d'ailleurs), ils ne savent plus comment vivre si on leur ôte leurs préjugés, c'est pour ça qu'il y a autant de gens qui se droguent ou sombrent dans la délinquance à notre époque.