Par chronos004 - 11/09/2013 09:14 - France - Draguignan

Aujourd'hui, mes voisins ont d'insupportables adolescents jumeaux. L'un des deux s'appelant Nicolas, nous avons pris l'habitude de les surnommer Nicolas et Pimprenelle dans ma famille. C'est sous ce nom que je les ai présentés à un ami lorsque que nous les avons croisés avec leurs parents. VDM
Je valide, c'est une VDM 71 120
Tu l'as bien mérité 18 055
Reddit

chronos004 nous en dit plus

chronos004 35

Bonjour à tous, je suis l'auteur de la VDM. Déjà merci de l'avoir validée, ça fait drôlement plaisir ! J'ai bien ri en lisant certains de vos commentaires, et je vais essayer de répondre à certaines questions ! Alors déjà, ce sont bien deux garçons, des homozygotes, des vrais de vrais. Et ils sont bel et bien insupportables, le genre de petites pestes impolies qui se croient tout permis en se rendant chez les voisins sans permission, qui adorent faire du boucan jusqu'à pas d'heure, qui ne disent jamais bonjour, qui adorent embêter les bestioles du voisinage (sans non plus tomber dans la maltraitance animale, mais dès qu'ils ont l'occasion de faire aboyer un chien ou de faire peur à un chat)... De vrais petits anges... En tout cas aux yeux de leurs parents ! Pourquoi Nicolas et Pimprenelle ? Comme je l'ai dit un des deux s'appelle Nicolas, et un jour quelqu'un de ma famille à appeler l'autre (dont je tairai le prénom !) Pimprenelle. Ils ont eu bien des surnoms mais celui-là est resté, on l'a trouvé rigolo ! Et il faut dire que ça reste gentil comme surnom, au vu de leurs " exploits &quot ; . Le plus drôle dans l'histoire, c'est que c'est le moins pire (oui le moins pire !) qui prend le petit nom de pimprenelle. Après c'est sur ça colle peut-être pas à leur personnalité, en dehors du fait qu'ils aient tous des têtes à claques comme j'ai pu le lire ! Au sujet de l'anecdote, comme je travaille avec des enfants, j'ai prétexté que certains parents donnaient parfois des prénoms bizarres (et ça c'est vrai), et que je voyais régulièrement des jumeaux s'appelant comme ça (ça c'est faux, je suis un vilain menteur... j'ai honte). Même si je doute qu'un officier d'état civil accepte de tels prénoms, les parents des jumeaux m'ont cru... J'ai juste dû écourter la conversation à cause de mon ami qui était sur le point de mourir de rire. Mais quel moment de solitude... Voilà, je finis mon roman. À bientôt !

Rejoignez la communauté

La discussion se poursuit sur Reddit

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Afficher les commentaires