26
Kuruzo En dire plus :
Salut je suis l'auteure de la VDM. Je n'ai pas le moindre trouble dys-, si j'ai raté cet examen, c'était parce que le cours était très pénible et le prof tout sauf passionnant, ce qui ne motive pas du tout pour étudier. Mais évidemment, je n'allais pas le lui dire à l'examen... Je l'ai cependant réussi au rattrapage, ce maudit oral ! Bon débarras ! :)
Par Anonyme - / vendredi 29 septembre 2017 22:56 / Belgium - Flemalle
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  ninisette  |  17

À un moment donné, il est nécessaire d'entendre ce qu'il ne va pas pour progresser. Je ne vois pas où le prof a rabaissé son élève, puisqu'au contraire, il cherche d'où vient le problème.

Par  Shemselnihar  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  Shemselnihar  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  ninisette  |  17

À un moment donné, il est nécessaire d'entendre ce qu'il ne va pas pour progresser. Je ne vois pas où le prof a rabaissé son élève, puisqu'au contraire, il cherche d'où vient le problème.

Répondre
  Mezame  |  45

Ou bien il cherchait vraiment à connaître l'origine de ses problèmes pour pouvoir l'aider ? D'autant plus que si l'auteur ne s'est même pas rendu compte que son oral était raté à ce point, il est possible qu'il n'y ait rien de positif à mettre en avant.

Répondre
  FoxPoisseux  |  30

Et parfois c'est grâce à ce "genre" de profs que l'on peut s'améliorer et parfois même trouver le problème (ex: dyspraxie), c'est ce qu'avait découverte ma prof d'allemand chez un de mes camarades. Il faut arrêter de voir le mal partout au bout d'un moment ! :/

Répondre
  fanch69  |  18

Et puis à un moment donné, il faut aussi vous mettre devant la réalité. .. Vous arrivez jusqu'à bac sans le niveau, en plus on vous le donne...donc au dessus forcément ça coince. ...

Répondre
  Ethso  |  12

Hum, un point sur lequel la plupart des universitaires sont en accord (des ATER au PU), c'est bien que le niveau dans le supérieur est faible (y compris celui d'un certain nombre d'écoles coutant la peau du derch d'ailleurs, qui vendent plus leurs réseaux qu'autre chose). Quand on voit qu'on est obligé de reprendre le niveau lycée en licence...

Par  Melle_zaza  |  33

Je ne vois pas comment cet examinateur peut diagnostiquer un problème d'apprentissage alors qu'il ne te connaît pas. C'était déplacé. Et il n'a pas a se lancer dans une "psychothérapie sauvage" alors que tu es dans une situation vulnérable car si tu refuses son aide tu risques d'être mal notée en représaille.

Répondre
  Troll d'air  |  23

Rien à voir avec la psychothérapie, avoir des difficultés à apprendre ce n'est pas une pathologie mentale, c'est un problème de méthodes d'apprentissage. En bon prof, il veut savoir ce qui cloche dans la méthode d'apprentissage de son élève pour l'aider à devenir plus efficace.

Par  LeSaturnien  |  24

Ca me rappelle la fois où j'ai passé un examen oral de méthodologie. J'ai du bien le rater parce qu'au lieu de me poser des questions sur le sujet, le prof s'est contenté de me dessiner une carte de France au stylo et m'a demandé de positionner des noms de villes qu'il citait :p

Par  Kuruzo  |  26

Salut je suis l'auteure de la VDM. Je n'ai pas le moindre trouble dys-, si j'ai raté cet examen, c'était parce que le cours était très pénible et le prof tout sauf passionnant, ce qui ne motive pas du tout pour étudier. Mais évidemment, je n'allais pas le lui dire à l'examen... Je l'ai cependant réussi au rattrapage, ce maudit oral ! Bon débarras ! :)

Répondre
  Troll d'air  |  23

Ah ben oui, c'est de la faute du prof, c'est tellement plus facile que de savoir se remettre en question. Si le sujet en lui même ne te passionne pas alors que c'est une matière très importante pour réussir dans le cursus que tu as choisi, c'est signe qu'il faut peut-être réfléchir à changer de voie. Si le sujet te plait mais pas la manière d'enseigner du prof, il y a toujours des bouquins pour bosser de son côté. En post bac, on est grand et autonome, et normalement on sait ce qu'on veut. En tout cas, il est plutôt sympa ce prof de chercher à aider.

Répondre
  Mana_Peer  |  7

Ah ben oui, c'est de la faute de l'auteur, c'est tellement plus facile que de ne pas juger quand on manque d'infos ! Sérieusement, en quatre lignes d'exposition, t'en déduis que l'auteur est de mauvaise foi et doit changer de domaine d'étude ? Ca va, les chevilles ?

Répondre
  Troll d'air  |  23

Je ne parle pas ici uniquement du cas particulier de l'auteur, mais des études post bac en règle générale : on ne travaille pas pour les profs, et si on décide de ne pas bosser une matière importante parce que le cours nous déplait c'est qu'il y a un gros problème d'orientation et de motivation. Si on a choisi une filière qui nous plait et dans laquelle on veut réussir, on bosse en autonomie, on va chercher des bouquins à la BU lorsqu'un cours ne nous convient pas, ça ne sert à rien de chouiner que c'est le prof qui est nul au lieu de prendre ses responsabilités. C'est la mentalité de ceux qui réussissent leurs études à la fac, par rapport à ceux qui abandonnent rapidement. Le prof en question, je ne sais pas à quel point ses cours sont passionnants ou pas, mais il aurait très bien pu se contenter de mettre une note pourrie en se disant que c'est un étudiant pas doué ou un glandeur qui n'a rien foutu. Au lieu de ça il a cherché à aider et à reprendre la méthodologie, c'est ce que fait un bon pédagogue. Ca ne sert à rien de dire "c'est bien" à tout le monde pour encourager hypocritement si ça ne l'est pas, il vaut toujours mieux dire "ça ne va pas, mais je vais chercher à comprendre pour t'aider à progresser car tu en es capable"

Répondre
  Kuruzo  |  26

Je fais des études que j’aime et je les réussis très bien : mes notes gravitent autour de 15/20. Je ne chouine pas. Je passe mon temps à la bibliothèque. Donc ne me juge pas sans me connaitre, s’il te plait. Le sujet était intéressant mais la façon dont le cours était donné gâchait tout. Le cours était mal structuré, le prof allait beaucoup trop vite et nous inondait d’informations trop pointues pour un cours censé être une introduction. Sympa de chercher à m’aider ? Je n’ai pas dit le contraire, tous les profs ne s’impliquent pas ainsi, mais faire de la psychologie à deux balles pendant l’examen, non. On ne va pas commencer à dire ce qu’on pense vraiment à un prof pénible quand celui-ci a notre feuille de note sous les yeux ! Si mon prof veut aider les étudiants, il ferait mieux de les inviter à prendre rendez-vous avec la cellule qui s’occupe de l’aide à l’étude, elle est là pour ça. Ce n’est pas forcément la faute du prof, mais ce n’est pas non plus forcément la faute de l’étudiant !

Répondre
  surealiste  |  19

Euh Troll d'air qu'est ce qui te fait penser qu'il est en post-bac ? il peut très bien être en secondaire ou en rétho en Belgique on a des exams tout le long de nos études. De plus tu peux choisir une filière et quand même avoir un cours qui te plaît moins que les autres. De plus tout les profs quelque soit le niveau dans lequel ils enseignent ne sont pas de bons pédagogues même si ils veulent aider les étudiants. Parfois il y a même de sacrés idiots.

Répondre
  Troll d'air  |  23

Si le sujet est intéressant mais que la manière dont le cours est fait ne nous convient pas, on bosse en autonomie (ou, encore mieux, en groupe d'étudiants si les autres sont sympas et trouvent aussi que le cours du prof n'est pas terrible). On ne peut pas bosser ou ne pas bosser les matières en fonction de si le prof nous plait, alors que les BU sont pleines de bouquins. Quant à chercher l'origine des problèmes d'apprentissage, le prof l'a fait au moment où il s'en rendait compte tout simplement. Il ne cherchait pas à faire de la psychologie, mais de la méthodologie : pas de quoi être vexé, il a du en voir plein des élèves qui ont de mauvaises méthodes de travail et il ne cherchait qu'à aider. Certes, c'est pas agréable de s'entendre dire ça, mais il vaut mieux le faire lors de l'oral que pas du tout, surtout s'il y a une seconde chance au rattrapage et que d'éventuels soucis de méthodologie peuvent être réglés entre les 2 examens. Bref, je ne pense pas que tu sois chouineuse et glandeuse en règle générale et d'ailleurs félicitation pour tes bons résultats dans les autres matières, mais dans ce cas là de cet examen là pour moi c'est carrément de la chouinerie et c'est refuser de prendre ses responsabilités que de dire que c'est de la faute du prof.

Répondre
  Troll d'air  |  23

Bien sûr que certains profs sont de sacrés idiots : malgré leur parcours et leurs diplômes, certains sont même de très mauvais pédagogues, balancent leurs cours sans chercher à savoir si les étudiants comprennent et se moquent complètement de ceux qui se plantent sans chercher une seule seconde à comprendre d'où vient le problème. Mais là, le prof a justement cherché à comprendre et à aider. Ses cours ne sont peut-être pas passionnants (j'en sais rien, j'y étais pas et on a un seul son de cloche) mais au moins il s'intéresse à la réussite de ses étudiants. Et parce que certains profs font mal leur travail, les universités se munirent de bibliothèques permettant aux étudiants sérieux de compenser. Y compris dans des matières qu'on aime un peu moins mais qui font partie de la filière qu'on a choisi, c'est le jeu.

Chargement…