38
Par Anonyme - / vendredi 24 novembre 2017 06:00 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Tthalita  |  26

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MadameDodue  |  45

Ne compare pas ce qui n'est pas comparable, Tthalita. La loi dit qu'un chat -ou un chien- doit être identifié dès qu'il a 6 mois, dans le cas contraire il est considéré comme n'appartenant à personne. Ça permet d'éviter les vols comme ici entre autres, mais également de les retrouver quand ils se perdent. C'est bien joli de crier à la liberté du chat qui n'a de maître que lui-même, mais quand on adopte on prend les responsabilités qui vont avec. Soit l'auteur a les documents qui prouvent que c'est son chat, soit c'est sa parole contre celle de la voisine.

Répondre
  Tthalita  |  26

Je ne prône pas la liberté du chat, je dis juste qu’un être vivant ne devrait appartenir à personne. Peut importe ce que disent les lois. Personnellement, je ne pense appartenir à personne. Chacun son point de vue, si tu veux voir les êtres vivants comme de la marchandise dont on peut disposer, libre à toi.

Répondre
  Tthalita  |  26

Et pour finir, en quoi un bébé est il différent d’un chaton ? Je compare ce qui est comparable, peut m’importe si vous êtes choqué : ce sont tous deux des êtres vivants qui ne sont pas autonomes : un bébé ne peut survivre sans sa mère, un chaton non plus.

Répondre
  MadameDodue  |  45

Je n'ai jamais dit que la voisine n'avait aucun tort, hein. C'est simplement qu'étant bénévole dans un refuge, les gens qui ne font pas identifier leur animal et qui viennent se plaindre après m'exaspèrent. Mais pour l'exemple du poisson, si elle rentre chez toi pour se servir, on appelle ça un cambriolage. Si en revanche elle prend un truc qui est dans son jardin ou dans la rue et qui n'appartient officiellement à personne, légalement elle est dans son droit. Alors qu'il suffit juste d'une puce qui se pose en quelques secondes pour que ce genre de problème soit évité.

Répondre
  MadameDodue  |  45

Qui a parlé d'objet ? Relis mon commentaire un peu plus bas... Et qui a parlé de chaton ? La loi parle d'un animal de plus de 6 mois, au dernières nouvelles il est autonome. Un animal ne devrait appartenir à personne... Mais pourquoi tu as fais identifier tes chats alors ? Quant aux bébés humains, ne les declare-t'on pas également ? Peut importe que la loi te convienne ou pas, tant qu'elle sera ce qu'elle est tu dois t'y plier. La faire changer est un autre débat, mais tu ne peux pas choisir ce que tu veux contourner ou pas selon ce qu'il te chante, ça ne marche pas comme ça ^^

Répondre
  Tthalita  |  26

C’est bien d’être bénévole ! J’ai fait identifier mes chats pour pouvoir avoir une chatière électronique, pas pour prouver qu’ils sont à moi. J’espère bien que si un jour ils ne se sentent plus bien chez moi (ce dont je doute), il partiront, pour pouvoir être heureux. Je me mets à la place que l’auteur : j’ai perdu mon chat pendant deux mois, j’ai pleuré longtemps, pensant à sa mort, pour qu’il revienne 3 mois plus tard. Il est horrible de perdre son animal. Alors, quand on sait que c’est sa voisine qui l’a pris... C’est inhumain. Lorsque je laisse mes chats pour les vacances, cela m’attriste et attriste mes chats aussi. Un chat s’attache à ses « maîtres ». Il est anormal de penser qu’un chat appartient à quelqu’un, c’est une relation de confiance... Si il n’y a plus de confiance, il n’y a plus de relation : personne n’appartient à personne.

Répondre
  reahnn  |  17

Faut arrêter votre fanatisme à deux balles, heureusement qu'on vit dans une société régi par des lois... Que tu le veuilles ou non, en matière de droit un chat domestique est un bien meuble, comme tous les autres animaux domestiques. Si demain, un chien surgit sous les roues de ma voiture, ca sera son propriétaire qui sera considéré comme responsable principal de l'accident. C'est la réalité

Répondre
  MadameDodue  |  45

Oui comme dit reahnn, tu en es responsable, ce qui implique que tu dois agir en conséquence de leur sécurité et de leur bien-être. L'identification en fait partie que tu le veuille ou non.

Répondre
  Tthalita  |  26

Bien. Je ne vais pas poursuivre cette discussion. Elle est stérile. Vous refusez d’entendre mes arguments, et restez campé sur votre position. Il est temps pour moi d’aller discuter avec personnes capables de s’écouter les unes les autres. Adios !

Répondre
  MadameDodue  |  45

C:est pas qu'on écoute pas tes arguments, c'est qu'ils sont hors sujets avec les coms de départ. Il était conseillé plus haut à l'auteur de porter plainte si ses chats sont identifiés, j'ajoute que s'ils ne le sont pas ça va être compromis. Tu pars dans un discours qui se veut philosophique sur la liberté et la propriété alors qu'on parle d'un moyen légal de récupérer le chat. A titre d'exemple comparatif, si j'ai un accident de voiture parce qu'un gars bourré sans permis m'est rentré dedans; il aura beau être à 100% en tort et complètement responsable de l'accident, si je n'ai pas mis la ceinture de mon gamin parce que j' estime que c'est une entrave à sa liberté, je serais responsable du fait qu'il a fini la tête dans le pare-brise. Ici c'est un peu pareil, on n'a jamais dit que la voisine était nette et qu'elle n'était pas responsable de la situation (surtout si elle sait que les chats en question ne sont pas des chats errants), en revanche si les chats ne sont pas identifiés, l'auteur a une part de responsabilité dans le fait de ne pas pouvoir les récupérer. Un autre exemple tout bête de l'utilité de L'identification, un type à été témoin d'un chien se faisant poquer par une voiture, il a emmené le chien chez un véto, chien non-identifié, les maîtres n'ont pas pu être contactés, le chien à été euthanasié alors qu'une opération aurait pu être tentée (même si à priori il avait peu de chances). Le conducteur qui l'a percuté et qui ne s'est pas arrêté à beau être un connard fini, si les maîtres avaient agit de manière responsable en l'identifiant, le dénouement aurait pu être plus joyeux.

Par  MEMOIREDEPOISSON  |  43

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Nightbird83  |  14

Complètement faux (et con) Si j'achète un chat, peu importe que ce dernier soit libre et fasse ce qu'il veut, je suis son propriétaire, point. Le fait de posséder un animal est indépendant de la liberté de ce dernier. Je suis a 100% propriétaire de mon chat quand bien même je le laisse gambader.

Répondre
  Alodisdisset  |  15

et si il est enfermé par la voisine chez elle ? tous les chats ne sont pas libres de se promener où ils le souhaitent. et les vols d'animaux réels existent...

Répondre
  Poupoupipidou  |  40

@ Nightbird83 : autant un chien battu restera chez son "maitre", autant un chat foutra le camp s'il n'est pas bien, même si tu es son "propriétaire". Ceci dit, voir un animal de compagnie comme un meuble, c'est bien triste. Un animal est un être vivant, pas un objet.

Par  Scott_du_canada  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Alodisdisset  |  15

ça dépend si elle le garde enfermé, le chat peut rien y faire et peut pas vraiment émettre un avis sur son lieu de domicile. j'ai une voisine de mes parents qui a fait ça, elle a déménagé on ne sait où en amenant le chat.

Similaires
Chargement…