46
Par Dobby - / jeudi 6 décembre 2018 23:00 / France - Le Meux
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  izou  |  19

Parce qu'elle a déjà 9 ans et que les autres élèves de sa classe se moqueraient d'elle? Dans une autre VDM, une fillette de 8 ans disait être enceinte d'un homme adulte. Une rencontre entre ces deux filles pourrait donner des conversations intéressantes.

Commentaires
Répondre
  izou  |  19

Parce qu'elle a déjà 9 ans et que les autres élèves de sa classe se moqueraient d'elle? Dans une autre VDM, une fillette de 8 ans disait être enceinte d'un homme adulte. Une rencontre entre ces deux filles pourrait donner des conversations intéressantes.

Par  Gaston  |  9

Elle a raison, il ne faut pas raconter des histoires de père noel, petite souris, j'en passe et des meilleurs, leur annoncer un jour ou l'autre qu'on s'est bien foutu de leur gueule et s'attendre à ce que lorsqu'on parle de Dieu, ben là ils ne doutent pas....

Répondre
  Djef Ray  |  15

La fille de l'auteur répond qu'elle croit à la religion, justement, pas qu'elle n'y crois pas...

Pour ma part, je trouve que le père Noël est une jolie tradition, pas un "foutage de gueule", il faut savoir l'expliquer aux enfants lorsqu'ils comprennent. Nous sommes une espèce qui se construit grâce aux histoire, c'est une étape nécessaire du développement chez les enfants, pour acquérir progressivement la capacité d’appréhender des concepts abstraits, des notions de valeurs morales, etc. Ne parler à un enfants uniquement de choses vraies ne serait pas lui rendre service, car son intellect n'est pas près à recevoir certaines informations qui seraient trop brutales et risqueraient de lui laisser des traumatismes durables. Lui raconter des histoires de fées, de sorcières, de loup, etc lui permet de se familiariser avec l'idée qu'il existe des personnages gentil, d'autre méchant, puis plus tard, que beaucoup se situent entre ces 2 extrêmes, et que cela concerne tous les êtres vivant, par exemple.

En ce qui concerne la religion, ce n'est pas tout à fait pareil, il s'agit là de convictions personnelles dont personne ne peut raisonnablement affirmer la véracité ou non. Associer cela à une fable relève du non respect vis-à-vis des croyants, qui peuvent se sentir insultés d'être infantilisés de la sorte. Je précise que je ne suis pas croyant (je suis agnostique, exactement), et que je ne milite pas pour ma "paroisse", je donne simplement mon avis

Répondre
  myam1myam  |  37

Et pour être sûre on est d’accord dans ce cas que vous ne croyez pas aux esprits?
Parce que finalement beaucoup d’adultes qui décident pour leur enfants “qu’il est temps qu’ils arrêtent de croire aux histoires” vont eux mêmes croire aux esprits ...

Répondre
  Gaston  |  9

En fait on est du même avis, associer la religion a une fable (le père noel c'est une invention de coca cola ne l'oublions pas, une déformation grotesque du traditionnel Saint-Nicolas) c'est un manque de respect pour la religion, mais de plus cela rend très difficile pour les enfants la distinction entre ce que les parents disent en sachant très bien que c'est faux (il existe un père Noel), et leur affirmation de la foi (je crois en Dieu, dont ne peut pas non plus prouver l'existence ou non, affaire de conviction personnelle). C'est connu, les "vrais" croyants évitent de "polluer" la foi des enfants. Mais je suis pour les histoires, les contes etc, bien sur c'est nécessaires! Seulement les enfants ne sont pas trompés, on ne leur dit pas que le Petit Poucet existe vraiment !!!

Répondre
  Djef Ray  |  15

@Klarann : Ben, campes toute la nuit du 24 au 25 devant ton sapin, avec café, boisson énergisante et pot de chambre (parer à tout pour ne pas avoir besoin de bouger, ne pas s'endormir et ainsi être sûr de ne pas le louper), et tu seras fixé ;)

@Gaston
C'est vrai, tu as raison, il devient difficile, et un peu troublant de faire la distinction... Personnellement, j'ai laissé croire mes enfants au père Noël, d'abord pour qu'il ne tiennent pas un discours différent des autres enfants, ensuite pour leur permettre de s’émerveiller devant un truc potentiellement magique, avant de grandir et se prendre le mur de la réalité en pleine face :D En sachant que le jour où ils découvrent le pot aux roses, je suis capable de leur expliquer pour quelle raison j'ai fait cela.
Pour ce qui est de la religion (ou les esprits), je trouve navrant qu'on impose un dogme, dans un sens ou dans un autre. Je préfère leur expliquer qu'il existe des religions, et que chacun est libre d'y croire ou pas, qu'il s'agit d'une opinion personnelle, mais que personne ne peut être sûr, plutôt que de leur affirmer que ce que je crois est la vérité, comme le font bien des parents, qu'ils soient croyant ou athées. C'est, je pense, un des meilleurs moyen de fabriquer des intégristes de tous bords.

Répondre
  klarann  |  38

@Djef Ray bah non car je te répondrai que c'est parce que tu es resté éveillé qu'il n'est pas passé, qu'il faut être endormie c'est tout. Bref quelque soit le sujet tout ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeter sans preuve

Répondre
  Medhi Mwajamie  |  13

@Djef Ray En fait, même si tu campes toute la nuit devant ta cheminée et que tu ne vois rien ça prouve... rien du tout. Un extrémiste de Noël pourra te sortir une explication du style "Mais si il existe, mais tu n'as pas été assez sage/il savait que tu l'attendais et il n'est pas passé pour ne pas être vu/..."

En fait, ce que tu propose, c'est une démarche scientifique. Sauf que le gros barbu, les dieux et compagnie sont tout sauf scientifiques: l'un des grands principes pour qu'une théorie soit scientifique, c'est qu'elle soit réfutable (K. Popper), or tous les systèmes de croyance sont blindés pour résister aux critiques. Et même quand un de leurs éléments est battu en brèche, il suffit de laisser le doute entre sens propre et figuré et le problème est réglé.

@Gaston Le père Noël n'est pas une invention de Coca-Cola (même si la marque l'a sûrement popularisé en faisant de lui l'égérie du saccharose), vu qu'on trouve des traces du barbu (parfois en rouge, parfois en vert) en France dès 1846, alors que la marque n'est arrivée en France qu'en 1919.

Répondre
  LAlbert11  |  23

Bah, tu prends les hypothèses proposées: Un vieux gros barbu habillé en rouge qui se balade en traîneau la nuit de noël pour distribuer des cadeaux aux enfants sages.

Tu peux difficilement tester le personnage en lui-même. Pour le moyen de transport tu peux juste utiliser la physique pour dire que c'est improbable (ou alors le modèle de physique actuel est mauvais).

Par contre, pour le dernier point, et qui reste le principal, c'est facilement testable: tu dois répertorié, dans un échantillon suffisamment grand et représentatif (cas extrême: toute la population enfantine) le nombre de cadeaux "apparus" durant la nuit du 24 au 25. Il m'est d'avis que le nombre sera (proche) de 0. Alors soit tout les enfants ont été vilains, soit l'hypothèse de base est fausse.

Répondre
  klarann  |  38

@ LAlbert11 ok et dans le cas de dieu tu fais comment? car bon les "miracles" peuvent avoir moultes explications et un simple témoignage n'est pas une preuve, sinon je vous dit que hier j'ai vu une licorne bleu dans mon jardin.

Répondre
  kwalish  |  57

Djef Ray: "La fille de l'auteur répond qu'elle croit à la religion, justement, pas qu'elle n'y crois pas...", nope elle ne dit pas si elle y croit ou pas, elle parle seulement du Père Noël.

Mais je suis d'accord pour dire que c'est une jolie tradition et pas un foutage de gueule et justement:

Gaston: Le jeu c'est de trouver la ligne de crête où l'on ne ment pas à ses enfants et en même temps on essaye de les pousser à se poser des questions pour développer leur sens critique (quand ils sont en âge), pas facile mais fun! Il me semble que c'est aussi l'approche de Dolto d'ailleurs.

Edit: Lalbert13> C'est ce que KLarann et Medhi Mwajamie expliquent: on va te dire que c'est parce-qu’il n’apparaît pas si on est réveillé. tu vas vouloir mettre des cameras mais pareil on va te dire qu'il ne vient pas devant les cameras ou qu'il n’apparaît pas dessus (bah oui sinon on aurait déjà des images, non?) ... bref c'est un combat perdu d'avance. Quelqu'un avait d'ailleurs fait un calcul de la vitesse théorique du Père-Noel pour passer dans toutes les maisons du monde en une nuit ... il devait voler au dessus de la vitesse de la lumière il me semble. Mais là idem on va te dire: mais non en fait il y a plusieurs Père-Noel, etc. Dis autrement, tu pourrais approcher le problème de manière scientifique s'il n’était pas à hypothèse variable ...

Répondre
  Laure Martin  |  10

Personnellement je ne considère pas le père Noël comme un énorme mensonge. Dans un sens, les parents, les grands parents, la famille sont tous des pères Noël pour les enfants. Alors OK il a pas un traîneau et des Rennes et il n'est pas seul. Mais c'est plus enjoliver la réalité que de mentir

Répondre
  Djef Ray  |  15

Alors en fait, si, il est facile de prouver que le Père Noël n'existe pas, puisque l'on peut facilement prouver qu'aucun cadeau n'est distribué de façon "magique", en retrouvant la trace de la fabrication et de l'achat de chaque cadeaux dans le monde...

Ou alors, s'il existe, le Père Noël est un bel enf****, en plus d'être une grosse feignasse et une belle pince, car il profite du fait que les parents n'y croient pas pour les laisser acheter et distribuer les cadeaux à sa place, et qu'en plus, il ne se déplace même pas pour en distribuer à ceux dont les parents sont trop pauvres, ou absents...
Je vais faire le test cette année, je vais dire que je crois au Père Noël, et n'acheter aucun cadeaux pour mes enfants, neveux et nièces, et voire s'il fait le job ou pas. J'irai me coucher, pour ne pas fausser l'expérience, et je constaterai au petit matin la preuve ou non de son existence.

Pour Dieu, ben, je meurs un coup et je reviens, ok ? ;)

Répondre
  LAlbert11  |  23

Je n'ai pas parlé de dieu, ça c'est de l'indécidable. Je parlais uniquement du cas du père noël:

Si l'hypothèse c'est "La nuit du 24 au 25, les enfants sages reçoivent des cadeaux d'un vieux barbu", il suffit de vérifier, le matin du 25, si il y a effectivement des enfants sages ayant reçu des cadeaux ne venant pas de sources identifiées (parents, famille, amis). Dans ce cas, l'hypothèse de départ est fausse, et c'est à ceux qui la propose de la corriger ou de la retirer.

On pourrait par exemple affirmer qu'il existe un vieux barbu habillé de rouge et souhaitant livrer des jouets aux enfants sages, mais qu'à cause d'une panne de rennes, il ne livre plus rien depuis des siècles.
Mais là ce n'est plus une hypothèse testable donc c'est sans intérêt.

Par  Victor M. De Oliveira  |  19

Eh ! Oui, c’est un mystère.

Par  Sophinettte  |  33

Lui annoncer si proche des fêtes... Ça pouvait attendre quelques mois, lui laisser encore la magie de Noël pour cette fois. Elle n'a que 9 ans et l'aurait découvert de toute façon d'elle même d'ici peu

Par  earthwormjim357  |  24

Père Noël, Dieu, on te demande d’être sage pour avoir des cadeaux, et dans les 2 cas on est face a des types qui peuvent voyager en traineau à la vitesse de la lumière, faire apparaître des vierges ou rentrer dans une cheminée de 30 cm de large alors qu’ils font 130kg, bref croyez ce que vous voulez mais ne vous moquez pas des autres... 😀👍

Chargement…