Par mary74 - 26/03/2014 20:26 - France

Aujourd'hui, dans la classe de CM2 où je suis maitresse, nous avons discuté du fait que les filles ont des hanches plus larges que celles des garçons. Désireuse d'amener les élèves à réfléchir un peu, je leur ai demandé s'ils en connaissaient la raison biologique. Réponse de Wayne : "Parce qu'elles font plus caca." VDM
Je valide, c'est une VDM 90 372
Tu l'as bien mérité 10 535

Dans la même collection

Top commentaires

Caca-tastrophe!!, tout le monde le sait des 5 ans

- Donnez-moi le nom d'une île, les enfants! - Lil Wayne! *coupdebambou*

Commentaires

Caca-tastrophe!!, tout le monde le sait des 5 ans

C'est le drôle de pseudo du mec au dessus

Boletus 28

Effectivement, je n'avais pas vu ! Ton commentaire m'a donc semblé totalement aberrant haha

L'explication simple et logique !

pourtant on m'avait dit que les filles ne faisaient pas caca :O on m'a menti ?...

Meeerde... (oui je sais elle est facile ^^)

Logique mais Bruce ne le savait pas.

#121 c'est pour ça que depuis Bruce Lee ?? xD

Il s'appelle vraiment Wayne? Le pauvre :o

Son prenom etait peut etre Bruce ? *fuit*

Évidemment, prononcé avec un accent de m... pardon, "typiquement français", ça doit être moche. (ouais je suis vexé. Je vis avec un Wayne :D)

- Donnez-moi le nom d'une île, les enfants! - Lil Wayne! *coupdebambou*

Oui en même temps c'est pas courant de donner à son enfant un prénom qu'on déteste...

Ou alors, c'est qu'il n'était pas désiré.

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même
gniongnion 8

ses parents doivent pas l'aimer pour lui avoir donné un nom pareil

ce ne sont pas des reflexions mais des moqueries car ton post est sans interet! logique que tu va aimer le prénom que tu donne a ton enfant, c'est la que ces personnes voulais en venir et moi, ca ma bien fais rire! faut savoir prendre les choses au second degré parfois, c'edt utile.

Princesse Quiche 26

Exactement. C'est évident qu'un parent aime le prénom qu'il donne à son gamin, mais il faut dire ce qui est : les prénoms anglosaxons de ce style donnés en France ont une connotation "beauf". On peut donc considérer que ce n'est pas forcément faire un cadeau à son enfant de l'appeler comme ça. C'est tout.

Toi, tu vas avoir des problèmes, de très gros problèmes !

Princesse Quiche 26

Cuba_Libre : C'est pour ça que j'ai bien pris le soin d'écrire le mot "connotation" au lieu d’asséner que tous les Wayne (/Jason/Dylan/etc.) SONT des beaufs, ce qui n'est pas mon propos. Mais concrètement, un prénom n'est pas qu'affaire de goût personnel, il s'inscrit toujours dans un contexte socioculturel ; il ne sera pas du tout perçu de la même manière selon les pays, les époques... Bien sûr, libre à chacun d'en tenir compte ou pas, mais c'est bien d'en avoir conscience quand on choisit d'appeler son enfant comme ci ou comme ça.

Tu est très pédagogique Princesse Quiche :)

Princesse Quiche 26

Déformation professionnelle ;)

J'ai l'impression que Zlatanette, tu lis pas les réponse qu'on te met ou à moitié. Tu réponds tout à côté OO

#41Oui mais tu es du bon côté de l'Atlantique, comme moi. En Floride c'est les noms français qui écorchent !

La connotation selon les pays, je connais un cas sympa, j'ai une amie qui est suédoise et elle s'appelle Martine. Tout à fait sympa la bas, sauf qu'en France avec les différentes BD Martine mais surtout les dérivés elle a pris cher ^^.

L'avenir serait direct tracé selon nos prénoms ! Et donc si on le change on peut passer de pecore à riche en un rien de temps ? MAIS BIEN SÛR

Princesse Quiche 26

Aquilaris : Non, l'avenir n'est évidemment pas tracé en fonction des prénoms, c'est un gros raccourci que de dire ça, et c'est aussi absurde que de penser que chaque prénom donne des qualités bien spécifiques comme on le lit dans certains bouquins ("les Bernard sont comme ci", "les Patrick sont comme ça"...) Cependant, il y a régulièrement des études sociologiques qui montrent que les personnes portant certains prénoms réussissent mieux (au bac, par exemple), que d'autres. Tout simplement parce que certaines modes de prénoms varient en fonction des classes sociales, et que l'on sait pertinemment que la réussite scolaire puis professionnelle est plus facile dans les milieux aisés que dans les milieux plus modestes (même si bien sûr, là encore, c'est une tendance générale, pas une règle immuable !) Les prénoms anglosaxons (Jason, Dylan, Killian, Kimberley...) sont plus à la mode dans les milieux populaires que dans les milieux aisés, où la tendance est plutôt tournée vers les prénoms classiques voire BCBG. Souvent, ces prénoms anglo sont hérités de feuilletons américains type "Feux de l'amour", c'est pourquoi ils sont connotés (et encore une fois, j'insiste sur l'idée de CONNOTATION) comme culturellement au ras des pâquerettes, manquant de classe, etc. Donc pour en revenir à ma conclusion précédente : oui, les gens appellent leurs gamins comme ils le veulent, mais le goût personnel n'est pas le seul critère d'appréciation d'un prénom, il y a toujours un ancrage socioculturel derrière.

Princesse Quiche 26

Le sociologue Baptiste Coulmont avait fait une étude très intéressante sur le pourcentage de mentions "Très bien" au bac l'an dernier en fonction du prénom, avec un tableau très parlant : dans la zone entre 2 et 5%, on trouve des prénoms comme Kevin, Dylan, Jordan, Mégane, Cindy, Tiffany, Steve... Et parmi les pourcentages les plus élevés (parfois plus de 20% de mentions TB) : Adèle, Diane, Juliette, Louise, Grégoire, Constance, Gabrielle, Joséphine, Alix...

Le copain de ma meilleure amie s'appelle Wayne et il est très gentil et pas beauf du tout. Donc oui, je suis vexée.

La congolexicomatisation des lois du marché (Aidez-moi, je suis possédé !)

Mais oui c'est clair ! La nucléarité des rollers explique clairement cette logique !