15
Par j'vais aussi me mettre sur le trottoir. oh wait... - / mardi 11 juillet 2017 11:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  iLioO  |  30

On dirait un synopsis de film dramatique. Abandonné dans la rue dès son plus jeune âge, il perce en tant qu'artiste et revoit celle qui n'a pas voulu de lui. De son côté, la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Saura-t-il lui pardonner et la prendre sous son aile ?

Commentaires
Par  soufa2m  |  28

J'aime bien en faire la suggestion dès que je peux, mais si VDM pouvait aussi être une sorte d'espace collaboratif pour les artistes, les jeunes entrepreneurs, voire les demandeurs d'emploi, ça pourrait être pas mal. Le site rencontre un beau succès, il peut pourquoi pas faire caisse de résonance.

Répondre
  cicou24  |  26

C'est plus ou moins les VDM illustrées. Ce sont souvent des jeunes artistes qui proposent des illustrations. À part ça, je ne vois pas trop comment VDM pourrait être un tremplin pour jeunes artistes, ce n'est pas vraiment le but.

Par  Duriel  |  36

Mais... est-ce qu'une artiste peut vraiment être au chômage ? ça dépend des branches ? Finalement quand tu fais une oeuvre, tu peux la vendre, ça rapporte ce que ça rapporte, mais est-ce qu'on peut vraiment dire que t'es au chômage ? Si tu continues à bosser, faire des jolies oeuvres, les vendre à des galeries, je ne sais pas, ça te rapporte des sous, si les gens acceptent de les vendre aux amateurs de tes oeuvres, est-ce que ça ne dépend pas un peu de toi aussi ? Je veux dire, passé le syndrome de la toile blanche, ou du manque d'inspiration de manière plus générale, est-ce que toi en tant que tel, si tu t'attèles à une série d'oeuvres pour les vendre, même en étant au chômage, ça ne te ferait pas quelques sous ? J'y connais rien dans la branche de l'art moi je demande, quelqu'un a des précisions sur ça ?

Répondre
  chabouille  |  34

Je ne comprend pas vraiment ta question...La tu cites l'exemple d'un peintre, mais un artiste peut aussi être un comédien par exemple. Si personne ne t'embauche pour jouer, oui tu es au chômage, comme tout le monde...

Répondre
  Duriel  |  36

Hum... non j'ai dit oeuvres de façon plus générale, donc un sculpteur aussi, un ébéniste, tout ça. Mais il est vrai que j'ai oublié que l'art n'était pas qu'affaire de fabrication, mais également de talent moins manuels. Tu m'as donné un bout de réponse en effet, chabouille, mais j'attends encore d'autres réponses. Comme je le conçois, la plupart des gens n'utilisent pas le terme d'artiste s'ils sont comédiens, acteurs ou chanteurs, ou musiciens, mais plutôt le terme précis. Voilà pourquoi je me posais cette question. Et pourquoi pas une complément de la part de l'auteur, ça serait pas mal. Je me demande vraiment comment, hors comédiens/acteurs et autres, les artistes manuels sont reconnus en terme de feuille d'imposition par exemple, quel est le vrai nom de leur métier, eux qui ne sont pas soumis aux mêmes contraintes que les secteurs plus courants. Dans le pire des cas j'invite ceux qui ont une vraie réponse à me contacter par MP, et les trolls à rester en commentaire, pas vrai Tharkun ? ;) mais ta question est en fait la même que la mienne. Pour cicou : Oui justement, c'est là ma question, est-ce qu'en tant qu'artiste manuel, peintre, sculpteur, ébéniste, forgeron, tu peux vraiment être considéré comme chômeur, et la question sous-jacente est de savoir si ce genre de métiers est considéré comme tel, est-ce qu'il existe une catégorie définie pour ces gens aux talents multiples ? Si tu n'avais pas compris ce que je demandais. Pareil pour chabouille si c'est plus clair tant mieux, sinon je vois pas comment reformuler ma question mieux que ça.

Répondre
  MadameDodue  |  44

Pour répondre à ta question, la plupart du temps c'est "intermittent du spectacle" sur la feuille d'imposition ^^ Mais sinon je crois que c'est le nom de l'art pratiqué l'intitulé, danseur, musicien ou autre. Au sujet du chômage, ça dépend de plein de trucs. S'ils travaillent sur commande, par exemple. S'ils bossent pour des compagnies, aussi. Ca concerne surtout les acteurs, musiciens ou danseurs, mais je pense entre autres à IDDH qui était à côté de chez moi, les dessinateurs étaient en chômage technique 6 mois dans l'année pour schématiser. J'imagine que c'est le cas pour d'autres boîtes de dessins animés aussi. Moi ce qui m'interpelle le plus dans cette histoire de chômage, c'est qu'elle dit être momentanément sans-emploi, alors qu'elle travaille en tant qu'employée de ménage, visiblement.

Par  iLioO  |  30

On dirait un synopsis de film dramatique. Abandonné dans la rue dès son plus jeune âge, il perce en tant qu'artiste et revoit celle qui n'a pas voulu de lui. De son côté, la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Saura-t-il lui pardonner et la prendre sous son aile ?

Chargement…